julie
Portrait de cgelitti
j'ai subi un arrêt cardiaque de plusieurs minutes il y a un an et demi.

j'ai été réanimée par un massage cardiaque effectué par mon frère et le bouche-à-bouche par un copain présent.

Cette expérience m'a laissé des séquelles psychologiques dont j'aimerais parler avec ceux qui l'ont vécue également.

Accepteriez-vous d'en parler avec moi?

J'ai 57ans, j'ai fait deux infarctus dans la foulée et aujourd'hui je retravaille à tps plein (dans un job qui bouge);j'ai quelques problèmes physiques essentiellement liés à la prise de certains médicaments mais c'est surtout sur le plan moral que c'est difficile. D'autant qu'on ne peut pas toujours partager avec ceux qui n'ont pas vécu (peut-on dire vécu?) une expérience de mort imminente.J'ai rencontré un psychologue pendant qqs temps puis j'ai cessé pcq je n'arrivais pas à mettre de mots sur mon malaise. J'y retournerai peut-être un peu plus tard

J'attends vos témoignages cela m'aiderait sans doute davantage de partager cette aventure avec des gens qui l'ont vécue...

julie
Portrait de cgelitti
bonjour,

mon papa est décédé d'un infarctus le 25 décembre 2007, il allait prendre 57 ans le 31 décembre.
Tout s'est passé si vite.
Tout a commencé vers 11h00, le 25, il souffrait au coeur, il disait que ca allait passé, il ne voulait pas que j'appelle le médecin.
J'ai appellé 20 minutes plus tard, il parti en ambulance, une fois arrivé à l'hôpital il à fait 5 arrêts cardiaques (ce qui est énorme), ils ont réussi à le réanimer ces 5 fois. Son coeur à tenu toute l'aprés midi et son coeur s'est encore arrêté vers 20h00, les médécins n'ont rien pu faire.
Nous ne pensions pas que c'était grave, on ne s'est pas affolés, je m'en veux terriblement.
Il n'avait pas d'antécédent, du moins nous n'en sommes pas surs car il n'allait pas chez le médecin, et il ne voulait jamais nous inquieter...
Nous pensons que ca lui est arrivé avant, il aurait tout garder pour lui.
Moi, je vous conseillerais de vous reposer au maximum, peut être arrêter votre travail afin de vous préserver.
J'ai 23 ans, je ne réalise pas que tout cela se soit produit, c'est tellement subi, la vie ne tient à rien.


Sujet vérouillé