Antidépresseurs : la sexualité en prend un coup

Antidépresseurs : la sexualité en prend un coup

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Mercredi 16 Avril 2003 : 02h00
Mis à jour le Mardi 20 Juin 2017 : 11h42
-A +A

De nombreux médicaments ont un effet négatif sur la sexualité. Et les antidépresseurs s’ils améliorent les dépressions, détériorent souvent la fonction sexuelle, atteignant en particulier le désir sexuel, la fameuse libido. On pourrait penser que face à une dépression, quelques troubles de la sexualité sont acceptables quand il s’agit de la soigner. Mais ce n’est pas toujours le cas, quand la relation de couple pâtit de cette situation, ce qui contribue à augmenter la dépression.