Ce billet fait partie du blog "Le blog de Paule Neyrat".

Aubergine, pompe à calories

Publié par Paule Neyrat, Diététicienne le Lundi 27 Juin 2011 : 10h35
Mis à jour le Lundi 27 Juin 2011 : 14h20
-A +A

Crue, la chair de l'aubergine a une texture très spongieuse. D'où sa qualification en langage courant culinaire de "pompe à huile".

En effet, si l'on s'aventure à cuire des aubergines, coupées en rondelles, le filet d'huile d'olive nécessaire pour tout autre légume s'avère totalement insuffisant.

Ca accroche tout de suite, quelques tranches ayant immédiatement absorbé cette huile. Il faut en rajouter plusieurs fois et on a l'impression que cela ne sera jamais assez.

Le résultat, s'il est bon, est loin d'être léger ! Plutôt du genre indigeste étant donné la masse de gras. Et même si l'huile d'olive est, selon la formule consacrée, bonne pour la santé, point trop n'en faut quand même, une cuillerée à soupe voguant autour des 90 calories.

Le truc pour éviter cela, c'est de blanchir d'abord les aubergines, c'est-à-dire de plonger les tranches pendant 3 minutes dans de l'eau bouillante puis de les laisser égoutter dans une passoire ou étalées sur une grille.

Elles auront alors pompé de l'eau et vous pourrez les poêler ensuite avec juste un filet d'huile d'olive.

Cette méthode est valable pour toutes les recettes qui utilisent de l'aubergine, comme la ratatouille ou la moussaka.

Paule

Publié par Paule Neyrat, Diététicienne le Lundi 27 Juin 2011 : 10h35
Mis à jour le Lundi 27 Juin 2011 : 14h20
Ce billet fait partie du blog : Le blog de Paule Neyrat