Ce billet fait partie du blog "Le blog de Paule Neyrat".

Avez-vous pensé aux beurres aromatisés …

Publié par Paule Neyrat, Diététicienne le Lundi 22 Décembre 2014 : 19h49
Mis à jour le Mardi 23 Décembre 2014 : 10h11
-A +A

…pour accompagner vos huîtres ou votre plateau de fruits de mer ? Ces beurres aromatisés sont faciles et rapides à réaliser. 

Les beurres aromatisés sont en train de devenir très à la mode dans le monde des foodistas.

Le précurseur fut Jean-Yves Bordier, artisan beurrier à Saint-Malo, avec, entre autres, un beurre aux algues qui est une véritable tuerie mais que l’on trouve uniquement chez quelques rares fromagers. Si le vôtre en a, précipitez-vous !

Il y a maintenant des beurres aromatisés dans pas mal de grandes surfaces, mais tous sont industriels et pas terrible côté saveurs.

Mieux vaut fabriquer les vôtres pour votre table de Noël. S’il en reste, cela vous servira toujours, ne serait-ce que sur des légumes vapeur !

Achetez d’abord un très bon beurre AOP de Charentes-Poitou ou d’Échiré. Vous le sortirez 1 heure avant du frigo afin qu’il se mette facilement en pommade.

Préparer les aromates selon votre envie :

  • des herbes (en solo ou mélangées), des fanes de radis, une truffe, des câpres, de la tomate séchée, des anchois que vous pilerez soigneusement
  • des zestes de citron râpés
  • du piment d’Espelette, du curry, du paprika, du safran

Malaxez bien le beurre pommade avec l’aromate. N’hésitez pas à le goûter au fur et à mesure et à ajuster l’assaisonnement.

Une fois votre mélange au point, déposez votre beurre aromatisé sur le bas d’une feuille de papier film. Repliez-la et aplatissez au rouleau. Puis mettez-le au frigo. Vous pourrez ensuite le découper avec un emporte-pièce en forme d’étoile (ou autre) et le servir sur de petites assiettes refroidies au congélateur avant.

Vous pouvez aussi le modeler en rouleau et, après le séjour obligatoire au frigo, le couper en rondelles.

Paule

Publié par Paule Neyrat, Diététicienne le Lundi 22 Décembre 2014 : 19h49
Mis à jour le Mardi 23 Décembre 2014 : 10h11
Ce billet fait partie du blog : Le blog de Paule Neyrat
A lire aussi
Confits et rillettes Publié le 25/02/2002 - 00h00

Il n'y a pas que le confit de canard, propre au sud-ouest ! Le confit est en fait un très ancien moyen de conservation utilisant la graisse. Les morceaux de porc ou de volaille (oie, canard ou dinde) cuits dans de la graisse, sont mis en pot et recouverts de graisse. Celle-ci en se solidifiant...

Galette des rois maison Publié le 06/01/2014 - 01h39

Impossible d’y échapper à cette fichue Galette des rois. Si vous l’achetez dans un supermarché, elle ne sera pas chère mais pas bonne. Chez un boulanger pâtissier, elle sera plus chère et pas forcément bonne car beaucoup d’entre eux revendent des galettes industrielles. Ca n’est pas...

Faut-il vraiment se priver de crème et de beurre ? Publié le 04/03/2013 - 09h00

La crème et le beurre, ces fleurons de la cuisine française, se sont forgés une bien mauvaise réputation nutritionnelle pour cause d'acides gras saturés et de cholestérol réputés nocifs pour nos artères.Faut-il vraiment s'en priver ?  Non, mais il faut choisir les quantités adéquates...

Aller aux champignons ? Pour le plaisir mais avec précautions... Publié le 28/10/2013 - 06h21

Aller aux champignons, c’est bon pour la santé, car ça fait marcher.Encore faut-il bien les connaître pour ne pas risquer de se retrouver aux Urgences. Une poêlée de champignons, ça peut-être délicieux à condition de ne pas les maltraiter.Comment bien gérer les champignons d’automne ?

Plus d'articles