loulou98
Portrait de cgelitti
cela fait que tois semaine que je ne bois plus une goute d alcool mais je me fait vengeance a moi meme en m arretant tous les soir dans le bar d un ami en sirotant mon jus de tomate et en acceptant les tourner payer par les amis j ai eu le declique par amour je bois depuis quatre vingt douze mais j ai dit stop depuis le 22 septembre avant le point de non retour je suis soutenu par mon amie par amour j en parle a mes collegues de travaille qui reste ettone de ma decision mais l approuve et cela ne me manque pas du tout . arrete seul c possible mais avec de l aide je pense que c mieux je suis fiere de moi . merci a tous
Anne
Portrait de cgelitti
c'est vrai que je me suis reposee sur les autres mais je ne voyais pas que j'etais alcolo et puis je repondais a scali et puis ce qui m'ennuie c ma rechute pas combien je buvais car j'osais pas le dire ici on est alcoloc ou pas la quantite que l'on boive n'as rien avoir mais je ne suis pas dans le deni je parlais de l'esperal enfin bon merci qd meme
scali,
Portrait de cgelitti
bonjour Rol2,
He bien moi je suit mon bonhomme de chemin,je suis abstinente depuis maintenant un peu plus de 5 mois.Je suis sous esperal depuis le debut de mon sevrage et je dois dire que ca se passe plutot bien.Certes les premiers jours ont ete difficiles mais je me suis senti bien assez rapidement et sans vraiment avoir de manque.A part les jours ou je j'avais du monde j'avais tres envi de m'alcooliser,en fait je me suis apercu que des qu'il y avait un evenement quelconque dans ma vie je buvais pour me sentir a la hauteur.Je travail avec un psy que je vois toutes les semaines et je ne suis pas encore au bout mais j'y croit,malgré que je ne suis pas prete a arreter l'esperal et ca j'avoue que c'est un truc qui me fait un peu peur.Tant que je suis sous esperal je ne boirait pas ça c'est sure! j'ai bien trop peur d'y rester ou d'etre vraiment tres malade mais apres ????
Le travail pour arreter de boire est long et difficile mais je suis consciente que lorsque j'arreterais l'esperal ce sera comme un nouveau sevrage je serais comme un funambule sans filet.Mais je ne veut pas prendre ce risque!pas encore .....
annie
Portrait de cgelitti
g ete sous esperal 1 an et mon sevrage a ete assez difficile j'ai arreter et j'etais en manque de ce produit alors jai helas rechuter depuis 15 jours je me dis kil est encore temps de me resevrer il le faut mais dois-je prendre de l'esperal toute ma vie pffffff
je suis perdue aidez moi
toi scali tu vas arreter quand?? bon courage et bravo 5 mois c pas rien!
Rol2
Portrait de cgelitti
Bonjour Scali
bravo pour ces cinq mois. Ton abstinence est un peu "encadrée", mais en préparant bien le terrain avec ton psy,et un addictologue, tu arriveras à quitter l'Espéral un jour. Mais rien ne presse...
Tu prends déjà dans un premier temps l'habitude de vivre sans le secours de l'alcool, et tu vois qu'il est tout à fait possible de t'en passer: tu te "reprogrammes" en qq sorte...
Bonne continuation.
Rol2
Portrait de cgelitti
.. et toi, Scali, où en es-tu ?
Annie
Portrait de cgelitti
des que j'ai l'occasion je bois de la vodka que j'achete en cachette je ne bois pas seulement quand on recoit
tu as raison scali ca va pas me servir de prendre de l'esperal en cachette pffff je trouverais une so9lution
je vous remercie tous les deux mais je ne viendrais plus voue ennuier car ca ne sert a rien personne ne peut m'aider que moi merci encore
scali,
Portrait de cgelitti
bonjour,
Ca fait 7 jours que je n'ai pas pris d'esperal et je me sent bien,j'ai un peu peur ce week end car je recois du monde.C'est pas bon si je me tracasse deja non?
birdyjazz
Portrait de cgelitti
le moral est a zero en ce moment plein de prob mais jtiens le coup je te remerci pour tes encouragements te tiendrais au courant de mon evolution merci encore
scali,
Portrait de cgelitti
bonsoir,
Quel dommage Annie mais ce qui est fait est fait ne baisse pas les bras et ne te torture pas l'esprit tu n'as pas besoin de ça,il faut te ressaisir et recommencer,comme tu dis il est encore temps de te reprendre en main et je pense que si tu dois reprendre de l'esperal pour t'aider il n'y a pas de mal.Pour ma part je pense que tu n'etais tout simplement pas prete a l'arreter,l'alcool est un probleme qui en cache souvent d'autre qu'il faut egalement traiter.Je sais que l'esperal est un garde fou c'est pour ca que je disait plus haut que je ne suis pas prete pour l'instant parce que je ne suis pas assez forte pour gerer mes "pulsions",et je sais que j'en ai meme si elle sont moins fortes et que j'en aurait encore temps que je n'aurais pas reglé mes autres soucis.C'est pour ca que tu dois rattaquer le plus rapidement possible avant de sombrer completement.
Je pense pas que l'on puisse prendre de l'esperal toute sa vie mais ca aide,la preuve tu as ete abstinente un an,et tu en as ete capable alors reprent toi vite en main mais une rechute ce n'est pas la fin de tout.Je suis là si tu veux parler Annie et surtout ne reste pas seule,j'attend de tes nouvelles.bises
scali,
Portrait de cgelitti
bonsoir,
Je veux bien te soutenir mais je n'en sait pas beaucoup sur toi c'est un peu difficile ...A moins que tu ne te sentes pas pret pour parler et dans ce cas là je comprendrais.

Pages

Sujet vérouillé