Autre pilule, autre contraception

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Lundi 09 Juin 2008 : 02h00
-A +A
La pilule contraceptive classique est composée de deux hormones : oestrogène et progestérone. Mais chez certaines femmes, elle est contre-indiquée. On peut alors se tourner vers une pilule contenant uniquement de la progestérone. Explications.

La pilule contraceptive classique

La contraception orale classique est composée d'oestrogène et de progestérone, les hormones sexuelles féminines. L'effet contraceptif est obtenu grâce à la progestérone qui bloque l'ovulation. Or si les ovaires sont bloqués, ils ne produisent plus d'oestrogène naturel. C'est pour compenser que l'on ajoute de l'oestrogène de synthèse dans la pilule classique. Mais certaines femmes ne tolèrent pas ou présentent des contre-indications à l'oestrogène de synthèse. Elles ne peuvent donc pas bénéficier de la pilule classique et recourent alors à une pilule uniquement progestative (ne contenant que de la progestérone). Cette pilule est également utile lorsqu'il est souhaitable d'éviter les variations liées au cycle menstruel, comme par exemple en cas de syndrome prémenstruel marqué (ballonnement, dépression, irritabilité, maux de tête) ou de troubles veineux tels que les jambes lourdes.

Quelles sont les contre-indications à la pilule classique ?

Risques de thrombose veineuse, hypertension artérielle, diabète, excès de cholestérol, syndrome métabolique, tabagisme, maladie survenue pendant la grossesse et risquant de s'aggraver sous oestrogènes de synthèse, allaitement, suites de couches, maladies auto-immunes (lupus érythémateux disséminé), pathologies du sein et de l'ovaire, transplantation (cardiaque, rénale, hépatique), etc.

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Lundi 09 Juin 2008 : 02h00
Source : Dossier de presse Organon, 13 avril 2008.
A lire aussi
La contraception orale (la pilule oestroprogestative) Publié le 14/08/2001 - 00h00

La première pilule oestroprogestative a été mise au point en 1955 et légalisée en France en 1967. Depuis, sa composition a progressivement évolué et sa tolérance s'améliore d'année en année. La pilule reste actuellement le moyen de contraception le plus efficace et le plus répandu dans...

Plus d'articles