Attachez vos ceintures, même à l'arrière

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Lundi 14 Janvier 2002 : 01h00
-A +A
Pour votre sécurité à l'avant du véhicule, faites attacher les ceintures de vos passagers à l'arrière.

La ceinture de sécurité à toutes les places des voitures est un important progrès en matière de sécurité. Pour les passagers arrière c'est une évidence. Mais s'en est également une pour les passagers avant car elle les protège des projections des voyageurs arrières en cas d'accident.

Cela vous étonne ? C'est ce que confirme une étude japonaise qui, sur un grand nombre de cas, démontre que ce risque est multiplié par cinq, même lorsque les passagers avants sont convenablement attachés.

C'est donc une raison de plus pour affirmer que la ceinture en voiture, c'est pour tout le monde !

Des ceintures arrières mal conçues

Reste le problème de l'utilisation des ceintures pour les enfants entre quatre et huit ans. Avant, les sièges bébés sont pratiques - après ils deviennent assez grands - mais entre ces deux âges les solutions actuelles ne sont pas adaptées. Ce qui se fait le plus souvent en pratique, avec ces enfants, c'est de limiter leur arrimage à la seule ceinture ventrale. Le risque d'une blessure au ventre est alors très important en cas d'accident.

On ne peut qu'être très étonné de constater que les constructeurs n'arrivent pas à trouver de bonnes solutions. Ne suffirait-il pas que la hauteur de l'attache de la ceinture soit réglable de manière à s'adapter au gabarit du passager ?

Il faut malheureusement craindre qu'il faudra encore beaucoup d'autres études comme celle-ci pour que les choses bougent encore. D'ici là, vérifiez bien dans votre rétroviseur que tout le monde est bien attaché.

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Lundi 14 Janvier 2002 : 01h00
A lire aussi
" Bouclez-la et faites-la boucler ! " Publié le 15/07/2002 - 00h00

Le port de la ceinture de sécurité à l'arrière et lors des courts trajets, n'arrive pas à s'ancrer dans les pratiques des Français. Pourtant, la boucler permettrait de sauver 800 à 1.200 vies chaque année.

À vélo dans la ville Publié le 23/09/2011 - 09h32

Pour la promenade ou les déplacements en ville, le vélo c’est sympa. Reste qu’en l’absence de carrosserie pour protéger le cycliste, faire du vélo présente des risques, que l’on peut cependant limiter en respectant des consignes de sécurité... 

Plus d'articles