nany
Portrait de cgelitti
Bonjour,

Je ne sais plus vers qui ni quoi me tourner. J'ai 32 ans, une jolie maison, un ami qui m'aime et un boulot - qui ne me plait pas beaucoup mais j'ai un boulot c'est déjà pas mal.

Je suis suivie par un psy depuis 1 an 1/2. Mais j'ai déjà été suivie par trois autres psy.

Je ne sais plus où j'en suis, je n'ai goût à rien, je n'ai envie de rien et je ne vois pas comment je vais pouvoir sortir de cette impasse. Mes idées noires tournent en rond dans ma tête et je n'arrive pas à les arréter.

J'ai peur de perdre mon ami ou peur de ne plus l'aimer. Mais je sais que je ne vais pas bien et je ne voudrais pas vouloir faire le vide autour de moi parce que je ne vais pas bien. J'ai des boules d'angoisse à l'estomac, je suis réveillée vers 5h de matin alors que je peux dormir jusqu'à 7h30. Et je suis très fatiguée et lasse. J'aimerai que ça s'arrète. Et plus j'avance dans la thérapie plus j'ai l'impression que ça empire. Mon entourage n'y comprends rien, ce qui d'autant plus culpabilisant.

Est-ce que quelqu'un a déjà ressenti ça, ces doutes sur tous les choix qu'on a pu faire dans sa vie. La peur de l'avenir, de l'abandon, d'être mère et de ne pas être à la hauteur.

Je vais aller travailler maintenant et j'essaierai de regarder dans la matinée si quelqu'un m'a répondu. Merci d'avance

dany
Portrait de cgelitti
morgane c'est vrai qu'il faut du temps mais il y a du mieux si tu relis tes premioers messages non?
il faut que tu coupes le cordon avec ta mere...
elle c'est elle et toi tu es   toi... une autre personne
elle a reussit pendant votre enfance a vous communiquer ses angoisses, ses peurs que vous retranscrives a l'age adulte mal etre de ta mere ne doit pas etre le tien
ses doutes ses peurs ne sont pas les tiennes
meme si vous etes complices et qu'il y a un profond attachement entre vous mets de la distance entre vous elle te bouffe
je ne suis pas en train de dire que c'est pas une bonne mere au contraire et je pense qu'elle t'aime enormement mais tout cet amour n'empeche pas qu'elle peut pour le moment te faire mal.
elle vous a inculqué la peur les angoisses pâr son mal etre et tu ne connais que ca
sinon tu as l'impression de ne pas vivre
on ne vit que dans la peur
que dans les angoisses
non prends le large... affectif un certain temps pour analyser ton rapport a ta mere
pourquoi as tu peur de faire un enfant...????
reflechis
je peux te conseille de lire les livres de katerine pancol c'est une fille geniale qui parle tres bien des relations mere fille...
des romans ok mais c'est super bien vu
si je te parle des relations mere fille c'est que je sais pas experience qu' elles peuvent detruire...
et ce n'est pas une question d'amour
a tout a l'heure
bisous
j'espere que tu ne m'enveux pas de ma franchise


