Baclofene Winthrop

Vous consultez la fiche Baclofene Winthrop sous la présentation suivante : 10 mg Comprimé Boîte de 30.

Classe thérapeutique : Rhumatologie

Composition : Baclofène

Présentation : 10 mg Comprimé Boîte de 30

Laboratoire : Sanofi-aventis France

Prix : 3.24 €

Statut : Ordonnance simple non renouvelable sauf mention contraire

Remboursement : 30%

Générique de : LIORESAL 10 mg Comprimé sécable Etui de 50

Indications Baclofene Winthrop

- Contractures spastiques de la sclérose en plaques.
- Contractures spastiques des affections médullaires (d'étiologie infectieuse, dégénérative, traumatique, néoplasique).
- Contractures spastiques d'origine cérébrale.

Posologie Baclofene Winthrop

Posologie :
Elle est adaptée individuellement de façon progressive, en fonction de l'efficacité et de la tolérance de façon à n'éliminer que les manifestations gênantes de spasticité.
- Adulte :
. Débuter par 5 mg (1/2 comprimé) 3 fois par jour, et augmenter, tous les 3 jours, de 5 mg 3 fois par jour jusqu'à obtention de la dose quotidienne qui se situe entre 30 et 75 mg/jour en 3 prises.
. En milieu hospitalier, des posologies journalières de 100 à 120 mg peuvent être atteintes.
. Au cours des rééducations des spasticités neurologiques, une posologie journalière de 30 à 40 mg est souvent suffisante.
- Enfant à partir de 6 ans :
Le traitement est initié avec de très faibles doses de l'ordre de 0,3 mg/kg/jour. Le dosage quotidien doit être augmenté avec précaution, par périodes de une à deux semaines, jusqu'à la posologie optimale pour l'enfant.
A titre indicatif, le dosage quotidien usuel d'entretien varie entre 0,75 et 2 mg/kg de poids corporel en 3 prises.
- Enfant de moins de 6 ans :
Cette forme pharmaceutique n'est pas adaptée avant cet âge (risque de fausse route).
- Sujet âgé :
Afin de diminuer la fréquence d'apparition des effets indésirables, l'administration d'une dose initiale plus faible et son augmentation progressive sous surveillance sont recommandées.
- Insuffisant rénal ou hémodialysé :
Choisir une posologie quotidienne initiale d'environ 5 mg/jour.
Arrêt du traitement :
L'arrêt du traitement se fera progressivement.
Mode d'administration :
Les comprimés sont à absorber au cours des repas, avec un verre d'eau.

Contre-indications Baclofene Winthrop

CONTRE-INDIQUE :
- Hypersensibilité connue au baclofène.
- Enfant de moins de 6 ans : cette forme pharmaceutique n'est pas adaptée avant cet âge (risque de fausse route).
- En raison de la présence de lactose, ce médicament est contre-indiqué en cas de galactosémie congénitale, de syndrome de malabsorption du glucose et du galactose ou de déficit en lactase.
DECONSEILLE :
- L'utilisation de ce médicament est déconseillée chez les patients atteints de porphyrie, par extrapolation à partir de données animales.
- Grossesse : administré par voie orale le baclofène traverse le placenta. Des études effectuées chez l'animal ont mis en évidence un effet tératogène du baclofène par voie orale. En clinique, il n'existe pas actuellement de données suffisamment pertinentes pour évaluer un éventuel effet malformatif ou foetotoxique du baclofène lorsqu'il est administré pendant la grossesse. En conséquence, l'utilisation du baclofène est déconseillée pendant le premier trimestre de la grossesse.

Interactions Baclofene Winthrop

INTERACTIONS MEDICAMENTEUSES :
ASSOCIATIONS NECESSITANT DES PRECAUTIONS D'EMPLOI :
- Antihypertenseurs : majoration de l'effet antihypertenseur. Surveillance de la tension artérielle et adaptation posologique de l'antihypertenseur, si nécessaire.
- Bêtabloquants (dans l'insuffisance cardiaque : bisoprolol, carvédilol, métoprolol) : majoration de l'effet antihypertenseur et risques d'hypotension majorés, notamment orthostatique.
ASSOCIATIONS A PRENDRE EN COMPTE :
- Antidépresseurs imipraminiques : risque d'augmentation de l'hypotonie musculaire.
- Dépresseurs du système nerveux central : dérivés morphiniques (analgésiques, antitussifs et traitements de substitution), barbituriques, benzodiazépines, anxiolytiques autres que benzodiazépines (carbamates, captodiame, étifoxine), hypnotiques, neuroleptiques, antihistaminiques H1 sédatifs, antihypertenseurs centraux, antidépresseurs sédatifs, thalidomide : majoration de la dépression centrale. L'altération de la vigilance peut rendre dangereuses la conduite de véhicules et l'utilisation de machines.

