log
Portrait de cgelitti
bonjour ,20 ans ke jai fumé mon premier joint pis rien puis un peu mais depuis 3 ou 4 ans regulier.le joint du soir pour destresser du tafe (jaime bcp ) pis la je me dis kil faut que je stoppe ,mais cet dure .

je ne xsuis pas sure que je le veuille vraiment je ne bois pas rien .qui peut maider ,bisous et merci davance

arnaud
Portrait de cgelitti
j ai commencé comme tout le monde un joint par si et un joint par la avec des amis et puis ma consommation est devenu de plus en plus reguliére elle est devenu exessif en plus je fumé de plus en plus ma consommation reguliére est apparu a 17 ans et c fini dernierement je viens d avoir 26 ans j ai remarqué qu une conso occasionnel ne me fesait pas grand chose mais une consommation abusif me fesait devenir schizophréne voir article cannabis chiizophrenie en plus par d ailleur je suis une personne avec un douloureux passé enfance ado j ai perdu beaucoup de temps et d amour a cause de ce canabis de merde voir aussi ma vie professionnel cette merde m a beaucoup detruit et le pire c que pour compenser j ai bu pas mal d alcool tjs tout dans l exés je me suis apercu de tout ca apres une grosse depression que j ai gaché prés de dix ans de ma vie et j ai detruit aussi ma propre famille avec tout ca maintenant je n ai plus que mes yeux pour pleurer j ai fait trop de mal autour de moi avec tout ca ma meme detruit un peu la memoire .plus l alcool aujourd hui maintenant ca en vient que je me degoute de tout cet merde et j en veux plus a quoi bon tout detruire et se detruire c pas par ce que ca va mal qui faut boire et fumé surtout seul et tout les soirs j ai trop perdu a cause de tout ca et je m en rendais pas conte
Max
Portrait de cgelitti
Bonjour Muriel,

Si ta consomme est juste le soir, tu ne devrais avoir aucun mal physique à arrêter de fumer. Le plus dur sera de te convaincre toi même du bien fait d'arrêter, puisque tu dis que tu n'est pas vraiment sur de le vouloir.
Je pense que le vrai problème est pour tout le monde, assurer sa vie, le train train, les soucis quotidien, matériel, etc... Alors ma ptite Mumu te prend pas trop le chou, vie ta vie, si (elle est ) ou si tu la rend assez intéressante, tu n'auras pas de mal à passé à autre chose.A+
lhionna
Portrait de cgelitti
Bonjour

T'aider ? c'est difficile car le seul a pouvoir t'aider c'est toi même ! J'ai été une Pro canabis aujourd'hui je suis une anti ! MAis si je peut t'aider a realisé les mefaits du canabis alors je te raconte :

Moi avant : Souriante, insouciante, pas prise de tête, toujours très zen !

J'ai commencer a 17 ans, j'ai arreté a 19

Au debut ca me faisait rien, alors je consommait beaucoup 3 ou 4 dans une soirée mais seulement le week end, puis arriva la defonce ! genial ! tout se passait bien, je me lachais completement c'etait le pied ! puis arriva un 1er bad trip, tout petit ! je me suis dit que ce n'etait rien, que ca arrivait de temps en temps ! j'ai refumé et la fumette d'après, encore un bad trip un peu plus effrayant que l'autre mes amis m'ont dit de continuer qu'il y a des periodes comme ca et de bad trip en bad trip je continuait, pas prete a lacher mon petit plaisir perso puisque je n'avais que ca, je ne buvait pas. jusqu'a l'attaque de panique, moment ou tu as l'impression que ton coeur va lacher tellement il cogne, l'impression que tu es en train de crevé, tu tourne dans tout les sens sans savoir quoi faire pour que cela cesse et tu n'as qu'une seule envie, te jeter par la fenetre car d'une part c'est atroce et d'autre part tu es très conscient que c'est debile ce qui t'arrive et qu'il n'y a pas de quoi en faire autant tu as l'impression d'être en train de devenir completement taré ! Aujourd'hui je suis sujette aux attaques de paniques que j'arrive depuis peu a controler enfin a en diminuer l'intensité et mon plus grand malheur(bonheur ???) je suis devenue phobique au joint a cause des attaques de panique qu'il m'a provoqué, c'est a dire que la moindre odeur de joint aussi brève qu'elle soit me provoque une attaque de panique ! J'ai même consulté un psy en lui disant que je suis folle il m'a mis sous anti depresseur et anxiolitique!
Aujourd'hui je suis devenue quelqu'un d'hyperangoissé, incapable de me detendre et un peu parano aussi ! J'ai vécu un vrai calvaire et il n'est toujours pas terminé !
Voilà mon experience ! si j'avais su, je n'y aurait jamais touché ! J'espère que ca pourra t'aider a arreter ! Bon courage a toi car ce n'est pas facile !mon cheri lui ca fait 6 mois qu'il a arreter et ca n'a pas ete facile pour lui, moi ca fait 5 ans
Max
Portrait de cgelitti
Salut Lau,