dany
Portrait de cgelitti
du mal tu ne pourra pas en faire a ta mere car tu l'aimes et elle le sait c'est elle la mere...
quand on est maman on peut tout ou presque accepter de ses enfants on les aime
dis lui
parle le lui explique lui tout ce que tu viens de me dire dit lui.
il faut reagir eet changer la situation sinon ne va pas s'arranger toute seule il faut l'aider.
dis a ta mere ce que tu as sur le coeur la relation fusionnelle que tu as avec elle je l'ai avec ma fille qui a 31 ans
mais je l'ai toujours poussee a vivre sa vie a etre elle quand j'ai divorcee elle avait 14 ans et son frere 10 j'etais tres proche d'elle ma confidente et puis j'ai realise que ce n'etait pas son role mais le mien oui si elle voulait et la les roles etaient inverses.
Je ne voulais pas qu'elle soit ma ' bequille'
et si j'étais ta mere je voudrais que tu me dise tout ce que tu as ecris
si elle t'aime elle comprendra et votre relation sera differente et elle gagnera en qualite
tu auras peut etre envie d'un enfant
et pour elle le bonheur d'etre grand mere.
regles tes comptes ( au bon sens du terme) avec elle
arretes les non dits sois franche et une grande part de tes angoisses disparaitront.
souvent les meres par exces d'amour font du mal a leur enfant surtout aux filles...
elle t'aime elle comprendra ce que tu veux dire sans etre fachée.
et puis dis lui gentillement...
courage parle lui et tu verras la vie est si facile des fois.
bisous a tout a l'heure
Morgane
Portrait de cgelitti
Bonjour les filles,
Oui, le week-end s'est bien passé. Un peu d'angoisse samedi mais un dimanche agréable. Hier matin, 1er matin depuis 2 mois où je ne me suis pas réveillée avant le réveil alors j'étais un peu contente. Et puis je ne sais pas ce qui s'est passé, petit à petit, l'angoisse est revenue tout doucement pour s'installer complètement en fin de matinée. Ce matin, ça fait 1h que je suis réveillée alors je me suis levée pour vous écrire car ça me fait du bien. Je ne comprends pas. J'essaie d'accepter ces doutes et ces angoisses comme faisant partie de moi. Je sais que je vais bien (physiquement en tous cas) mais j'ai trop de doutes sur moi. Je crois vraiment aimer mon ami mais parfois j'ai peur que ma psychothérapie me change trop pour pouvoir l'aimer encore après. Parfois j'ai peur d'aller voir mon psy. J'ai peur de ce qu'il va me dire. J'ai peur de prendre pour argent comptant ce qu'il me dit alors que peut-être qu'il dit telle ou telle chose pour me faire réagir. J'en sais rien. Je n'ai pas fait d'étude en psy, j'essaie de me comprendre et je voudrais goûter à la vie sans me poser de questions. Mais pour l'instant je n'y arrive pas. Alors j'essaie d'être compréhensive avec moi pour ne pas me mettre la pression. Mais j'ai toujours ma mère ou mon frère au téléphone qui me rappelle ce que je suis (enfin surtout ma mère) mes doutes et peurs qui sont les mêmes que les siens sauf que j'ai réussi à en dépasser un certain nombre et pas elle. Elle tourne en rond en ayant peur de vivre et de faire les mauvais choix comme moi. C'est comme ça qu'on a été élevé dans la famille. Du coup on ne prend que des risques calculés mais on est forcément déçu puisqu'on n'est pas allé au bout du truc alors on culpabilise et on tape sur la tète pour se punir! C'est difficile d'oublier ce qu'on nous a appris. Mes croyances et principes sont très présents. Même si j'ai l'impression d'aller mieux, c'est un combat de tous les jours. Mon ami m'a permis d'être plus libre et d'évoluer en ce sens. Ceci dit, je sens bien que je vais mieux. J'arrive presque à faire partir l'angoisse, même si elle me réveille, j'arrive presque à ce qu'elle soit moins forte. Hier j'étais terriblement déçue d'avoir bien dormi et d'avoir quand même des angoisses. Mais je me dis que ça ne peut pas s'arrêter d'un coup comme ça. En acceptant mes doutes et angoisses j'imagine qu'ils vont finir par m'abandonner, petit à petit. J'essaie la respiration par le ventre, la visualisation pour me détendre. Parfois ça ne marche pas arfois ça marche.
Enfin, je n'ai pas d'enfant, j'en voulais il y a 5 ans mais mn ami n'était pas prêt. Aujourd'hui il l'est mais c'est moi qui ne le suis plus. J'espère que l'envie d'avoir un enfant va revenir.
Voilà, je vais aller me recoucher à côté de mon ami pour être à ses côtés quand il se réveillera. Je ne me couche pas en même temps que lui alors si on ne se réeville pas ensemble, c'est nul. J'ai besoin de calins et d'être dans ses bras. Ca me rassure et me fait du bien, je ne vais quand même pas m'en priver.
Merci à vous de m'avoir lu et surtout de me répondre, ça fait du bien de ne pas se sentir seule. J'ai essayé d'en parler à mon ami mais il n'est pas du tout réceptif aux pb psy. Ce que je comprends.
Dany, j'habite à côté de Toulouse et je t'envie d'être au bord de l'océan, il me manque beaucoup.
Bisous à toutes.
Morgane
Portrait de cgelitti
C'est exactement mon problème. J'ai recommencé une psychothérapie et depuis ça va de mal en pis. Alors je me dis que j'approche peut-être de la solution ou alors que je m'en éloigne totalement en m'aliénant de + en +. Je lis des bouquins de psy sur l'estime de soi, la communication, les problèmes de couples. Ca a l'air si simple dans les bouquins!!
