man
Portrait de cgelitti
Bonjour

Quel est le taux minimum de ferritine acceptable pour un enfant de 5 ans?

Par ce que ma petite nièce aune annémie microcytaire son taux de fer est a 12.

Impossible de trouver sur le net un tableau avec les valeur de ferritine pour un enfant.

Je m'interroge, car le pédiatre n'a pas essayé de rechercher la cause de l'anémie et lui a dit qu'apparement les annémies étaient fréquentes chez les enfants de ne pas s'inquiéter enparticulier les annémies microcytaires étaient fréquentes chez les enfants noirs...

Doit on demander au pédiatre de lui faire pratiquer d'autres examens?

Merci de votre aide.

man
Portrait de cgelitti
lebon !!

fais ce que te dis "caroube", il (ou elle) a l'air de savoir de quoi il parle !

biz
Caroube
Portrait de cgelitti
Bonsoir Lebon,

Ca sent l'intoxication vaccinale à plein nez ça.
Peut-on savoir quels sont tous les vaccins reçus par l'enfant depui sa naissance?
C'est terrible à dire mais il y a des signes qui ne trompent pas en fait c'est pour ça que je me permets de poser la question...
L'anémie est fréquente chez les gens survaccinés en raison d'une concurrence entre le fer et l'aluminium (présent en grande quantité dans les vaccins sous forme d'hydroxyde, de phosphate ou de sulfate)et ce phénomène d'anémie se trouve renforcé du fait que chaque vaccination réduit massivement les réserves de l'organisme en vitamine C, une vitamine essentielle pour le bon fonctionnement immunitaire mais également pour fixer le fer; par ailleurs les infections à répétition ne se comptent plus chez les enfants qui suivent assez bien le calendrier vaccinal (= le moyen le plus sûr d'être survacciné!)et l'immunité générale des enfants est bien inférieure à ce qu'elle était il y a 50 ans! La carence en vitamine C post-vaccinale accentue cette carence immunitaire vaccino-induite.

Donc, pour être très claire, je crois à première vue qu'il ne faut pas s'étonner outre mesure de l'attitude jemenfoutiste du doc car il est clair que devoir dire que les vaccins constituent la cause serait un crime de lèse majesté. Mieux vaut donc dire "tout va bien madame la marquise". Comme l'a dit le Pr George Dick, un médecin britannique, "les médecins sont peu enclins à incriminer une pratique en laquelle ils CROIENT et qu'ils ont eux-même recommandée" Tout est dit, on est bien dans le domaine du CROIRE et non du SAVOIR;
l'un est basé sur les superstitions (jamais de contrôle sanguin avant-après vaccin pour voir si ça a pris, c'est la règle du "mon petit doigt me dit" en somme), l'autre est basé sur les faits, l'observation.

Pour moi les tests minimum minimorum à exiger sont une NFS (numération formule sanguine)qui permettra de voir où en sont les globules blancs , ceux-ci seront sans doute à la fourchette inférieure de la norme qui se situe entre 4000 et 11000 blancs.
L'analyse fer et ferritine à refaire ainsi que transferine et saturation en fer, dosage vitamine C, vitamine B9 et B12 (qui jouent aussi un rôle dans la fixation du fer).

Vérifier aussi VS et CRP car la vitesse de sédimentation et la protéine C réactive sont d'excellents marqueurs de l'inflammation, celle-ci pouvant s'accompagner d'une anémie dans certains cas.
Enfin, il serait extrêmment judicieux de demander un typage lymphocytaire qui complète avantageusement la simple NFS car le typage lymphocytaire permet de quantifier les sous-population de lymphocytes        (= variétés de globules blancs) entre elles, dont l'équilibre détermine la bonne santé immunitaire de chacun. L'élément majeur de ce typage est le rapport lymphocytes T CD4/ CD8 qui normalement se situe entre 1 et 3. Comme en cas de SIDA, les personnes survaccinées vont présenter un taux bas de lymphocytes T helper appelés T CD4, ce qui explique qu'elles soient facilement sujettes à des infections récurrentes. Les lympho T4 ou T CD4 sont les vrais chefs d'orchestre en matière immunitaire, ils ont un rôle clé.
Même si la baisse des CD4 est bien plus accrue en cas d'infection HIV préalable, le déséquilibre CD4/CD8 est commun aux 2 états (HIV et survacciné).
Au plus les CD4 sont hauts dans la fourchette au mieux est l'immunité en règle générale. Chez les survaccinés le rapport aura + tendance à se situer entre 1,5 et 1 dans le meilleur des cas qu'entre 2,5 et 3.

Evidemment de nombreux médecins refuseront une telle analyse, sentant peut-être que ça sent le roussis pour les vaccins soit parce que cela vexe leur égo que ce soit le patient qui puisse suggérer l'analyse à réaliser. Le mieux est véritablement de prendre le temps qu'il faudra pour trouver le médecin qui réalisera ces analyses afin d'avancer de façon logique plutôt que de patauger dans la gadoue avec encore d'innombrables vaccins qui tous, viendront aggraver cette anémie actuelle. Prudence donc.
Bien cordialement.
man
Portrait de cgelitti
si le pédiatre lui a dit ça, ce doit etre vrai !
ta nièce est elle en mauvaise santé ???
fatigué ??
toujours malade ???

lebon
Portrait de cgelitti
Bof, elle tousse souvent,nez qui coule de rares otites mais pas plus par contre elle est assez maigre, elle a un apétit d'oiseau...

Je ne remet pas en cause le diagnostique du pédiatre mais ayant déjà fait à plusieurq reprises une anémie mon médecin me faisait systématiquement faire des examens des selles ou des urines afin de voir d'où provennait l'annémie.Et le pédiatre non, alors je m'interroge...
Et puis une second avis et des témoignages ne sont jamais de trop...

Sujet vérouillé