L'anémie chez les chiens et les chats (2e partie)

Publié par Anne Pensis, vétérinaire le Dimanche 18 Décembre 2005 : 01h00
-A +A
Si la cause de l'anémie doit être trouvée pour pouvoir la soigner, il est parfois nécessaire, dans des cas sévères, de procéder à une transfusion sanguine. Se pose alors la question de la compatibilité entre l'animal donneur de sang et celui qui doit le recevoir !

Traitement de l'anémie

En fonction de la cause de l'anémie, un traitement doit être mis en place : anti-parasitaires pour les parasites sanguins, intestinaux et cutanés ; antibiotiques contre les bactéries, traitement de soutien lors de maladie rénale et correction d'une éventuelle carence en fer ou en vitamines. De plus, un régime alimentaire de type « animal en croissance » peut également aider votre ami à reprendre de l'énergie. Cependant, si l'animal a perdu une grande quantité de sang rapidement (le volume de sang des chiens et chats ne représente respectivement que 7 et 4 % du poids de leur corps), une transfusion sanguine peut s'imposer.

Quel sang transfuser ?

Le groupe sanguin d'un animal est déterminé par la présence de molécules à la surface de ses globules rouges. Ces molécules héréditaires sont appelées « antigènes ». Il existe deux sortes d'antigènes fixés aux globules rouges du chat. Ainsi, on décrit chez lui 3 groupes sanguins : le groupe « A » pour les chats possédant des globules rouges portant l'antigène « A » et le groupe « B » pour ceux qui possèdent l'antigène « B ». Un troisième groupe est constitué de chats possédant simultanément les antigènes « A » et « B ». En outre, le sang des chats du groupe A contient des anticorps capables de reconnaître et de détruire les globules rouges portant l'antigène « B ». L'inverse est vrai pour les chats du groupe « B ». Les anticorps anti-« A » des chats du groupe « B » étant particulièrement agressifs vis-à-vis des globules rouges « A », toute transfusion sanguine entre les deux groupes de chats provoquera une destruction massive des globules rouges. Dans la population féline, la plupart des chats appartiennent au groupe « A ». Cependant, certaines races sont connues pour avoir un pourcentage de 5 à 50% de chats appartenant au groupe « B ». Il s'agit notamment des Abyssins, Somali, Persan et Devon rex. Chez le chien, la situation est plus complexe car il existe plusieurs systèmes de groupes sanguins. Cependant, les chiens ne possèdent en général pas d'anticorps anti-globules rouges tant qu'ils n'ont jamais été transfusés. Donc, d'une manière générale, une première transfusion chez un chien pourra se faire avec le sang de n'importe quel autre chien. Après cette première transfusion, le chien peut développer des anticorps et il est alors inadéquat de procéder à une seconde transfusion sans réaliser d'analyses préalables.

Publié par Anne Pensis, vétérinaire le Dimanche 18 Décembre 2005 : 01h00
A lire aussi
Et si nous étions tous des donneurs universels ? Publié le 16/04/2007 - 00h00

Des enzymes capables de convertir les globules rouges appartenant aux groupes sanguins A, B et AB en groupe 0 viennent d'être identifiées. Cette découverte revient à transformer tout donneur de sang en donneur universel. Une technique qui pourrait contribuer à améliorer la pénurie des banques...

La transfusion sanguine : pensez à donner votre sang ! Publié le 16/10/2000 - 00h00

Après l'émotion suscitée par l'affaire du sang contaminé, la transfusion sanguine a été redoutée par de nombreux patients. Et pourtant, elle est indispensable à de nombreux traitements en médecine et en chirurgie. Aujourd'hui, la transfusion sanguine est sûre grâce aux avancées...

Plus d'articles