marieomega
Portrait de cgelitti
Lors de ma première grossesse, des analyses ont montré des transamynases (ASAT, ALAT) trop élevé (lors de l'accouchement 1300 au lieu de 50!). Malgré cela, je me portais très bien. C'était il y a deux ans et je désire un deuxième enfant. Or, les analyses montrent toujours des valeurs trop élevés (50 au lieu de 30 et 75 au lieu de 50). Est-ce que j'ose entamer une nouvelle grossesse? J'ai déjà 37 ans et le temps presse...

Merci de vos conseils et réponses

Béa
Portrait de cgelitti
Le mieux serait de poser la question directement à ton gynéco.
Bonne chance.
marieomega
Portrait de cgelitti
bonjour, afrance
je ne pense pas que ton gyneco puisse repondre directement à ta question, mais il saura te donner les coordonnées d'un spécialiste( gastro-enterologue ) pour répondre à tes questions.
Concernant les valeurs que tu indiques avoir eu à l'issue de ta première grossesse, je suis etonnée qu'aucun médecin ne t'ai demande de faire des exmanes complémentaires , pour diagnostiquer l'hepatite que tu avais du contracter pendant ta grossesse ( pour connaitre son origine , médicamenteuse, virale ou autre!!).
Le fait qu'actuellement les valeurs soient un poil plus haut que la normale n'est pas alarmant, en effet, bien souvent , une faiblesse hepatique est observée longtemps après ( voire toute la vie ) après une atteinte massive ( 1300 signe une atteinte massive , quoiqu'on puise t'en dire !!).
UNe grossesse ne devrait pas être proscrite sauf si l'orogine de l'atteinte hépatique n'est pas connue avec certitude , car selon le cas, un traitement , parfois incompatible avec une grossesse peut être indiqué.
cordialement
marie
Sujet vérouillé