DAN60
Portrait de cgelitti
Mon papa est atteint d'alzheimer depuis bientot 10 ans. Ma mère a du le placer car il se sauvait. Tout semblait aller bien lorsqu'un matin, il s'est fracturé le col du fémur.

Il a été transporté à l'hopital où ils lui ont attaché les bras pour éviter qu'il arrache les perfs, ils l'ont opéré deux jours aprés sa chute?!? Depuis, il ne sait plus se servir de ses bras pour manger, il tremble trop, il ne sait plus marcher, car le kiné passe chaque jour mais comme mon père (ebixa, equanil, risperdal, reminil et seresta) dort sans arrêt, il ne le réveille pas (merci les fonctionnaires consciencieux). Ils ne lui donnent que des purées, il ne sait plus manger les morceaux, et il devient grabataire, avec bien entendu des escarres.

Que faire, c'est ça les hopitaux?

Merci de me conseiller car malheureusement je suis la seule à me révolter et ma mère semble satisfaite du sort de mon père.

kate 76
Portrait de cgelitti
ma mére est décédée indirectement de la maladie d'alzheimer car elle s'est fracturée le fémur et ce sont les conséquences de cette intervention qui l'on fait partir si vite.Mais je pense qu'il en était mieux ainsi ,voir les gens que l'on aime se trouvé diminuée de la sorte n'est pas facilement acceptable.Je suis aide-soignante en gériatrie et je sais pertinament que ce sont des obstacles qui passent ou qui cassent!! J'adore mon métier et je comprends d'autant mieux les familles que les patients.Je suis trés exigeante et demande beaucoup aux personnels ce dont on me réproche souvent.On me reproche mais oui de ne PAS PENSER AUX PERSONNELS mais je suis là pour donner réconfort et m'occuper de ces personnes qui ont tant besoin de présence et d'assistance leur permettre de garder leur autonomie ,de les habiller,de garder leurs habitudes de vies même si ce n'est pas toujours évident il ne faut pas savouer vaincu .Je comprend parfaitement votre mécontentement par apport aux personnels avez-vous essayer de dialoguer avec eux? il y en a forcément une qui sauras vous écouter....a bientôt...
milene
Portrait de cgelitti
coucou annick
je suis moi aussi fille unique mais mon papa est agee de 82 ans et ma maman de 72ans donc tu sais ce n'est pas gai en plus celui ci a beaucoup de probleme de sante donc il faut toujours pensee au pire on me conseille d'aller a une reunion des malades dalzheimer mais je n'ose pas y aller car j'ai peur de ressortir face au realite que je veux pas encore admettre parce que les personnes agissent differament et avec un traitement approprier cela fraine la maladie mais tu sais le pire n'est pas arrive quand on lit sur le forum cela fait peur et comme tu dit etant fille unique le moral est pas la tu devrais emmener ta maman voire une neuro car elle pourrai lui donner un traitement pour o moin frainer la maladie car tu sais ça va trs vite apres regarde moi elle est suivi ça fait 7ans et je la laisserai pas tomber pour autant enfin voir ce que ca donne vers la fin mais il faut pas y pensée bon courage a plus
annick
Portrait de cgelitti
merci de m avoir repondu,cela soulage d etre compris pas quelqu un...demain je pars pour 4 semaines en cure pour les os ,je n ai pas le choix ,mais que va t il se
passer pendant mon absence.. j ai des scrupules a partir, mais moi aussi il faut que je me soigne... peut etre qu a mon retour tout ira mieux.. j en doute.....
cousine
Portrait de cgelitti
adry Chiche,
je te félicite pour le courage que tu as de parler de l'épreuve épouvantable que tu viens de vivre. Seul soulagement, ton père ne souffre plus et est en paix. Un constat, le personnel qui a en charge les patients alzheimer réalise-t-il que ce n'est pas seulement un "légume" mais un être humain qui a faim, soif, qui souffre, qui même s'il a du mal a communiquer, ressent certainement des sentiments, des angoisses, qui a besoin d'entendre parler, qu'on s'intéresse à lui, besoin d'humanité,la liste est longue. Un geste simple comme allumer la télé dans sa chambre est-il si difficile pour le personnel?!? Et comme tu le dis, les médecins, à l'heure ou on parle de "légiférer" l'euthanasie, ne peuvent-il pas prendre pitié d'une souffrance comme celle de ton père?
Je suis sûre d'une chose, ton père a senti ta présence jusqu'au bout. Cela a du être le seul réconfort qu'il a eu avant de partir
Mon mail: sydid@free.fr
Penses à vivre maintenant, Courage
Josy
Portrait de cgelitti
Bonjour,
Je suis dans la même galère que vous toutes avec cette saleté de maladie d'alzheimer. Je pense aussi que le Neurologue a raison, il ne faut pas déménager votre maman, car elle perdrait tous ses repères. et elle serait encore plus destabilisée. En principe pour les vacances ce n'est pas elle qui va gérer le quotidien, c'est déjà ça, ensuite en arrivant bien lui faire repérer sa chambre, les wc éventuellement mêttre le nom je l'ai pratiqué, quand je vais voir ma famille et que j'amène maman, ça aide. Parfois le retour est un peu fastidieux mais avec beaucoup de patiente et surtout ne pas faire remarquer les erreurs on y arrive (surtout en début de maladie. Le conjoint ou la famille a aussi besoin de se détendre pour tenir avec un MA et je vois que nous avons tous des soucis de santé, Moi aussi j'ai une crise de périarthrite scapulo machin.... c'est pourtant pas une épidémie!!!!!! après examen radio etc... Mon medecin, m'a dit que le stress était souvent responsable car sa femme avait une crise avant chaque démanagements????? chaque organisme réagi comme il peut. et quand on souffre avec scapulo machin, c'est pas évident de gérer un MA en plus. courage josy
