christele
Portrait de cgelitti
Bjr,

Voilà, j'ai 27 ans, je suis en ALD pour problème de dépression et de tocs depuis plusieurs années. Mes tocs sont génants pour le travail (je suis secrétaire) mais ils ne sont pas trop nombreux et donc tolérés par mon patron et les collègues. Depuis environ 7/8 mois, j'ai perdu 14/15 kilos et là je suis plus embêtée. 1m67/48kg actuellement mais je voudrais faire 46 kilos.

Le plus gros problème ce sont les vomissements (à 13h30 en général après le repas). Alerté par des collègues qui m'ont entendu vomir mais avaient fait semblant de rien et aussi par le changement physique important, mon état un peu dans le gaz également à cause du xanax à dose un peu plus forte qui me coupe la faim, mon patron a téléphoné à la médecine du travail et a dit qu'il ne pouvait pas prendre le risque de me voir au travail comme cela, que j'étais en danger... le médecin, à qui j'ai dit que je ne voulais pas arrêter de travailler m'a proposé de convoquer mon patron pour lui expliquer les choses. Donc petite réunion et maintenant il est au courant de tout et je suis donc en essai au boulot mais au moindre coup de pompe "inapte".

Voilà, ça m'enerve car je n'ai plus le droit de faire ce que je veux de mon corps et je trouve dégueulasse de me faire du chantage sur le boulot comme cela. Du coup ben pour pas vomir, je ne mange pas ! pas mieux !

Tous les 15 jours médecine du travail et balance ! bref ils décident pour moi si je bosse ou pas et je ne suis pas d'accord. Mon poids ni mes vomissements ne jouent sur mon travail, alors pourquoi ? Est ce qu'ils ont le droit ?

En plus mes parents, mon homme, ne sont même pas au courant alors si je suis inapte, je leur raconte quoi moi ???

Comment je peux gérer ? en plus j'ai honte de mon état et je n'ose même plus sortir de mon bureau car je sens les regards sur moi. Les bruits vont vites dans ce genre de boîtes. "elle est maigre" "elle est folle" "n'importe quoi" "c'est dégoûtant"... bref j'ai du mal à assumer ma maladie et surtout le regard des autres (je me dis : il me regarde pourquoi, je suis trop grosse ?)

Avez vous des conseils, vivez vous ce genre de chose.

bety
Portrait de cgelitti
Christele,
Je comprends et j'entends ta souffrance mais il te faut pouvoir la verbaliser à ta psy.
Il n'y a que comme ça que tu te sentira moins sale et pourrie.
Tu n'es pas folle, tu SOUFFRES énormément.
N'es pas honte de toi il n'y a pas de quoi, tu peux être plutôt fière de toi d'oser poster, écrire tout cela ici. Je te félicite.
Et c'est une très bonne idée que de lui écrire ce que tu ressents et ce que tu éprouves si tu n'arrives pas a le parler.
Courage
Je t'embrasse
christele
Portrait de cgelitti
bon je vais lui ecrire tout ça ,car lui dire réelement je n en serais ^pas capable !
j'angoisse quand je vois l'empleur que ça prend ,j'ai l'impression d'etre folle ,la boule a l'estomac tu n'en dort pas je me dit que je suis pourrie jusqu a la moelle et j'ai honte de moi ,je me sent sale .
bety merci pour ton encouragement.

