• rating
    • rating
    • rating
    • rating
    • rating
    0 avis
  • Commentaires (0)

Les anti-cholestérols rendent dépressif ?

Les anti-cholestérols rendent dépressif ?Et oui, cette hypothèse fait débat. Les hypolipémiants, prescrits pour lutter contre l'excès de cholestérol, sont suspectés de retentir sur l'état psychique des patients traités. Qu'en penser ?

Les résultats de cette étude récente ne corroborent cette hypothèse. Au contraire, ils tendent à suggérer que la prise de médicaments contre le cholestérol, tels que des statines, diminuerait le risque de développer un syndrome dépressif.

Dans cet essai, plus de 1.800 sujets témoins ont été comparés à un groupe de 458 patients atteints de dépression récente. Parallèlement 400 autres sujets témoins ont été comparés à 105 personnes présentant des comportements suicidaires. En analysant les différentes relations possibles, dont les traitements suivis par les sujets, les auteurs constatent que les patients sous traitement hypolipémiant, prescrit en cas de trouble du métabolisme des lipides, présentent un risque de dépression inférieur à celui des sujets témoins.

D'une part, les résultats de cette étude doivent être confirmés, d'autre part, le mode d'action doit être exploré.Mais en attendant de plus amples informations sur ce sujet, l'effet bénéfique des anti-cholestérols pourrait tout simplement s'expliquer par l'amélioration de la qualité de vie apportée par le traitement. En effet, abaisser le taux de cholestérol se traduit directement par une diminution du risque cardiovasculaire, ce qui a certainement pour effet de rassurer le patient sur son état de santé. Parallèlement, le suivi et les bilans réguliers, instaurés systématiquement chez toutes personnes traitées, constituent une sécurité non négligeable en matière de prévention.

Article publié par Isabelle Eustache le 31/03/2004
Cet article n'a pas fait l'objet de révision depuis cette date. Il figure dans le planning de mises à jour de la rédaction.

Sources : Arch. It. Med., 163 : 1926-1932, 2004.

Trouvez-vous cet article intéressant ?
 

en savoir plus