Ballonnements et flatulences

Ballonnements et flatulences

Publié par Dr Philippe Presles le Jeudi 31 Mai 2001 : 02h00
Mis à jour le Vendredi 17 Octobre 2014 : 16h27
-A +A

Le tube digestif est un conduit souple, pourvu d'un système musculaire lisse qui, d'une extrémité à l'autre de l'organisme, capte la nourriture, la digère et en rejette les déchets.

Ballonnements et flatulences : Conseils pratiques

  • Tenir un journal.

    Si vos problèmes de ballonnement et de flatulence vous incommodent vraiment, tenez

    un journal alimentaire.

    Notez-y tout ce que vous mangez et vous arriverez sans doute, par élimination, à trouver l'aliment responsable, que vous devrez sans doute consommer en plus faible quantité.

  • Faire une promenade après le repas.

    Une marche d'une quinzaine de minutes stimule la digestion, prévenant ainsi le ballonnement et la formation de gaz intestinaux.

  • Changer de boissons.

    Évitez les boissons gazeuses et la bière.

    Après un repas, buvez des tisanes de camomille, de menthe ou de fenouil plutôt que du café ou du thé.

    Elles ont des propriétés qui aident à prévenir les ballonnements et flatulences.

    Il semble aussi que quelques gouttes d'extrait de menthe, de cannelle ou de gingembre dans un verre d'eau aient le même effet.

  • Manger moins gras et plus lentement.

    Pour une digestion facile et sans ballonnement, évitez les repas gras et copieux.

    Pour la même raison, prenez le temps de bien mastiquer votre nourriture.

  • Prendre plusieurs petits repas. Manger quatre ou cinq petits repas par jour favorise le travail continuel du système digestif, alors que de gros repas peuvent causer une sensation de ballonnements.
  • Se tourner vers les médicaments.

    Il existe des produits en vente libre en pharmacie qui réduisent les ballonnements et les gaz intestinaux, pratiquement sans effet secondaire, à prendre avant le repas. Demandez conseil à votre pharmacien.

  • Pour ceux qui souffrent d'intolérance au lactose.

    Certains produits laitiers contiennent moins de lactose que d'autres.

    S'il est conseillé d'éviter le lait, la crème glacée, le yogourt et les fromages blancs (cottage, ricotta), la plupart des autres fromages peuvent être consommés sans inquiétude. On parle ici de cheddar, gruyère, brie, camembert, mozzarella, brick, etc.

    Pour ceux qui veulent quand même consommer des produits laitiers, il existe un médicament (enzyme artificiel pour digérer le lactose) qui prévient les réactions d'intolérance. Afin de s'assurer d'une quantité suffisante de calcium, les suppléments de calcium sont tout indiqués.

  • Pour prévenir ou traiter la constipation.

    Plutôt que d'utiliser les laxatifs en vente libre, augmentez l'apport en fibres alimentaires dans vos menus.

    Allez-y graduellement, afin que vos intestins aient le temps de s'y habituer (parce que les fibres causent elles aussi des flatulences).

  • Ne pas avaler trop d'air en mangeant.

    L'excédent d'air dans le système digestif entraîne des ballonnements, des gaz et des éructations (rots).

    Si vous y êtes sujet(te), évitez de mâcher du chewing-gum, de manger trop chaud ou trop froid (vous risquez de manger plus rapidement, donc d'avaler plus d'air que nécessaire).

    Et prenez le temps de mastiquer.

  • Comment neutraliser les flatulences causées par les légumineuses.

    Si vous êtes un amateur ou une amatrice de fèves au lard, par exemple, mais que leurs effets vous désespèrent, essayez ceci :

    faites-les tremper toute une nuit dans l'eau, puis cuisez-les à petit feu.

    Il semble en effet que les légumineuses perdent leurs propriétés gazogènes dans l'eau et à la cuisson.

    Vous pouvez également prendre un médicament (un enzyme liquide) qui aide à prévenir les gaz.

    Demandez conseil à votre pharmacien.

Ballonnements et flatulences : Quand consulter ?

  • Le ballonnement est associé à une perte de poids, des diarrhées ou des crampes abdominales, en particulier après le repas.

  • Le ballonnement s'accompagne de gonflement des jambes et d'une prise de poids.

  • Vous avez l'impression d'avoir une masse dans le ventre.

Guide: 

Publié par Dr Philippe Presles le Jeudi 31 Mai 2001 : 02h00
Mis à jour le Vendredi 17 Octobre 2014 : 16h27
Source : Guide familial des symptômes sous la direction du Dr André H. Dandavino - Copyright Rogers Media, 2005.
A lire aussi
Ventre et digestion : comment dégonfler ? Publié le 20/03/2006 - 00h00

La digestion des aliments passe par un processus de fermentation bactérienne. Dans certains cas, la production de gaz est plus importante et donc source de ballonnements et de flatulences. Pourquoi la digestion est-elle parfois difficile et que faire pour éviter ses inconvénients ?

Lait : intolérance ou allergie ? Publié le 17/11/2008 - 00h00

Douleurs abdominales, diarrhées et ballonnements sont des symptômes communs à l'allergie aux protéines de lait de vache et à l'intolérance au lactose. seule la première de ces réactions d'hypersensibilité est due à un mécanisme immunologique. comment faire la différence entre...

Intolérance au lactose Publié le 06/09/2001 - 00h00

Malgré ses multiples vertus, le lait peut causer des ennuis de santé aux personnes qui souffrent d'intolérance au lactose.Normalement, le lactose, un disaccharide, doit être scindé en deux molécules, le glucose et le galactose, avant d'être absorbé. Cette digestion se fait grâce à la...

Je ballonne, est-ce le lactose ? Publié le 13/05/2011 - 09h18

On a, hélas, des tas de raisons pour ballonner, gargouiller, flatuler, émettre des gaz et des rots, avoir des crampes, autrement dit avoir les intestins en bataille. Souvent ou quelques fois. L'une d'elles est l'intolérance au lactose. Décryptage.

Plus d'articles