bety
Portrait de cgelitti
Christele,
ça se passe souvent comme ça les entretiens tu ne dois pas te décourager.
Quelques fois on a l'impression de ne pas avancer du tout puis d'autres fois on a la sensation que la vie est merveilleuse.
Je ne vais pas te dire que c'est facile une thérapie mais c'est un lieu où tu t'occupes de toi ou tu remue la "merde" pour ne plus qu'elle te gêne justement!!!
Si cette psy ne te convient pas alors bats-toi , relèves les épaules et par en voir une autre!!!!!!!!!!!
Tu peux y arriver on y arrive presques toutes alors pourquoi pas toi??????????
Vas-y fonces ou à ton prochain RV ou va voir une autre thérapeute. Ou bien fais une pause d'une semaine pour réfléchir car des fois on a besoin de couper avec son thérapeute pour que les choses évolues.
Parfois on se sents encore plus seule et vulnérable puis d'autres fois très combatives.
Aller Christele courage!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Bats-toi, ne baisses pas les bras maintenant se serait dommage... je compte sur toi.
Tiens-moi au courant
Je t'embrasse
bety32@hotmail.fr
Portrait de cgelitti
christele,
une thérapie n'est pas miraculeuse mais il faut du temps.
Tes symptômes réapparaissent et c'est normal au court d'une thérapie... tu vomis ta souffrance et celle que tu n'arrive peut-être pas encore a formuler à ta psy?
Mais ne t'inquiète pas c'est un mauvais PASSAGE presque obligé qui va cesser tout seul.
Plus tu en parleras avec ta psy, plus tes symptômes disparaitrons...crois-en mon expérience!!!
Aller courage et un mois de thérapie c'est peu, tu va y arriver seulement il te faut te donner du temps et être indulgente avec toi-même... fais-toi confiance et tout ira mieux.
Donnes de tes nouvelles de temps en temps...Merci
Corage tu vas y arriver...
Bises
Bety
christele
Portrait de cgelitti
pff j'ai RDV dans deux jours,je stress,vais je y arriver cette fois?j'ai qu'une envie prendre le tel et annulé !!!
bety32@hotmail.fr
Portrait de cgelitti
Christele,
Bravo!!!
C'est super bien que tu es pris RDV.
Ne stresse pas trop, laisses-toi aller...
N'annule surtout pa!! Tu le vivrais comme un échec...
Là, tu vas vers la vie et c'est bien!
Encore bravo!
Tiens-nous au courant après ton RDV pour savoir comment ça s'est passé.
Aller courage!
Bises
Tu vas y arriver!!!
bety32@hotmail.fr
Portrait de cgelitti
Christelle,
BRAVO!!!!!!!!!!!!
C'esst bien d'avoir fait le "ménage" avec cerataines personnes nuisibles qui t'entoures.
Encore bravo pour ta démarche...
Tiens le coup et n'hésite pas a intervenir sur le forum
Aller bon courage
Bisous
christele
Portrait de cgelitti
la j'en ai marre j envoie tout , peter ,ça sert a rien ,suis fatiguer ,j'ai de plus en plus dur au boulot je suis pas bien je prend des medoc pour faire remonter ma tension mais malgré ça je suis pas bien,hier j'ai essayer de manger a nouveau et direction les wc ,j'ai plu de courage ,5 ans que ça dure ,hier je n'avais qu'une envie mourir aujourd hui je me suis bourrer de calmant mais je sais pas ou j'en suis .
christele
Portrait de cgelitti
j'ai consulter pour ce probleme il y a qq années, j'avais honte de moi ,j'avais envie de mourir,la discution avec la psy a été breve j'ai detourner la conversation pour eviter le sujet ,c'etait une façon pour moi de nier ma maladie .
bref les seances ne servaient plus a rien ,je parlais du beau temps et de la pluie ,c'etait soit ça soit des blancs ou je n'avait qu'une envie c'était de partir en courant ,je criais au fond a l'aide je vais pas bien ,j en ai marre de cette vie , j'aurais bien ouvert la fenetre et sauter certains jours,mais pas moyen de le faire sortir par la bouche.
parler de mon ressenti est une chose tres difficile pour moi.
j'ai fait plusieur tentative a chaque fois c'est la meme chose ,mais la je me rend compte que mon passer a une influence sur ma vie de tousles jours avec toutes ces angoisse ces obsesions...je me rend compte que je ne peut pas continuer a vivre comme ça .
J ai envie d'etre bien une fois pour toute !

je souhaite avoir qq conseil pour arriver a parler a ma psy


christele
Portrait de cgelitti
ça fait un mois que je fais une thérapie ,mais j'ai l'impression a certains moments de ne pas avancer ,la sem derniere apres discution a la psy j'ai décider de faire a manger,je me suis forcer ça a été plus fort que mois direction les wc ,j'avais pris de bonne résolution mais pas moyen ,depuis je bloque ,qd mon estomac crie famine je bois un grand verre d'eau ,de la soupe ou des pommes ,meme au boulot je refuse de prendre mes repas(c'était ça qui me permetait de tenir le coup ,le fait de ne pasv etre seul l'attention ailleurs que ds mon assiette ),ça fessais des mois que je ne m'était plus fait vomir et la ,je suis degouter

Pages

Sujet vérouillé