Auto-examen des seins expliqué en vidéo

Publié par Blausen (Collectif) le Jeudi 19 Août 2010 : 16h57
Mis à jour le Jeudi 19 Janvier 2017 : 12h17
-A +A

Vidéo associée: 

Partager cette vidéo :

Publié le 19/08/2010
4635 vues

Trop souvent, un cancer du sein est détecté après qu'il se soit étendu à d'autres parties du corps. Un auto-examen régulier des seins est une étape importante pour un dépistage précoce.

Les seins chez la femme, sont principalement composés de tissus adipeux et de glandes mammaires. Les glandes mammaires s'écoulent dans le sinus galactophore, qui assure la liaison avec le mamelon. Au cours de la grossesse, le volume des glandes mammaires augmente afin de s'adapter à la production de lait. Les glandes mammaires sont également le foyer de départ de la plupart des cancers du sein.

L'auto-examen des seins, ou AES, doit être effectué au même moment chaque mois, juste à la fin du cycle menstruel. La première étape d'un auto-examen des seins est une inspection visuelle : à cette fin, tenez-vous debout torse nu devant un miroir, les mains sur les hanches. Observez l'aspect général des seins en accordant une attention toute particulière à la recherche d'éventuels changements d'aspect de la peau (rougeur, grosseur, dépression de la peau) et du mamelon (indentation, formation de croute, écoulement). Les bras en l'air, vérifiez à nouveau la présence d'un éventuel changement d'apparence ou de contour.

Il existe trois méthodes pour réaliser la seconde étape d'un AES. Toutes sont efficaces, et il est possible de les essayer pour choisir ensuite celle qui vous convient le mieux. Quelle que soit la méthode choisie, l'objectif de cette étape est de palper la totalité de la zone mammaire à la fois en position débout et en position couchée, et de détecter d'un mois à l'autre tout changement survenu. A la palpation, lorsqu'on exerce une pression, le sein doit être souple et lisse, comme un oreiller extrêmement ferme.

La méthode de palpation en ligne consiste à former avec les 3 doigts du milieu une surface plane que l'on applique fermement et que l'on déplace à plat selon une ligne verticale, en commençant dans le haut de l'aisselle pour descendre à la verticale jusqu'au niveau de la base du sein. Décalez légèrement la main et remontez lentement vers le haut pour palper le sein de haut en bas par plans parallèles minces. Répétez ce mouvement de haut en bas jusqu'à ce que vous ayez examiné la totalité des seins et des aisselles.

La méthode circulaire consiste à former avec les 3 doigts du milieu une surface plane que l'on applique fermement et que l'on déplace à plat selon un mouvement circulaire, en commençant par le bord extérieur du sein et en avançant lentement, vers le mamelon. N'oubliez pas de vérifier la zone sous le bras et la zone thoracique supérieure également.

La dernière méthode implique de palper les seins par quarts. Utilisez vos trois doigts du milieu, et en commençant par le bord extérieur du sein, déplacez-vous en direction du mamelon. Revenez vers le bord extérieur du sein et vérifiez le quart suivant. Répétez cette procédure afin de palper la totalité du sein. Une fois encore vérifiez la zone sous le bras et la zone thoracique supérieure.

Si vous percevez un quelconque changement ou si vous découvrez une grosseur ou un nodule qui ressemble à un petit galet dur, contactez rapidement votre médecin. N'oubliez pas qu'un AES doit être pratiqué conjointement à des examens cliniques mammaires effectués par un médecin et à une mammographie, conformément aux recommandations de votre médecin.

A lire aussi
Autopalpation des seins : quand, comment et pourquoi ? Publié le 17/11/2008 - 00h00

l’autopalpation des seins est un examen simple qui est recommandé dans le cadre du dépistage du cancer du sein. à partir de quel âge l’autopalpation des seins est-elle conseillée, à quelle fréquence, comment procéder et que doit-on rechercher ?

L'autopalpation des seins ne dépiste pas le cancer Publié le 08/12/2008 - 00h00

Pendant quelques années, l'autopalpation des seins a été conseillée aux femmes dans l'espoir qu'elle permettrait de détecter les lésions éventuelles plus tôt. Cet espoir s'est avéré sans fondement, mais l'autopalpation reste d'actualité.

Cancer : toutes vos questions, toutes les réponses Publié le 19/02/2007 - 00h00

Tel est le titre du livre que Marina Carrère d'Encausse et de Michel Cymes viennent de publier et ils tiennent leur promesse ! En plus de 300 questions, ils abordent toutes nos interrogations : comment prévenir, comment dépister, comment diagnostiquer, comment se soigner ? La formule des...

Plus d'articles