Je ne pense pas que tu auras trop de mal à arrêter. Par contre, il faut que tu te force à sortir, surtout les 1ers soir, au moment ou tu pense à te rouler un ptit joint, sert toi de tes relations pour susciter en toi, l'envie de rester avec eux après le volley, par exemple. L'ennui "ne rien faire" quand on a mis le nez dans la défonce est le meilleur moyen, pour faire passer le temps à ne rien faire et on s'enlise sans en prendre vraiment conscience, à part une grande démotivation. Alors aide toi et le ciel t'aideras "je ne crois pas en dieu" en gros se mettre des coup de pieds au fesses, à 22 ans plus personne te conduira au bac à sable. A+
Lau
Portrait de cgelitti
Hey! J'espere que depuis le temps (13 mai 2008) tu as réussi à arreter mais je tenais à te dire que je vis la meme chose que toi. Je fume depuis 7 ans à raison d'un à trois joints par soir. J'ai 22 ans et j'aimerais arreter. Je suis une fumeuse solitaire, je déteste fumer avec qqn, ça me rend parano. Je ne me sens plus motivée par rien, je continue à faire du sport (je joue dans une équipe de volley) mais c'est surtout pour me donner bonne conscience, pour que lorsque je vais me coucher le soir, je ne culpabilise pas de fumer mon joint devant un pti film. Je préfère rentrer à minuit d'une soirée avec mes potes pour encore avoir mes 2 ptites heures à moi (joint et fil) plutot que de rester avec eux. J'ai l'impression d'avoir le cerveau ramoli, combien de fois ça ne m'est pas arrivée de descendre chercher un truc et de remonter bredouille parce que je ne me souvenais plus de pourquoi j'étais descendue! C surtout ça qui m'inquiète, je ne voudrais pas devenir stupide et ça me fait peur! Donc voilà. Ma décision est prise, je termine ce qu'il me reste et j'arrete là, je ne rachete pas. Contrairement à toi, je pense avoir le besoin d'etre obligée d'arreter, que cela ne soit pas par choix parce que je ne pense pas etre assez forte. Si tu as réussi, et meme si tu n'as pas reussi, hesite pas a me repondre, ça me ferait du bien d'avoir ton témoignage! Merci et bonne soirée
Mat
Portrait de cgelitti
J'adore ce dernier message.Merci Max.
Pour faire court, ca fait un moment que le fait d'arreter me trotte dans la tete.
Je suis un fumeur quotidien mais pas non plus un des pires (à savoir que 10g me tient, ou plutot me tenait ;) environ deux semaines voire un peu moins), mais c'est le cas depuis 5 ans. Je ne me souviens pas d'avoir passez un seul jour sans fumer depuis bien longtemps... Je me demerdais tout le temps pour m'en cramer un (a la fenetre le soir et en 2-2 si je suis chez mes parents par exemple). Mais depuis quelques temps j'ai de plus en plus l'impression de vivre mon adolescence (j'ai 23 ans): replie sur soi total, ne pas arriver a m'interresser a une conversation, ou meme presque à une personne. A trop pensé j'en suis arrivé au stade ou tout me semble futil, sans interet et que de toute facon on ne comprendra jamais rien au monde qui nous entoure.
Aujourd'hui, ou plutot hier, j'ai decidé de stopper ce truc. Plus de fumette car pour avoir un comportement aussi triste que le mien ca ne peut venir que de ca, alors qu'il y a 5 ans j'étais limite hyperactif.
Mon premier soir a fumer, c'est dans moins d'1 heure qu'il commence. J'ai du matos a l'appart pour arriver a le faire vraiment par volonté et ne pas etre obligé de ne pas fumer.
Ce que j'aimerais avoir , c'est le témoignage de personne aant arrété du fait de la démotivation qu'ils auraient perdus via le canna.Comme dit la chanson ,depuis que tu fumes plus de shit, est ce que tu te sens léger?
Merci d'avance et bonne soirée a tous!
Txoo
log
Portrait de cgelitti
Bonjour,

Je suis un peu dans le cas de murielle. J'ai tout pour être heureux dans la vie mais je continue de fumé.. La première fois que j'ai essayé (17ans) je l'ai fais ss savoir se que c'était. Et je suis devenu pro cannabis en me renseignant toujours plus sur se produit. Je n'ai pas fais la même chose avec les autres drogues. Je me suis renseigné "comme il se doit" avant de les consommés et je n'ai aucun problèmes avec (3-4 soirée festiv par an pendant 3-4 an et pas de prises depuis 5 ans).
Mais je n'ai pas sus anticipé cette possible dépendance avec le cana et cela fais 10 ans que je fume quotidiennement. après mes études avec ces excès je me suis régulée a 1-2 joints par jours depuis 7 ans et aujourd'hui j'aimerais passé au stade 1-2 joints le we mais je n'i arrive pas a moins d'i être contraint (voyage a l'étranger et je compense du coût par l'alcool. certes modérément 1-2 verre mais je compense quand même!). J?ai arrêté la clope depuis 6 ans également. Je fume des cigarillos de tps en tps le we.
Je me dis que les patch pourrait m'aidés a compensé le manque de nicotine sa ferais sa en moins..
Aujourd?hui je suis ss activité pro et je pense que j'aurais moins le syndrome de l'attente du petit joint du soir après une bonne journée au boulo!
Je suis preneur de tout les conseils que pourrai me donné les personnes ayant été dans ma situation ou qui ont connu sa.
Sujet vérouillé