L'assurance décès, un bon moyen pour protéger votre famille en cas de décès

Publié par Claude Friedrich - Directeur de la Publication le Mardi 12 Septembre 2006 : 02h00
Mis à jour le Mercredi 20 Février 2013 : 10h53
-A +A

Vous le savez, les conséquences financières liées à votre disparition peuvent être très lourdes pour votre famille. Souscrire un contrat d'assurance décès, c'est bel et bien la protéger, en s'assurant qu'elle pourra faire face financièrement.

L'assurance décès garantit le versement d'un capital donné en cas de décès ou d'invalidité, en contrepartie de cotisations

En cela, elle peut être facilement comparée à une assurance auto pour laquelle vous versez une cotisation pour que, en cas d'accident, votre voiture puisse être réparée.

Ainsi, souscrire une assurance décès, c'est avant tout penser à vos proches et à leur protection.

Outil de prévoyance, l'assurance décès est le plus sûr moyen de mettre votre famille à l'abri du besoin, et de lui permettre de faire face aux premières conséquences du décès.

A plus long terme, l'assurance décès, c'est la possibilité, par exemple, de continuer à assurer l'éducation de vos enfants ou tout simplement de faire face aux échéances qui continuent à courir (prêt, loyer, etc..).

Il existe 2 catégories de contrats d'assurance décès : Temporaire décès ou Vie entière.

Guide: 

Publié par Claude Friedrich - Directeur de la Publication le Mardi 12 Septembre 2006 : 02h00
Mis à jour le Mercredi 20 Février 2013 : 10h53
A lire aussi
Les coûts de la dépendance Publié le 12/09/2006 - 00h00

Face au phénomène de l'évolution de la dépendance en France se pose le problème de son financement. Si la collectivité assume une part croissante de son financement, des coûts importants restent à la charge des personnes elles-mêmes et de leurs familles.

Quelles aides sociales aux personnes âgées ? Publié le 15/04/2013 - 08h00

Avec le vieillissement de la population se pose le problème de la perte d’autonomie des personnes âgées.Quelles sont les aides à domicile et les aides financières dont peut bénéficier la personne âgée pour subvenir à ses besoins et rester à son domicile le plus longtemps...

Allocation de présence parentale : appréciation croissante Publié le 29/09/2004 - 00h00

Depuis 2001, l'allocation de présence parentale est versée aux parents qui cessent ou réduisent leur activité professionnelle pour s'occuper personnellement de leur enfant gravement malade ou handicapé. Au 31 décembre 2003, on dénombre près de 3.200 bénéficiaires de cette prestation.

Plus d'articles