Dr Hakim Chalabi

Ses derniers articles

Créatine et risque cancérogène

Mise à jour le 05/02/2001 01:00:00
La créatine, complément nutritionnel « censé » accroître la masse musculaire des sportifs, dont la commercialisation est interdite en France, ne cesse de faire parler d'elle. La comparaison de ses faibles bénéfices par rapport aux risques potentiels, notamment cancérogènes, soulève la possibilité d'inscrire cette substance sur la liste des produits dopants interdits aux sportifs.

Accidents de ski : prévenir les entorses du genou

Mise à jour le 21/01/2016 13:13:11
L'entorse du genou est l'accident de ski le plus fréquent (1/3 des accidents). L'une des formes les plus graves de l'entorse du genou, la rupture du ligament croisé antérieur, est en augmentation : 15% des blessures en ski en 2010, contre 12% depuis 2007. Or une bonne partie de ces traumatismes pourrait être évitée grâce à un bon réglage des fixations et à une préparation physique adéquate.

Le squash, sport dangereux ?

Mise à jour le 11/12/2000 01:00:00
Il est de coutume d'entendre, autour de nous, que la pratique du squash est néfaste ou potentiellement dangereuse pour le système cardiovasculaire. Il est plus inquiétant d'observer que beaucoup de médecins et parfois même des médecins du sport, véhiculent cette pensée.

Rugbymen, attention à votre rachis cervical !

Mise à jour le 06/11/2000 01:00:00
L'évolution actuelle de la pratique du Rugby Professionnel et la récente médiatisation d'accidents graves du rachis cervical au rugby imposent une réflexion plus approfondie de la situation. En effet, le passage de deux à trois entraînements par semaine à 8-10, l'intensité du rythme de jeu, et la violence des impactes en rapport avec une vitesse et une masse musculaire croissantes, peut pousser le Rugby Professionnel sur un terrain à risque notamment pour le rachis cervical des premières lignes. Pour autant, on pourrait croire que les accidents graves du rachis cervical sont l'apanage des joueurs professionnels, il n'en est rien, et l'on constate que les accidents neurologiques graves, se retrouvent en grande partie dans le rugby amateur.