Katia
Portrait de cgelitti
Faites-vous bien la différence ?

Vos témoignages autour de l'anxiété et la dépression et les moyens utilisés pour surmonter ces maladies.

costantini
Portrait de cgelitti
[QUOTE=admin] Faites-vous bien la différence ?
Vos témoignages autour de l'anxiété et la dépression et les moyens utilisés pour surmonter ces maladies.[/QUOTE]
Jean-Paul
Portrait de cgelitti
Les problèmes juridiques patrimoniaux nécessitent les conseils d'un notaire. Les problèmes de dépression relèvent d'un psychiatre (pas d'un généraliste) et dans votre cas une courte période de traitement par médicaments doit suffire à condition d'être absolument accompgnée d'une psychothérapie avec un(e) psychologue clinicien(ne) diplômé(e) et non un charlatan. Tout rentrera très vite dans l'ordre.
lysou
Portrait de cgelitti
Il y a 3 ans j'ai fait une forte crise de spasmophilie, retrouvée à l'hôpital pendant 8 jours, je suis partie 8 jours en espérant que ça irait mieux. Le jour de mon retour la spasmophilie est revenue le soir même. Tout s'est enchaîné, pour finir que je me suis retrouvée en maison de repos, avec anti-dépresseurs, anxiolithique... Aujourd'hui, ça fait 1 ans que je ne prend plus d'anti-dépresseur, ensuite je suis restée 2 mois sans anxiolitique, ce qui a été très dure car ça faisait 9 ans que j'en prenais. Maintenant, j'ai toujours des difficultés à m'en sortir. J'ai droit aux somnifères légers pour arriver à dormir. Quand ça ne va pas anxiolitique , c'est un cercle vicieux. J'ai des fourmillements sans arrêt dans tout le corps. J'ai des problèmes de dos, de maux de tête très souvent, des problèmes aux jambes (j'ai fait des examens, écho-doppler). Bref tout vient de cet état nerveux. Je suis une éternelle angoissée. Je ne travaille pas du fait d'une surdité héréditaire (mon métier était secrétaire). Quand on souffre de cet état, pas beaucoup de personnes arrivent à vous comprendre. Il n'y a que vous qui puissiez vous en sortir. J'ai déjà vu des psy quand j'étais en maison de repos, rien n'y a fait. En fait c'est une accumulation de plusieurs choses, de plusieurs années. Rien de diagnostiquer jusqu'à maintenant. Là-dessus se rajoute des problèmes de pré-ménopause qui m'empoisonnent la vie. J'ai vraiment du mal à m'en sortir mais je ne veux plus reprendre d'anti-dépresseur, car depuis ce traitement c'est devenu une galère complète. Donc je me bats toute seule en priant qu'un jour un miracle survienne et que je vois la vie sous un autre angle. Chaque jour est nouveau, voilà ce que je me dis, même s'ils se ressemblent tous pour l'instant. Tant que je resterai enfermée dans ma coquille, je pense que je n'avancerai pas. Des progrès j'en ai fait par rapport à quelques temps mais beaucoup de chemin reste à faire. Je ne me décourage pas et j'espère y arriver, c'est tout ce que je souhaite. Je crois que beaucoup de personnes sont dans le même cas que moi. Pourquoi cette maladie (car j'appelle ça une maladie) existe ? j'ai toujours été très nerveuse. Toute petite, j'étais très timide, mais tout s'est transformé très vite. D'ailleurs un médecin le disait à mes parents, elle est calme ne bouge pas, mais plus tard tout changera. Il ne s'est pas trompé. Maintenant est-ce qu'une dépression est héréditaire ? je ne sais pas juste que ma mère a fait une dépression également mais elle est arrivée à s'en sortir sans traitement, alors qu'elle était proche du suicide. Enfin, je souhaite un bon courage à toutes et à tous qui vivez cette situation. Soyez fort(es). Amitiés
tinou
Portrait de cgelitti
bonjour, j'ai bientôt 55 ans je suis eve depuis 8 ans, j'ai moi aussi 3 filles et 7 petits enfants, et beaucoup de problèmes de santé, je n'ai pas de problème avec mes filles mais je pense que je ne vendrais pas mon appartement car mon mari et moi avons travailler pour l'avoir promener votre petit chien et aimer le il vous le rendra si vous voulez correspondre pas de problèmes
a bientôt
Katia
Portrait de cgelitti
Je pense que ce que vous ressentez n'a rien a voir avec l'âge, j'ai 38 ans et depuis 5 ans j'ai les même symptômes, je me sens mal dès le reveil, je passe sur la panoplie d'examen que j'ai subi, hospitalisation etc...
je n'ai pas de solution mais j'essaye de me battre pour récupérer mon energie perdue, pas seulement pour moi, mais aussi parce-que j'ai un petit garçon qui compte sur sa maman, et qui voudrait bien avoir une maman en pleine forme. c'est très dur lorsque personne ne comprend se qu'on ressent. Il y'a des jours ou je me sens complétement perdu et les douleurs n'arrange pas la situation, j'éprouve beaucoup de mal à parler de moi et de ce que je ressens mais voilà je souhaiter vous dire que vous n'êtes pas seule, car ce que vous décriver fait office de miroir pour moi.
J'ai l'impression de me reconnaître en vous. Pour l'instant j'ai un traitement lourd qui m'empêche d'avoir les idées claires, du moins c'est ce que je pense, mon médecin me dis que non... mais bon c'est comme ça.
Le jour ou j'arriverai à ne plus prendre un seul médicament dans une journée je pense que je pourrais à ce moment là envisager la vie sous un autre angle.
Je souhaite beaucoup de courage à tous ceux qui se reconnaissent dans ces témoignages.
stella
Portrait de cgelitti
j'ai tendance à l'anxiete, et qd je suis en crise j'arrive à avoir une sensation de déstabilisation, comme un malaise.
mais depuis qq temps, j'ai l'apparition d'un autre phénomène : des fourmillements dans tout le corps.
une sorte de spasmophilie aigue d'après mon médecin.
je connais la cause de mon anxiete : je me sens mal au travail et j'ai recommence une nvelle il y a à peine 1 an. et malgrè cela, les gênes reviennent trop régulièrement à mon gout : avez vous déjà été victime de cette sorte de trouble du à l'anxiété ?
tinou
Portrait de cgelitti
[QUOTE=savineau] veuve,3enfants,m'ont demandé de vendre la maison car ils avaient besoin de //leur argent//,cela fait 6ans je n'ai pas voulu,étant protegée par la donation au dernier vivant,depuis je suis déprimée,sous médicaments,avec cette boule dans la gorge que je n'arrive pas à évacuer,plus le droit de les voir,ni leurs enfants/9/tant que je ne céderais pas,comment puis-je m'en sortir,je me suis acheter un mini-york qui m'oblige à sortir tous les jours,que me conseillez-vous de faire.merci.[/QUOTE]
savineau
Portrait de cgelitti
veuve,3enfants,m'ont demandé de vendre la maison car ils avaient besoin de //leur argent//,cela fait 6ans je n'ai pas voulu,étant protegée par la donation au dernier vivant,depuis je suis déprimée,sous médicaments,avec cette boule dans la gorge que je n'arrive pas à évacuer,plus le droit de les voir,ni leurs enfants/9/tant que je ne céderais pas,comment puis-je m'en sortir,je me suis acheter un mini-york qui m'oblige à sortir tous les jours,que me conseillez-vous de faire.merci.
Sujet vérouillé