Si tu veux communiquer par msn ça ne me pose pas de problème. Je te donne une de mes adresses où mon copain ne va jamais: dragon_femelle@hotmail.com
Moi j'habite à Montauban pas très loin de Toulouse depuis bientôt 3 ans mais j'ai vecu 20 ans à Bordeaux et tous mes amis ou presque sont là bas. C'est après une période de chomage, le déménagement ici que ça a recommencé...
dany
Portrait de cgelitti
morgane
j'esper que pour toi ca va et que tu dors mieux
si tu dors bien tu as les idees plus claires et tu es reposée et ca va mieux
je voulais juste te faire un petit coucou
bisous
Morgane
Portrait de cgelitti
Bonjour les filles,
Tout d'abord merci dany pour tes remarques, elles sont tout à fait justifiées. Hier au soir j'allais beaucoup mieux, je ne me suis même pas posée de questions, vachement bien. Et ce matin, j'ai pu me rendormir ou presque pour la première fois depuis longtemps (ca fait 2 mois que je me réveille entre 4h30 et 5h30 tous les jours!). Je ne dis pas que j'ai gagné, mais c'est une première etite victoire qui est assez agréable.
En ce qui te concerne nat13470, si tu as besoin de parler de tes soucis, je serais ravie de les lire et d'essayer de te remonte le moral si c'est dans mes cacapacités à ce moment là. J'imagine que ce que tu vis n'est pas facile. Je pense que avant tout chacun de nous doit se respecter et apprendre à aimer ses forces comme ses faiblesses. Les 2 sont indissociables de nous. C'est ce que nous sommes. Moi j'essaie de m'aimer comme je suis et non comme les autres auraient voulus que je sois... C'est pas facile, courage, et n'hésite pas, je te lirai et te répondrai...
Bon je vais travailler.. A plus tard et encore merci pour votre écoute.
Morgane
Portrait de cgelitti
Je me suis déjà posé ce type de questions. Et la seule chose que je peux dire c'est que je ne me vois pas sans lui. Je le vois père de mes enfants et je nous voie acheter la maison dans laquelle nous vivons. MAintenant est-ce la réalité ou seulement un phantasme, je n'en sais rien. Est-ce ma raison ou mon coeur qui me font voir les choses comme ça, j'en sais rien. Est-ce l'habitude de vivre ensemble? Je n'en sais rien du tout.
Avec toute ton expérience (non tu n'est pas vieille, ma maman a 60 ans et elle n'est pas vieille!) et le recul que tu as sur la vie, que t'inspire mon histoire?
Et merci pour votre soutien....
dany
Portrait de cgelitti
ce que tu dis ressentir je connais par coeur...
j'ai fait 2 grosses depressions mais a present ca va beaucoup mieux
je revis
je sais que c'est tres dur et que l'on est seul pas compris par l'entourage
je crois sincerement qu'il faut etre passee par la pour comprendre ce que c'est
tant que tu peux travailler travailles surtout
ne te mets pas en arret maladie car la c'est pire
toute la journee a ruminer c'est horrible
meme si tu es tres fatiguée.
dis toi que cette fatigue elle est dans ta tete elle n'est pas reelle
tout ce passe au niveau du mental
alors on va si tu veux bien essayer au fur et a mesure de nos conversations repositiver
essayer de voir la vie un peu plus rose, moins grise
et tu verras ca va aller
petit a petit tu vas aller mieux OK
je te raconterais comment j'ai fait les 2 fois pour m'en sortir et te prouverai qu'on peut y arriver il faut le vouloir
c'est plus facile de se laisse aller que de reagir alors il faut se battre et si tu veux tu peux
bon courage pour le boulot
je te dis a bientot
isabelle
Portrait de cgelitti
[QUOTE=Morgane] merci,
ça fait du bien de se dire que je ne suis pas seule. J'ai tellement peur de perdre la vie que j'ai construite jusqu'à maintenant. j'ai tellement peur de perdre mon ami avec qui je suis depuis 8 ans. J'ai tellement peur de ne plus l'aimer. J'ai tellement peur que mon psy ai raison dans ce qu'il essaie de me faire voir. Mais j'ai peur aussi qu'il ait tort et que je prenne de mauvaises décisions.
Comment faire pour savoir ce qu'il faut faire? Comment faire pour savoir quels sont mes sentiments réels? COmment faire pour ne pas se projeter dans l'avenir?
Que de questions sans réponse....[/QUOTE]
nicole
Portrait de cgelitti
je connais ton probleme pour l'avoir vecu je suis moi meme en psychotherapie ms je prends aussi un antidepresseur et un tranquilisant .vis ta vie en la prenant 'carpe diem' .ne t angoisse spas pour l'avenir .je viens d'avoir une adorable petite fille .mois aussi j'avais peur de ne pas etre a la hauteur .or je viens de passer 15 jours formidable avec mon adorable fille et sa petite fille qui a 4mois et se nomme maia je n'ai pas cesser de m'en occuper j'ai chanter danser avec elle et ce petit boutchou n'a pas cesse de faire des sourires des rires aux eclats de communiquer avec moi etc...la vie n'est pas un long fleuve tranquille c'est ce qui fait aussi son charme .tu vas t'en sortir. tes idees noires vont partir et tu verras ta vie ss de bons auspices .ah je prends des omegas3 ils ameliorent de façon spectaculaire mon moral et je vais arreter tres bientot les antidepresseur courage pleins de bisous et suis mes conseils( je suis dipolmee d'undea de psy)

Pages

Sujet vérouillé