milene
Portrait de cgelitti
je lis dans ton message que les maisons specialisé sont hors de pris ou se renseigner a la mairie et assistante sociale il y a une maison qui se construit aupres de chez nous on va faire la demande avec mon pere pour eux deux mais j'ai peur que mon pere rentre dans cette maison il le fais pour elle mais lui n'est pas ateind de cette maladie et j'ai peur qu'il puisse pas surmonter de voir tout ces malades autour de lui qui seront peu etre pire car ma mere ne fais plus de cuisine et mon pere se demande si le matin elle fais bien sa toilette il est de temps en temps derr mais pas tout le temps car celle ci commence a etre agressive mais ce n'est pas encore mechant par compte mon pere le ressant tres mal et lui pleure de son cote moi je suis beaucoup avec eux heureusement mais le pire est pas encore arrive qq l'on va devenir sans nos parents moi ca me rend vraiment malade je garde tout pour moi mais la je peu plus c pour ça que je suis ici ce matin pour trouver un peu de soutien a plus
yolande
Portrait de cgelitti
fausse manip.... je reprends....
Personne ne nous aide, fasse a ses situations stressantes. Comment faire face, seul, quand on est enfant unique, si les professionnels nous laissent tomber... Il nous reste l'institution MA, rare, sur liste d'attente, assez longue, + hors de prix(impossible a assumer par un enfant unique et une simple reversion de la personne malade malgré l'APA et APL) que faire en attendant ? si les crises de démences, et les délires deviennent ingérables, par la famille, les aides a domicile, les infirmières., le généraliste inconscient du drame réel que nous vivons.
A cause des délires, permanent, ma mère est très opposante, et refuse tout. Quelle solution? nos élus
ont a proposer aux nombreuses familles dans la détresse face a ses malades très difficiles a gérer. ?
Nous sommes seuls avec nos angoisses et nos questions.
sucrinette
Portrait de cgelitti
Je ne peux que laisser aller ma peine en lisant vos messages ! En effet, ma mère est atteinte par cette maladie depuis bien des années (elle a 73 ans et est comme on dit "en phase terminale") ! J'habite à 900 km du lieu où elle est hospitalisée et suis allée la voir l'année dernière en mai ! je ne n'avais pas revue depuis 8 ans (car mon père est un tyran duquel je me suis doucement mais surement éloignée ! en m'éloignant du même coup de ma mère qui vivait avec lui). quand je l'ai revue (je m'étais préparée au douloureux "spectacle" !) j'ai cru que je faisais un cauchemar ! je ne pouvais pas imaginer et encore moins admettre que la dame sénile qui était devant moi était ma mère ! mais quand j'ai constaté qu'elle passe ses journées à marcher, marcher, marcher encore (toute seule), à tomber,tomber, tomber encore et se casser la jambe, le poignet, la figure, etc... sans que personne ne réagisse vraiment !! j'ai demandé le plus calmement possible si c'était normal ! eh bien oui, c'est normal m'a-t-on répondu ! il n'y a pas assez de personnel pour s'occuper des malades ! quand j'ai rencontré le gériatre qui la suit, je lui ai demandé pour quelles raisons elle était si maigre ! elle ne mange plus beaucoup et comme il faut lui donner à manger et qu'il y a un manque de personnel, alors les repas sont vite expédiés et... on la laisse crever de faim (entre autre). quand je lui ai demandé pour quelles raisons elle pleure sans arrêt mais sans larmes !!! il m'a dit qu'il n'en sait rien !!! j'ai passé une semaine auprès d'elle ; j'ai pleuré pendant une semaine ! et suis repartie la mort dans l'âme ! je ne me remettrai jamais de ce que j'ai vu et constaté ! jamais ! je ne pourrai jamais admettre qu'on puisse traiter les grabataires de la sorte ! il faut voir le spectacle ! le parent mais les autres patients également ! je suis désolée d'être aussi brutale mais pour moi, j'ai visité un mouroir où "finissent" lamentablement nos parents malades !! c'est une honte ! je suis terriblement bouleversée et révoltée ! mais impuissante malheureusement.
yolande
Portrait de cgelitti
Ne culpabilise pas, il faut aussi se soigner, car notre organisme est malmené par le stress.. Bien sur a ton retour tu vas retrouver les soucis, et la MA,. il n' y aura pas d'amélioration, faux pas rêver. mais tu vas reprendre un peu d'énergie J'en aurai bien besoin car en ce moment j'ai une épaule qui me fait souffrir... malgré les anti inflamatoires périarthrite scapulo machin... dur dur a assumer avec un malade alzheimer, mais quoi faire quand on est seul,

