Anticorps anti-ADN [Anticorps anti-ADN natif (ou test de Farr) ; anticorps anti-ADN dénaturé]

Publié par Carole Emile, Pharmacien Biologiste le Vendredi 08 Juin 2001 : 02h00
Mis à jour le Lundi 15 Janvier 2007 : 01h00
-A +A
Prélèvement : Prise de sang veineux Bilan : Bilan d'une maladie auto-immune

Quelles sont les précautions particulières à prendre ?

Il est inutile d'être à jeun avant le prélèvement. Pensez à signaler d'éventuels traitements en cours car certains médicaments peuvent entraîner la présence de ces anticorps à taux détectable dans le sang (cf ci-dessous).

A quoi sert ce dosage ?

Les anticorps anti-ADN sont des auto-anticorps reconnaissant un ou plusieurs constituant(s) du noyau des cellules de l'organisme. Il en existe deux formes, les anti-ADN natifs, les anti-ADN dénaturés. La détection des anti-ADN natif porte parfois le nom de « Test de Farr » correspondant à une des techniques qui permet de rechercher ces anticorps. Ces auto-anticorps sont présents dans le sang au cours de certaines maladies auto-immunes.

Guide: 

Publié par Carole Emile, Pharmacien Biologiste le Vendredi 08 Juin 2001 : 02h00
Mis à jour le Lundi 15 Janvier 2007 : 01h00
A lire aussi
Plus d'articles