Attention, soleil et esthétique ne font pas toujours bon ménage !

Publié par Côté Santé le Mardi 07 Juillet 2015 : 17h12
Mis à jour le Vendredi 22 Janvier 2016 : 14h29
-A +A

Profitez de l’été pour vous métamorphoser en toute discrétion… pourquoi pas ? À la rentrée, votre entourage associera votre teint frais à la détente que vous ont procuré ces quelques semaines d’escapade ! Ils n’y verront que de feu, soit, à condition de ne pas faire n’importe quel soin et de respecter les consignes de sécurité ! 

Nos experts : Laurence Benouaiche, chirurgien plastique, reconstructrice et esthétique. Catherine Navarro, médecin esthétique.

Côté chirurgie

Si l’on respecte bien les précautions post-opératoires, c’est le moment ou jamais pour une rentrée en beauté !

Lunettes de soleil pour les lifting et les blépharoplasties !

Les faits : le lifting et la blépharoplastie sont des interventions chirurgicales lourdes. Une fois sortie de la clinique, il est préférable de rester au repos sans compter les œdèmes, qui demandent une éviction sociale d’une dizaine de jours minimum… Et pourquoi pas au bord de la piscine !

Les précautions : il n’y a pas de grosse contre indication, mis à part la protection solaire : « crème solaire de protection maximale +, lunettes fumées et chapeau s’imposent au moins pendant 15 jours après l’opération, note le docteur Benouaiche, pas de plongeon en piscine, ni à la mer… Les cicatrices se résorbent au bout de cinq jours pour les paupières, huit jours pour le lifting. » En général, on n’est pas présentable avant deux bonnes semaines !

Panty pour les lipoaspirations

Les faits : farniente et sieste, c’est l’idéal après une opération esthétique comme la lipoaspiration, qui laisse quand même de nombreux hématomes !

Les précautions : la grosse contrainte avec une chirurgie du corps, c’est le port d’un panty, sorte de gaine moulante, qu’il faut garder au moins un mois de jour comme de nuit, au risque d’avoir mal et de récupérer un effet vague sur les cuisses ou le ventre ! « On peut le retirer pour prendre sa douche bien sûr. Mais pour une baignade en piscine ou à la mer, il va falloir patienter 8 à 10 jours », avertit le docteur Benouaiche. Côté soleil, il faut se couvrir d’écran à très haute protection, et ne pas hésiter à le doubler avec un vêtement léger du genre chemise en coton, tunique… « Vous aurez quelques bleus, qu’il faut protéger absolument pour ne pas développer de taches à la place. Le mieux, c’est encore de conserver son panty pour se baigner ! » Si vous prenez l’avion, votre médecin devra vous prescrire des anticoagulants !

Attention à la nage pour les prothèses mammaires

Les faits : cette opération délicate induit l’arrivée d’un corps étranger, avec des cicatrices. On y va en douceur !

Les précautions : rien de très glam, puisque le soutien-gorge de compression est de rigueur pendant deux mois, et 24 heures sur 24… À mettre sous votre maillot de bain une pièce bien sûr ! Sans oublier les bas de compression, à porter jusqu’à la reprise d’une marche dites « normale ». « En général les patientes sont fatiguées durant les 3, 4 jours qui suivent l’opération, ajoute le docteur Benouaiche, vous pouvez vous doucher au bout de 4 jours, vous baigner rapidement au bout de 10 minutes. Pour les plaisirs de la piscine et la mer, attendez trois semaines et un bon mois pour reprendre une activité nautique douce, comme la nage : tout dépend du temps de cicatrisation. Vous pourrez prendre l’avion 72 heures après l’intervention et dans ce cas, porter des bas de compression de grade 2. »

Peelings, lasers et lumières pulsées ? Attention au soleil !

Le peeling fragilise la peau !

Les faits : la peau subit une brûlure en surface, peu compatible avec les rayons UV.

