Un animal pour Noël...est-ce bien raisonnable ?

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Lundi 15 Décembre 2008 : 01h00
Mis à jour le Vendredi 16 Décembre 2011 : 10h26
-A +A
Réfléchissez bien ! Un animal, aussi mignon ou original soit-il, n'est pas un jouet ! Par ailleurs, il implique des engagements profonds et durables (affectifs, matériels...). Quant aux nouveaux animaux de compagnie (espèces moins habituelles et plus exotiques), ils comportent en plus des risques domestiques et sanitaires.

Qu'est-ce qu'un NAC ?

Les nouveaux animaux de compagnies (NAC) désignent des espèces moins conventionnelles et souvent plus exotiques, voire rares, comme certaines espèces d'oiseaux, de rongeurs, de poissons, de reptiles, d'amphibiens, d'insectes, d'araignées, mais aussi des cochons, des fennecs, des singes, etc. Très originaux, les NAC proviennent d'élevages spécialisés ou bien ils sont capturés directement dans la nature avant d'être exportés.

Trois bonnes raisons pour ne pas acheter, ni offrir, un nouvel animal de compagnie (NAC)

Qu'il s'agisse de faire plaisir à un enfant ou de surprendre un adulte, voici trois bonnes raisons de ne pas offrir un NAC.

1. Les conditions de vie offertes aux NAC sont inadéquates. Elles ne peuvent satisfaire leurs besoins élémentaires (alimentation, activités, vie sociale, température, hygrométrie…).

2. Les NAC présentent des risques sanitaires et domestiques. Morsures, griffures, voire comportements dangereux, agressivité, impossibilité de dressage, etc. Ils peuvent également transmettre à leur propriétaire et à leur entourage toutes sortes de germes et de maladies inhabituelles (virus, bactéries, champignons, venins…). Ces germes peuvent aussi se révéler très dangereux pour l'écosystème.

3. Ils représentent également un danger pour la biodiversité lorsqu'ils sont relâchés dans la nature (exemple : écureuil de Corée ou tortue de Floride). L'implantation de nouvelles espèces s'accompagne d'un risque de déséquilibre des écosystèmes. Les NAC, abandonnés dans la nature par leur propriétaire (lassitude, animal malade, dangereux, trop gros, difficultés de garde…), se retrouvent dans un milieu auquel ils ne sont pas adaptés. Et s'ils survivent, c'est souvent au détriment des espèces locales.

Alors un conseil, résistez aux ' marchandises ' proposées dans les animaleries, dont le marché très lucratif repose pour une bonne part sur l'exportation d'espèces exotiques. N'achetez pas non plus sur Internet ou ailleurs des NAC.

Si vous souhaitez acheter un animal de compagnie, visitez un refuge, chiens et chats sont des animaux bien domestiqués qui répondent à l'harmonie de notre mode de vie.

Ceci étant dit, s'il s'agit de faire un cadeau à un enfant, à un adolescent ou même à un adulte, réfléchissez bien. L'immense bonheur de leur compagnie s'accompagne inévitablement de nombreuses contraintes qu'il ne faut pas négliger. Adopter un animal est un engagement important qu'il faut pouvoir assumer parfois pendant plus d'une quinzaine d'années…

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Lundi 15 Décembre 2008 : 01h00
Mis à jour le Vendredi 16 Décembre 2011 : 10h26
Source : Natureparif, décembre 2008.
A lire aussi
Avoir un chien, c’est excellent pour le cœur ! Publié le 14/05/2013 - 07h37

Avoir un animal domestique, et plus particulièrement un chien est excellent pour la santé et diminue le risque cardiovasculaire, concluent des chercheurs après avoir rassemblé et examiné toutes les études portant sur ce sujet.

Vie en appartement : une vie de chat ? Publié le 10/04/2006 - 00h00

Vous habitez un appartement et votre chat n'a pas accès à l'extérieur ? Cette situation sera en général plus facile à vivre si votre petit félin a été habitué à ce mode de vie dès son plus jeune âge et si vous enrichissez son environnement.

Plus d'articles