Maritchou13
Portrait de cgelitti
Un grand MERCI à la rédaction, ça m'a fait très plaisir que cette horrible maladie sorte de l'ombre car les personnes atteintes par l'endométriose ne sont pas reconnues comme malades, leurs souffrances sont le plus souvent ignorées ! Je souffre depuis mes 15 ans de douleurs très invalidentes, mon médecin ne m'a jamais rien diagnostiqué à par du météorisme, des gaz, les ovaires qui travaillent ! une fois c'était dans ma tête ! Je passais toutes mes journées a souffrir et mes régles, c'était le martyr, je ne pouvais plus marché, même couché avec des anti-spasmodiques je me pliais en deux de douleurs, je manquais les cours 4 à 5 jours pour cela car impossible j'étais très fatiguée avec des nausées, des douleurs à la miction et à la défecation.... Un jour j'en ai eu marre j'ai changé de médecin et elle a diagnostiquée tout de suite cette maladie, j'ai eu un kyste de 4 cm qui a été decelé à l'échographie. J'ai donc subit une coelioscopie et là !!!! surprise stade très sévère d'endométriose j'en avait sur les intestins, et l'utérus bouché! Enfin on prenai en compte mes douleurs, on comprenait que ce n'était pas dans ma tête. Enfin j'étais soulagée, j'ai été pendant 6 mois en ménopause artificielle (à 20 ans) puis 2 ème coelioscopie les lésions étaient partis. Mais 1 mois après, rebelotte les douleurs sont revenues un IRM à prouvé que l'endométriose était dans la cavitée utérine et que le seul moyen de combattre ça serait d'enlever l'utérus. J'attends donc au plus vite d'avoir des enfants et si la médecine n'a pas évoluée quand à cette maladie; je me ferais retirer l'utérus pour ne plus souffrir!