Les précautions : c’est un des soins à proscrire dès que les beaux jours arrivent. Quand on fait un peeling moyen, la peau est à vif. Suite à la desquamation qu’elle a subi, elle est ultra-sensible au soleil. Avec les rayons, il y a risque de tache, ce qui va à l’encontre de l’effet recherché ! « Mais on peut le remplacer par un soin au laser Erbium Yag, pour un léger coup d’éclat, sans contre indication solaire », propose Catherine Navarro.

Photo rajeunissement, attention au bronzage !

Les faits : il s’agit de gommer les imperfections de la peau avec un laser, qui touche le collagène, mais aussi l’épiderme.

Les précautions : « Le laser ND Yag Fotona, permet un soin sans précaution particulière », affirme le docteur Navarro. Il ne décape pas la peau, et les petites rougeurs dues au traitement se résorbent en quelques heures. En revanche, pour les autres lasers, aux traitements plus lourds, sachez qu’ils interagissent avec les rayons, et vont pigmenter les zones bronzées, du coup, vous risquez de vous retrouver avec des taches. On doit donc éviter toute exposition solaire 15 jours avant et 15 jours après le soin, même en ville ! Après la séance, en plus d’un écran maximal, évitez la piscine et la mer, le temps que disparaissent petites irritations et rougeurs, à réparer et hydrater avec une crème adaptée.

Les traitements des taches pigmentaires s’annulent !

Les faits : le laser va cibler de façon sélective les pigments foncés qui apparaissent sur les mains, ou le visage.

Les précautions : en faisant un traitement anti taches l’été, (au Q-Switch pour les taches de vieillesses ou le Fraxel pour les masques de grossesses), la peau est traumatisée, et les taches peuvent foncer encore plus ! Pour parer à cette réaction cutanée, il faut se couvrir continuellement avec une crème solaire d'indice maximal, rester à l’ombre, bref… tout sauf profiter du beau temps. Sans compter que si les taches reviennent, vous avez fait le traitement pour rien. À reporter donc au creux de l’hiver !

L’épilation définitive demande une protection irréprochable

Les faits : de la même manière que pour les taches, la lumière pulsée cible les pigments des poils.

Les précautions : le laser ndYag, utilisé dans l’épilation définitive, est tout à fait adapté aux peaux bronzées, et ne craint pas le soleil, ce qui n’est pas le cas avec le laser Alexandrite. Pour ce dernier, on devra éviter toute exposition solaire, 15 jours, 3 semaines après les séances, au risque de prendre des coups de soleil, même avec une crème haute protection. Quand on démarre un traitement d’épilation définitive, on doit prévoir une dizaine de séance. Pour respecter l’écart d’un mois entre les deux, l’idéal est de faire une séance avant les vacances et reprendre à la rentrée.

Publié par Côté Santé le Mardi 07 Juillet 2015 : 17h12
Mis à jour le Vendredi 22 Janvier 2016 : 14h29
Source : "Attention, soleil et esthétique ne font pas toujours bon ménage !", Côté Santé, magazine N° 95, juillet/août 2015.
A lire aussi
Laser ou peeling, quel traitement contre les taches brunes ? Publié le 06/04/2016 - 07h42

Selon le type de taches brunes (lentigo, mélasma), le professionnel optera pour une technique différente pour un meilleur résultat. Zoom sur les solutions que la médecine esthétique nous offre pour effacer les taches pigmentaires. A différent moments de la vie, des taches pigmentaires peuvent...

Comment rajeunir nos mains ? Publié le 11/02/2013 - 11h55

Nos mains peuvent nous trahir… Après notre visage, ce sont nos mains qui s’affichent le plus.Fragiles, elles peuvent même parfois vieillir plus vite que notre visage.Comment les rajeunir ?Comment restaurer la qualité de la peau ? Faire disparaître les taches de vieillesse ou atténuer...

Peau débronzée, l’épilation au laser c’est maintenant ! Publié le 28/10/2011 - 08h22

Le principe de l’épilation laser est le suivant : détruire le bulbe du poil en prenant pour cible la mélanine. Or la mélanine est aussi le pigment qui colore notre peau après une exposition au soleil. C’est ainsi que l’épilation laser ne se pratique pas sur une peau bronzée....

Plus d'articles