simonfrenette
Portrait de cgelitti

Bonjour a tous ...

Je viens vers vous aujourd'hui pour une raison toute simple ...

Je viens d'arréter le cannabis, et je pense que je commence a le payer chèrement ...

Cela fait maintenant pas mal d'année que je consomme du cannabis plus ou moins régulièrement depuis le lycée. Voilà maintenant environ 1 ans et demi que je peux vraiment dire que je consommais du cannabis de façon plus importante.

Je suis déjà passer par des périodes, où je ne fumé plus du tout, je n'ai jamais ressenti quelconque symptome d'un syndrome de manque.

Ma conso depuis 1 ans et demi étais plus importante, je fumais entre 8 et 15 pétards par jours ... ma motivation première en ce qui concerne la fumette a été l'effet calmant de la beuh, de nature trés nerveuse et colérique, j'ai fumé pour de pas m'énervé, j'ai réussi ainsi a réglé certain problème dans ma vie qui font qu'aujourd'hui cette colère a plus ou moins disparu, et j'ai donc pris la décision de stop la beuh pour de bon ... cela m'a également pas mal aidé a traité un souci de migraine assez violent que je n'arrivais pas a gérer grace aux thérapeutique existante. mais les crises se sont calmé grace a certaine variété d'herbe, et cela y est peut etre lié ou pas, mais même si je ne fume pas, les crises de migraines se sont grandement espacé.

Je n'ai jamais ressenti le Besoin de fumé, même sur de longue période d'arret. Là je n'ai pris la décision de stop la fumette que depuis une semaine, mais ce Besoin de fumé n'est pas là.

Si je viens vers vous aujourd'hui, c'est surtout pour partagé des expériences sur l'arret de la beuh et c effets physiques sur le corps.

Quels symptomes depuis mon arret ?

- Un froid intense ressenti quasi toute la journée, sensation bien plus présente la nuit.

- Une impossibiité de me réchauffé car la moindre couverture me déclenche de trés forte sueurs, donc froid + sueur = si je me découvre je me gèle encore plus ...

- difficulté d'endormissement (ça c'est pas nouveau par contre) même avec la beuh je dormais pas super.

- Perte d'appétit. Je me force tout de même a manger un peu, mais je me sent trés vite plein, voir limite mal au coeur.

Ce que j'ai fais pour le moment ...

nervosité : euphytose ...

Sommeil : L72

En revanche ce qui me pose vraiment souci c'est cette histoire de transpiration. et de froid. Je hais avoir froid, et du coup je m'oblige quand même a avoir plus ou moins froid histoire de pas me mettre a transpiré. Symptome trés présent le premier jour, moins le 2eme, moins le 3eme mais toujours là ... Suffisament pour que ça m'empèche de m'endormir ...

J'ai en parrallèle faist quelque recherche en ce qui concerne l'hyperthyroidie. Vu que je suis trés mince, malgrés ce que je pouvais avalé pendant ma phase de fumette intense. trés nerveux de base également. temblement des mains (même lorsque je n'avais plus fumé depuis quelque années). ET bien sur ces histoire de transpiration.

De ce que j'ai put lire il n'y a pas vraiment eut d'étude sur les effets de la beuh sur la thyroide, mais de ce que j'en ai ressorti, c'est que le cannabis pourrai faire baisser le tx des TSH.

Donc en gros mon souci est le suivant :

- Est ce que j'aurai put masqué des symptomes d'hyperthyroidie en fumant de l'herbe ?

- Est ce que d'autre personne ont eut ces souci de transpiration intense lors de l'arret de la beuh et si oui pendant combien de temps.

Dans tous les cas je pense faire un bilan throidien d'ici quelque semaine, histoire de finir d'éliminé mon THC graisseux et que mon Dr ne me balance pas c uniquement le syndrome de manque attendez ça

PUB
PUB