filigrane
Portrait de cgelitti
comment reagir face a une personne qui s'automutile?
câlina
Portrait de cgelitti

Souvent, la personne a un vécu d'anorexique qu'elle veut effacer mais qu'elle remplace par l'automutilation.

Faire réagir est difficile car la personne est en grande souffrance. Pas de réactions trop fortes à mon avis face à ces personnes, du calme, de la patience et de l'écoute et aussi consulter un médecin assez rapidement avant que cela dégénère...

Aussi faire sentir à cette personne qu'elle n'est pas abandonnée, qu'on l'aime.
Je ne sais que dire d'autre...
bon courage.

filigrane
Portrait de cgelitti
Le mari d'une amie (50 ans)s'automutile sévèrement. Elle m'explique que ses crises surviennent tout à coup, sans signe avant coureur; suite au commentaire d'une personne, un imprévu, etc... un sentiment de rejet, un sentiment extrême de dévalorisation s'installe et le jette dans un état de douleur intense qui nécessite une automutilation. Je suis peu informée à ce sujet et je me questionne à propos de cette impulsion qui arrive comme ça.
Est-ce dans TOUS les cas d'automutilation que l'impulsion arrive aussi SUBITEMENT et nécessite IMMEDIATEMENT un soulagement (moins d'une heure après l'événement déstabilisant) ou est-ce qu'il arrive que le désir d'automutilation s'installe lentement (plusieurs heures après l'événement déstabilisant)et qu'il finisse par nécessiter le passage à l'acte?
Les deux cas sont-ils possibles? QU'est-ce qui caratérise l'un et l'autre? Peut-il y avoir apprentissage des signes ou sentiments avant-coureur qui déclenchent cette impulsion pour qu'il soit enfin possible de les court-circuiter?
Merci de m'informer
fili
Sujet vérouillé