Précautions d'emploi Baclofene Winthrop

MISES EN GARDE :
- Ne pas interrompre brutalement le traitement ; en effet, des états confusionnels, psychotiques, maniaques ou paranoïdes, des hallucinations, des convulsions, voire un état de mal épileptique, des dyskinésies ont été observés à l'arrêt brutal du traitement.
- Le risque de dépression respiratoire lors de la coprescription de médicaments dépresseurs du SNC est augmenté. Une surveillance particulière des fonctions respiratoires et cardiovasculaires est essentielle chez les patients souffrant de maladies cardiopulmonaires ou de parésie des muscles respiratoires.
- L'utilisation de ce médicament est déconseillée chez les patients atteints de porphyrie, par extrapolation à partir de données animales.
- Une aggravation a été observée sous baclofène, administré par voie orale, chez les patients présentant :
. des troubles psychotiques (dont schizophrénie),
. un état confusionnel,
. une maladie de Parkinson.
- En raison de la présence de lactose, ce médicament est contre-indiqué en cas de galactosémie congénitale, de syndrome de malabsorption du glucose et du galactose ou de déficit en lactase.
PRECAUTIONS D'EMPLOI :
- Utilisation prudente chez les patients insuffisants rénaux ou hépatiques, ayant des antécédents d'ulcère gastrique ou duodénal, de troubles rénaux, de dépression, insuffisance cardiaque, insuffisance respiratoire, ou insuffisance cérébrovasculaire. L'insuffisance respiratoire ou cérébrovasculaire pouvant être exacerbée par le baclofène.
- Chez les patients épileptiques des crises comitiales peuvent survenir à doses thérapeutiques ou en cas de surdosage ou lors d'un sevrage. Chez ces patients poursuivre le traitement anti-épileptique et renforcer la surveillance.
- Lors d'une hypertonie sphinctérienne préexistante, la survenue possible d'une rétention aiguë d'urine nécessite une utilisation prudente du baclofène.
- Chez les patients présentant des antécédents de dysautonomie : la présence de stimuli nociceptifs ou l'arrêt brutal du baclofène pourrait induire un épisode dysautonomique.
- En cas d'affections hépatiques ou de diabète, des contrôles réguliers des transaminases, des phosphatases alcalines ou de la glycémie sont nécessaires.
- Lorsque la spasticité est nécessaire pour permettre la station debout ou une marche équilibrée, l'utilisation du baclofène doit être prudente.
- Grossesse : en clinique, il n'existe pas actuellement de données suffisamment pertinentes pour évaluer un éventuel effet malformatif ou foetotoxique du baclofène lorsqu'il est administré pendant la grossesse. Le baclofène ne doit être utilisé au cours des 2ème et 3ème trimestres de la grossesse que si nécessaire.
- Allaitement : le baclofène passe dans le lait à de faibles concentrations après administration orale unique et ne semble pas entraîner, dans ce cas, de risque pour le nourrisson. L'allaitement pourrait être envisagé si nécessaire, à condition de mettre en route une surveillance clinique régulière de l'enfant.

Effets secondaires Baclofene Winthrop

Survenant le plus souvent en début de traitement, lors d'une augmentation trop rapide de la posologie ou d'utilisation de doses trop élevées, ils sont le plus souvent transitoires et peuvent être atténués ou supprimés par une réduction de la posologie, Ils imposent rarement l'arrêt du traitement.
Ils sont parfois plus sévères chez les personnes âgées, ou ayant des antécédents psychiatriques ou des troubles vasculaires cérébraux.
- Effets neurologiques :
. très fréquents : somnolence, surtout en début de traitement, asthénie ;
. plus rarement : vertiges, confusion, dépression respiratoire, hypotonie musculaire pouvant être corrigée par une diminution de la dose administrée en journée et par une augmentation éventuelle de la dose vespérale, dysphorie, dépression, céphalées, acouphènes, paresthésie, insomnies, tremblements, dysarthrie, troubles de l'accommodation ;
. abaissement du seuil épileptogène chez les épileptiques.
- Effets digestifs :
. nausées, vomissements, constipation ;
. plus rarement : diarrhée, anorexie, sécheresse buccale, dysgueusie.
- Effets cardiovasculaires :
hypotension, bradycardie.
- Effets urogénitaux :
aggravation d'une dysurie préexistante.
- Effets cutanés :
éruption cutanée, sueurs.
- Autres :
. augmentation paradoxale de la spasticité chez certains patients ;
. modification du bilan hépatique : augmentation des phosphatases alcalines et des transaminases.

Avertissement

Le guide des médicaments a pour seul objet de vous informer sur les caractéristiques des médicaments mais ne peut être utilisé pour l’établissement d’un diagnostic ou l’instauration d’un traitement. Seul votre médecin est habilité à mettre en oeuvre un traitement adapté à votre cas personnel.

Mis à jour le 13/07/2011

Sources : Banque Claude Bernard

intervenez sur e-santé
Prévisualisation

*Saisie obligatoire pour envoyer

Informatique et libertés

VOTRE COMMUNAUTÉ Médicaments

Participez aux discussions les plus actives

  • et le stagyd on pourra en avoir quand  

    Par SUCRETTE2 15/04/2014 - 19h08

    0
    réponse
    17 consultations
  • J'ai reçu un coup a la pommette et celle ci et enfoncé mais je n'ai pas mal par contre j'ai des ...

    Par Kelso 12/04/2014 - 19h39

    0
    réponse
    15 consultations
  • Bonjour ! Il m'arrive quelque fois que lorsque j'ouvre la bouche trop grand, je devient ...

    Par jp12 01/04/2014 - 18h35

    0
    réponse
    33 consultations
  • bonjour Je vous ecrit pour vous raconter mon histoire.La france est devenue un pays de non droit ...

    Par mare_psychiatrie 14/03/2014 - 19h52

    3
    réponses
    634 consultations
  • bonjour,    Je souffre de cystite depuis de nombreuses années et me sens les premiers ...

    Par naraka 26/02/2014 - 18h29

    0
    réponse
    65 consultations