was
Portrait de cgelitti
j'ai eu, recemment, une arythmie (qu'on a diagnostiqué comme une fibrilation auriculaire). j'ai été hospitalisé aux urgences durant pres de 15heures où j'ai subi différentes radios. on m'a dit que rien d'anormale n'a été diagnostiqué et que ça peut être dû à n'importe quoi ( stress....). on m'a prescrit des bétabloquant ( diltazem)

on m'a donné un rendez vous dans 6 mois avec un spécialiste. j attends donc.

mais en attendant, il m arrive de constater que mon coeur bat tres fort (comme une matraque) qui me fait mal parfois, aussi, il m arrive de constater que mon rythme est irrégulier mais les pulsations restent presque toujours en deça des 80 par minutes.

est ce normal? que dois je faire

toute réponse sera beaucoup appréciée et apportera de l'assurance, elle me permettera de vivre avec et d'agir en conséquence.

merci à tous

Lena
Portrait de cgelitti
slt!! jai lu tt cke vs aviez ecrit et a vrai dire je ne suis pas une experte a ce propos.. mai larithmie sa mintrigue.. je ressens bcp des symptomes: mn coeur bat tres vite, kom sil frapai for!! les battements de mon coeur st inconstants, tres souvent!! en faisant du sport jme fatigue tres vite... mai les docteurs non rien trouver danormal, le stress...je ne sais pas quoi faire, ça minkiete!! que faire???
JVC
Portrait de cgelitti
Je n'ai pas abandonné le sujet, mais ne disposant pas personnellement d'Internet, mes contacts ne sont pas réguliers.
Je me reconnais bien dans les expériences que vit Monika ainsi que dans celle relatée par Sabine à savoir:
Mes crises d'extrasystoles (et de FA qui selon moi se produisait simultanément) survenaient toujours au repos: enregardant la télé, en lisant. . . Je n'ai jamais ressenti de problème en cours d'activités physiques.
Un autre élément déclenchant était aussi le simple fait de penser à mes problèmes cardiaques. D'où ma formule: "Moins j'y pense, mieux ça va". Le stress au travail provoquait également des déclenchements.
Bien sûr cela ne solutionne pas le probléme de Monika, qui ressemble pratiquement à ce que j'ai connu.
Pour ma part, avant d'être opéré,j'avais trouvé un juste équilibre entre activité physique et activité sédentaire, je ne ressentais plus les extrasystoles qui pourtant étaient bien présentes ( le cerveau faisant abstraction de ces petits malaises) et il me fallait prendre mon pouls pour savoir si j'étais en FA ou non. A vrai dire, si je ne m'étais pas senti aussi fatigué, j'aurai probablement accepté ma situation telle quelle
JVC
Sabine
Portrait de cgelitti
Mr JVC bonjour,
juste une question, compien de crises de FA faisiez vous par an,
Sabine
P.S repondez quand vous piuvez.
jvc
Portrait de cgelitti
Bonjour Monika et Sabine,

Pour rassurer Monika, je n'ai aucunement été blessé par son impatience que je comprend très bien car au début de mes crises je me demandais ce qu'il m'arrivait et si cela été grave.
Pour répondre à Sabine, mes premières crises sont apparues en 1995, elles étaient assez espacées de l'ordre 1 à 2 par mois et ne duraient que quelques minutes à une heure.
La fréquence et la durée des crises ont ensuite augmenté régulièrement jusque des crises d'une journée 3 à 4 fois par mois et pratiquement je changeais de médicaments tous les 3 à 6 mois lorsque le traitement ne faisait plus d'effet. Curieusement, je ressentais de moins en moins ces crises, mais j'en sortais très fatigué.
Fin 2004, plus aucun traitement ne me soulageait et j'étais en FA permanente. En avril et novembre 2005 j'ai eu mes Accidents Vasculaires Cérébraux ( minimisés grace aux anti-coagulants) et le cardiologue a décidé de tenter une ablation de FA par radiofréquence. Cette opération s'est déroulée en avril 2006 et du jour au lendemain j'ai retrouvé un rythme cardiaque normal et surtout une forme physique qui me manquait depuis de nombreuses années. Le vrai bonheur!
Amicalement/ JVC
Sabine
Portrait de cgelitti
Rectification du précèdent message.
Mr JVC bonjour,
juste une question, combien de crises de FA faisiez vous par an,
Sabine
P.S répondez quand vous pouvez.
Sabine
Portrait de cgelitti
Bonjour Mr JVC,
merci beaucoup pour votre réponse très détaille,
ça fait toujours plaisir quand quelqu'un réussi comme vous a vaincre une pathologie:
Bonne journée
cordialement
Sabine
was
Portrait de cgelitti
[QUOTE=was] j'ai eu, recemment, une arythmie (qu'on a diagnostiqué comme une fibrilation auriculaire). j'ai été hospitalisé aux urgences durant pres de 15heures où j'ai subi différentes radios. on m'a dit que rien d'anormale n'a été diagnostiqué et que ça peut être dû à n'importe quoi ( stress....). on m'a prescrit des bétabloquant ( diltazem)
on m'a donné un rendez vous dans 6 mois avec un spécialiste. j attends donc.
mais en attendant, il m arrive de constater que mon coeur bat tres fort (comme une matraque) qui me fait mal parfois, aussi, il m arrive de constater que mon rythme est irrégulier mais les pulsations restent presque toujours en deça des 80 par minutes.
est ce normal? que dois je faire
toute réponse sera beaucoup appréciée et apportera de l'assurance, elle me permettera de vivre avec et d'agir en conséquence.
merci à tous[/QUOTE]
was
Portrait de cgelitti
on m a prescrit du diltazem, apo diltiaz 240 mg par jour, mais on ne m a rien dit sur les activités physiques.
Sabine
Portrait de cgelitti
Bonjour Monika,
vu que tu n'as pas eu de réponse je permet de dire que mon père as 65 ans et qui lui aussi fait du sport
notamment de la course a pied il s'entraîne 6x 60mn par semaine, lui aussi souffre de FA une ou deux
fois par an depuis 25 ans, et comme toi il as ses crises lors qu'il est au repos; il as par fois pendant quelques seconde
le coeur qui bat très vite 80 battements par minute au lieu de 40 quand il bat normalement,
ça lui arrive pendant qu'il est assisse ou pendant qu'il se repose sur son lit
ou sur le canapé.
j'espère t'avoir rassurée un peu.
Sabine

xman
Portrait de cgelitti
pourqoui on ne vous a pas prescrit du kardegic

Pages

Sujet vérouillé