L'athérectomie expliquée en vidéo

Publié par Blausen (Collectif) le Jeudi 19 Août 2010 : 16h57
Mis à jour le Jeudi 19 Janvier 2017 : 12h22
-A +A

Vidéo associée: 

Partager cette vidéo :

Publié le 19/08/2010
89 vues

Le cœur est un muscle battant qui pompe en permanence du sang vers le reste du corps. Les artères coronaires apportent au cœur l'oxygène et les nutriments nécessaires à son bon fonctionnement.

Au fil du temps, pour différentes raisons, des dépôts gras (plaques) peuvent s'accumuler dans les artères, boucher le passage et réduire la taille des artères. Cette accumulation empêche les artères d'alimenter le cœur et le corps en oxygène et en nutriments.

L'athérectomie est un terme générique désignant un ensemble de procédures destiné à ouvrir les artères bouchées en meulant ou en retirant la plaque accumulée.

Pendant une athérectomie, une incision est pratiquée dans l'artère fémorale en haut de la cuisse. Un fil guide est inséré dans l'artère, puis enfilé dans l'artère jusqu'au site du blocage. Un cathéter doté d'un embout coupant spécial est inséré le long du fil guide. Il existe trois types principaux d'athérectomie qui utilisent un embout de cathéter particulier.

  • L'athérectomie rotationnelle, ou "rotablator", est la plus courante.

    Cette procédure consiste à placer au bout du cathéter une fraiseuse en diamant qui est guidée jusqu'au site de blocage.

    La fraiseuse tourne à très grande vitesse et meule la plaque durcie en particules minuscules qui peuvent être éliminées en toute sécurité par l'organisme.

  • L'athérectomie directionnelle consiste à éliminer l'accumulation de plaque moins dure.

    Après l'insertion du cathéter, un ballon est gonflé le long du cathéter qui pousse la lame vers la plaque.

    La lame découpe la plaque et la stocke dans une chambre spéciale.

    Le ballon est ensuite dégonflé et la plaque retirée avec la chambre au moment du retrait du cathéter.

L'extraction transluminale est un dispositif de vide qui utilise des lames rotatives pour découper la plaque ; il utilise également un tube qui aspire la plaque dans un vide fixé au cathéter.

A lire aussi
L'angiographie expliquée en vidéo Publié le 19/08/2010 - 14h57

Le cœur est un muscle battant qui pompe en permanence du sang vers le reste du corps. Les artères coronaires apportent au cœur l'oxygène et les nutriments nécessaires à son bon fonctionnement.Au fil du temps, des dépôts gras (plaques) peuvent s'accumuler dans les artères, boucher le passage...

L'angioplastie expliquée en vidéo Publié le 19/08/2010 - 14h57

Le cœur est un muscle qui, par ses battements, pompe sans relâche le sang pour l'envoyer dans le reste du corps. Les artères coronaires alimentent le cœur proprement dit en lui apportant l'oxygène et les éléments nutritifs dont il a besoin pour fonctionner efficacement.Au fil du temps, de...

Cholestérol et rupture de la plaque d'athérome en vidéo Publié le 19/08/2010 - 14h57

Le cœur pompe le sang dans le corps par un réseau complexe d'artères. À l'exception des artères coronaires, qui alimentent le cœur, la plupart des artères transportent du sang riche en oxygène depuis le cœur.Le sang transporte des globules rouges, des globules blancs, des nutriments et...

Le pontage coronarien expliqué en vidéo Publié le 19/08/2010 - 14h57

Le cœur est un muscle qui, par ses battements, pompe le sang oxygéné et les nutriments pour les envoyer aux cellules du corps. Mais il a lui-aussi besoin de nutriments indispensables au maintien de la vie pour fonctionner et il reçoit donc du sang par les artères coronaires. Le terme...

Plus d'articles