Franceline
Portrait de cgelitti
Bonjour à tous

voilà ma situation :

l'été dernier ( 2005 ) lors d'une mission en intérim, j'ai été victime d'un accident du travail qui m'a amputé un morceau de doigt ( index gauche ). J'ai été en arrêt jusqu'en novembre, puis la consolidation a été prononcée. Un an après ( la semaine dernière ! ) j'ai été reçu par le médecin conseil afi nde déterminer mon invalidité.

Elle a été fixée à un taux de 10%.

ce même médecin m'a dit que, à 10%, j'aurais droit à une rente mensuelle d'un montant inconnu, montant issu des complexes calculs de la sécurité sociale.

Voilà ma question : j'ai lu sur le site de la sécurité sociale que pour avoir droit à une rente d'invalidité il fallait avoir cotisé un certain nombre d'heures durant les 12 derniers mois. or je n'ai pas cotisé ce temps là puisque l'intérim n'est qu'un job d'été pour moi, le reste du temps je susi étudiant.

J'aimerai donc savoir si quelqu'un d'autre a connu cette situation, et si quelqu'un sait comment ça se passe. je connais d'autres personnes qui ont connu ça, mais il y a de ça plusieurs décennies. ces personnes ont aussi eut un AT pendant un job étudiant, mais elle ont eut droit à une rente, bien que n'ayant pas cotisé autant que ce qui parait requis ...

Merci pour vos informations

Franceline
Portrait de cgelitti
Coucou Benjamin,

une rente en AT est une Incapacité Permanente Partielle, ou IPP et n'a rien à voir avec la rente Invalidité, qui est destinée à pallier un manque de ressource suite à une maladie.

En accident du travail, tu es couvert dès le 1er jour de travail...
Sujet vérouillé