AUGUSTO
Portrait de cgelitti
Bonsoir,

Je me decide à vous écrire car je suis eternellement fatiguée , malgré la retraite depuis 2 ans. Je suis sous tranxéne depuis longtemps avec un anti-depresseur et un somnifére.

J'ai un suivi hebdomadaire chez mon psy . Il y a 5 ans mon ami s'est aperçu de mes arrets respiratoires . J'ai consulté par le biais de mon psy. On m' a trouvé 30 apnées au cours de la nuit.

Ce qui pour le spécialiste n'était pas problematique surtout que je suis grande avec une importante capacité au souffle.

Maintenant, je vis seule et ce n'est que l'autre week-end lors d'une nuit où ma fille a partagé notre chambre d'hotel qu'elle s'est aperçue d'un arret respiratoire dans mon sommeil.

Depuis un an , je met un gros oreiller sur mon traversin car j'éprouve de l'angoisse à plat sur ce dernier. Je ne peux plus dormir sur le coté également depuis cette époque sensation de mal respirer...Je sortais d'un zona et j'ai mis un an à me remettre . J'ai mis tous ces problémes sur le fait du zona intercostale jusqu'au sein.

Maintenant je n'éprouve presque plus de douleur .

Je voudrais bien avoir des temoignages de personnes sous traitement de la depression chronique avec apnée du sommeil.

Je dois vous dire que je suis mince sans probléme majeur. Je fais un peu de sport pour ma santé et une hygiene alimentaire . J'ai eu un bilan sanguin on ne peut plus complet il y a peu et tout est bien.

Je vous remercie pour vos reponses.

Solene.

PUB
PUB