---Se renseigner pour les maisons alz:. OUI, Mairie Assistante sociale, le conseil général a la liste des Institutions agrées aux aides APA, aussi, les maisons privées ne sont pas toutes accessibles aux aides APA vu les tarifs, c'est bassement matériel mais c'est important si les revenus sont modestes. courage a toutes
cousine
Portrait de cgelitti
[QUOTE=kate 76] .Je comprend parfaitement votre mécontentement par apport aux personnels avez-vous essayer de dialoguer avec eux? il y en a forcément une qui sauras vous écouter....a bientôt...[/QUOTE]

Merci pour votre soutien. J'ai réussi aprés plusieurs épisodes à faire placer mon père dans un service de gériatrie dans un Hopital de Gironde où j'ai trouvé une équipe formidable, deux chefs de service adorables et trés humaines, des soignants comme on en rève. Malheureusement, lorsque j'y ai transféré mon père, il était devenu grabataire et plein d'escarres. Ce qui me sauve, c'est de penser qu'avec sa maladie, il ne se rend compte de rien, du moins je l'espère du plus profond de mon coeur.
J'espère que les patients qui ont la chance d'être dans votre service sont conscients de la chance qu'ils ont d'avoir une personne telle que vous. Merci pour eux.

Pages

Sujet vérouillé