• rating
    • rating
    • rating
    • rating
    • rating
    2 avis
  • Astuces (0)

Audition : le massacre des décibels

Audition : le massacre des décibels

L'oreille est un organe relativement fragile et les troubles de l'audition occasionnés par des traumatismes sonores peuvent être irréversibles. Pourtant, le bruit est une agression maîtrisable. Parce que la médecine est impuissante à guérir les déficiences auditives, il faut s'informer sur les dangers du bruit excessif et surtout sur les moyens de prévention.

Les jeunes sont les premiers concernés par ces problèmes car l'utilisation « intensive » de baladeurs, les sorties fréquentes en discothèques ou en concerts menacent directement leurs capacités auditives. Il est donc impératif de les convaincre de prendre des précautions pour limiter au maximum les risques de traumatisme auditif.

L'oreille, un véritable mécanisme de précision

L'oreille est un organe complexe, composé de trois parties : l'oreille externe, l'oreille moyenne et l'oreille interne. De l'extérieur, on ne voit que le pavillon et l'entrée du conduit auditif. Au bout de ce conduit, il y a une membrane : le tympan, et derrière, trois osselets (le marteau, l'enclume et l'étrier) qui bougent dès que le tympan se met en mouvement. Le son, qui correspond à un mouvement de l'air, pénètre dans le conduit et va faire vibrer le tympan. Cette vibration est alors transmise aux osselets et ensuite à la cochlée, située dans l'oreille interne. Puis, la vibration se transmet au liquide contenu dans la cochlée et les mouvements du liquide sont captés par des terminaisons nerveuses, appelées les cellules ciliées. Celles-ci activent le nerf auditif, chargé de transporter les informations au cerveau, qui va alors les traiter et les interpréter.

Comment savoir si le niveau sonore est dangereux ?

Le danger d'une exposition au bruit dépend de deux facteurs : le niveau sonore et la durée d'exposition. Plus l'intensité et la durée d'exposition sont importantes, plus le risque d'atteinte de l'audition augmente.

Il faut savoir que le son commence à être pénible à partir de 75 décibels (dB) et qu'il est dangereux à partir de 85 dB. Or, la douleur auditive n'apparaît qu'à 120 dB. Cela signifie qu'entre 85 et 120 dB, l'oreille est menacée de lésions irréversibles sans que l'on puisse s'en rendre compte ! Pour votre information, sachez que les niveaux sonores en discothèque sont généralement très élevés, de l'ordre de 100 à 110 dB en moyenne, avec des maximums à 115 voire 120 dB. Pour les concerts, la situation est encore plus préoccupante : un concert de rock dépasse souvent les 120 dB...

Voici un test simple pour évaluer les dangers du bruit : si le bruit ambiant est tel qu'une personne située à un 1 mètre de vous doit crier pour être entendue, cela signifie que l'environnement sonore dans lequel vous vous trouvez présente des risques. Ce même test peut également être effectué lorsque vous utilisez un baladeur. De façon générale, si vos oreilles sifflent après une exposition au bruit, c'est que vous avez séjourné dans un environnement à risque. Si vous avez la sensation que le bruit est trop fort ou a fortiori si vous ressentez la moindre douleur dans l'oreille, éloignez-vous vite.

Si vous avez exposé vos oreilles à un niveau sonore dangereux, vous risquez de développer une surdité temporaire (sensation "d'oreilles bouchées", sifflements légers ou acouphènes). On peut supposer qu'il y a un traumatisme auditif si ces symptômes sont très prononcés, ou encore s'ils ne disparaissent pas au bout de quelques minutes ou quelques heures dans un environnement calme. Ils risquent alors de devenir permanents ! Au moindre doute, rendez vous en urgence à l'hôpital ou chez un ORL.

Mis à jour par Isabelle Eustache le 07/03/2016
Créé initialement par le 13/11/2002

Sources : L'audition. Collection " Que sais-je ? ". Le bruit. Collection " Les classiques santé ". Editions Privat. Association de Prévention des Traumatismes Auditifs : http://apta.fr.t. Association France-Acouphènes, www.france-acouphenes.org. JNA, http://www.journee-audition.org.

Trouvez-vous cet article intéressant ?
 
article
744
Santé auditive
Audition : le massacre des décibels
L'oreille est un organe relativement fragile et les troubles de l'audition occasionnés par des traumatismes sonores peuvent être irréversibles. Pourtant, le bruit est une agression maîtrisable. Parce que la médecine est impuissante à guérir les déficiences auditives, il faut s'informer sur les dangers du bruit excessif et surtout sur les moyens de prévention.Les jeunes sont les premiers concernés par ces problèmes car l'utilisation « intensive » de baladeurs, les sorties fréquentes en discothèques ou en concerts menacent directement leurs capacités auditives. Il est donc impératif de les convaincre de prendre des précautions pour limiter au maximum les risques de traumatisme auditif.
http://www.e-sante.fr/audition-massacre-decibels/actualite/333
2002-11-13 01:00:00
http://www.e-sante.fr/sites/default/files/images_articles/decibels.jpg
Partenaire média

Ecoutez la chronique sur le tympan de Public Santé : 


Le tympan, c’est fragile

en savoir plus