yaya
Portrait de cgelitti
bonjour,

je suis maman de deux petit garçon l'aîné à 2.5 ans et le petit à 18 mois

et c'est le petit qui me pose problème

en effet cela fait maintenant deux semaines qu'il a la main légére au début cela était avec son frère mais aujourd'hui c'est avec moi

au début, je criais et je lui mettait une fessée mais lui dire on ne frappe pas et moi lui mettre une fessée cela n'avait pas de sens, donc j'ai changé de manière, je hausse toujours la voix et je prend ses deux mains dans les miennes et je lui dit que l'on ne peut pas frapper mais il a l'air d'en rire

parce qu'en plus ce petit se moque de tout, on peut gronder, punir il rigole de tout

je crois vraiment que je vais avoir du fil à retordre avec lui et je ne peut pas compter sur le papa car il travail beaucoup et n'est pas souvent présent

y a t-il quelqu'un qui peut m'aider, me donner des conseils

merci

Maelenn
Portrait de cgelitti
je suis d'accord avec Carine, ton enfant est en train de te tester!

Ce que je ferais dans ton cas: si ça le fait tellement rire quand tu le disputes, et bien ignore-le! Quand il fait des bêtises, quand il tape ou qu'il est méchant, il ignore-le pendant un moment. Tu n'hausseras plus la voix et il ne trouvera plus ça drôle et (peut-être) qu'il arrêtera...

Ce sera sûrement très dur pour toi, mais tu ne perds rien à essayer!

Bon courage
patou
Portrait de cgelitti
et si tu lui donnait juste une toute petite claque, pas fort. Il ya des pays comme allemagne, ou on a interdit aux parents de taper sur leurs enfants, personnellement je trouve cela nul...une mere ne peut pas battre son enfants sans amour... juste une petite claque en maintenant le ton dure.. sinon il va te dominer et c´est fini...
une petite claque lorsqu´il ne veut pas cesser d´etre violent peut l´aider. n´allez pas dire que je prone laa bastonnade des enfants. une claque pleine d´amour ne tue pas. sinon va voir les specialistes, ils ont d´autres moyens. bon courage
mmm
Portrait de cgelitti
je ne sais pas si on peut parler de violence à 18 mois ?
véro
Portrait de cgelitti
...Non, on ne peut pas
yaya
Portrait de cgelitti
Effectivement, à 18 mois un enfant n'est pas violent, il voit qu'il y a une réaction de la part de son entourage, il n'est absolument pas capable de se rendre compte que ce qu'il fait n'est pas bien, il est bien trop petit pour cela, c'est pour cela qu'il faut le lui faire comprendre avec patience mais fermeté, même s'il n'est pas encore en mesure de comprendre pourquoi il ne doit pas le faire, il arrêtera de taper son frère parce que cela fait partie des interdits dans un premier temps puis plus tard, bien plus tard vers 3 à 4 ans il comprendra que taper quelqu'un est interdit car cela fait mal, cela fait de la peine et cela ne se fait pas, c'est pourquoi il ne faut pas donner des tapes à un enfant pour lui faire comprendre qu'il ne doit pas taper, cela n'aurait pour effet que de perturber l'enfant d'avantage :"Pourquoi maman fait ce que moi je ne dois pas faire???" 18 mois c'est vraiment encore qu'un petit bout de chou !
mmm
Portrait de cgelitti
je dirais .."trop plein d'énergie"..
véro
Portrait de cgelitti
..dernière ligne ci dessus, il faut lire "en quoi la tape, claque, féssée serait t'elle plus bénéfique pour UN ENFANT"
miouce
Portrait de cgelitti
[QUOTE=Maelenn] je suis d'accord avec Carine, ton enfant est en train de te tester!

Ce que je ferais dans ton cas: si ça le fait tellement rire quand tu le disputes, et bien ignore-le! Quand il fait des bêtises, quand il tape ou qu'il est méchant, il ignore-le pendant un moment. Tu n'hausseras plus la voix et il ne trouvera plus ça drôle et (peut-être) qu'il arrêtera...

Ce sera sûrement très dur pour toi, mais tu ne perds rien à essayer!

Bon courage[/QUOTE]

sans doute le meileur remède, il verra que tu restes indiférente et qu'il en faut plus pour te remuer.

j'ai souri à la "petite claque avec amour", on sent la maman qui aime et qui serait aussi désemparée que nous devant un enfant coquin comme ça..c'est dit gentiment..mais je ne sais pas s'il ferait le rapport entre son attitude et une petite tape ou claque.

et si tu l'isolais un instant quand il est vilain ? une petite séance de 5 mn dans sa chambre ?
ou un petit séjour dans son lit, repos forcé de quelqus instants, en lui disant "tu sembles fatigué, alors, au dodo"..
lola
Portrait de cgelitti
il me semble que ce que tu fais a l'air correct , courage faut persévérer, le temps qu'il comprenne.

J'ai des copains parents qui ont un enfant de 2.5 ans si turbulent et si entété (on a beau tout essayer) que des fois je les vois se résoudre à attendre qu'il se fasse vraiment mal tout seul au lieu de le retenir tout le temps. Ils ont rangé tous les couteaux ou autres outils dangereux mais laissent le gamin sauter des chaises en se disant que plus ils disent non et pire il est, alors vaut mieux qu'il voit le danger par lui même avec une belle bosse.
Ca semble dingue mais pourquoi pas au fond s'il ne risque qu'un bleu ?
MC
Portrait de cgelitti
Bonjour,

Je ne pense pas que "taper" ou "claquer" un enfant, même avec amour, soit une bonne chose. On ne peut pas apprendre à un enfant à pas être "violent" en l'étant soi-même. Ça me paraît tout à fait contradictoire : fais ce que je dis mais pas ce que je fais !

Les enfants ont besoin de connaître les limites, celles que leur imposent les parents, et qui les sécurisent. Alors, ils testent, ils vont à l'aventure, à la découverte de ces limites. Et chaque enfant le fait avec son tempérament : frileux, peureux, précautionneux, intrépride ou téméraire...

Je pense que des paroles dites sans hurler ou sans crier mais avec fermeté peuvent porter leurs fruits . Et lorsque ce n'est pas suffisant, peut être faut-il les accompagner d'un geste : le renvoyer dans sa chambre, dans une autre pièce etc, en fonction de son âge.

Personnellement, je "posais" mon fils sur un fauteuil dans le salon et s'était suffisant pour qu'il assimile. Lorqu'il était "calmé", il revenait vers moi, on se câlinait pour "passer l'éponge", ne jamais rester sur une "dispute", bien lui faire comprendre que je l'aimais mais qu'il y avait des règles à respecter et que c'était mon rôle de veiller à lui, etc... et que ce n'était pas une punition mais une leçon.

A chaque enfant son truc ; et à chaque parent de le trouver !


Pages

Sujet vérouillé