Facilavi
Portrait de cgelitti

Bonjour,

Depuis un peu plus d'un an ma mère n'est plus que l'ombre d'elle-même. Brutalement elle a commencé à avoir des hallucinations auditives, elle entendait des voix et leur répondait. Soignée pour un début d'Alzheimer, on lui a augmenté son traitement, on a alors mis ces hallucinations sur le compte de son nouveau traitement le reminyl. On a alors stoppé son traitement, on lui a donné Risperdal et Athymil et les voix ont semblé disparaitre.

Est-ce le choc après avoir réalisé qu'elle était atteinte d'Alzheimer ou un mal qui s'était insidieusement développé après des années d'angoisse et de stress, on ne le sait pas.

Aujourd'hui elle ne veut pas rester seule, elle angoisse à longueur de journée, ne fait plus rien, elle suit le même rituel chaque jour. Mon père doit l'emmener se promener matin et soir pour l'occuper, à partir de 18h00 elle regarde la télé sans vraiment suivre les emissions. Et elle damande les mêmes choses à longueur de journée: "A quelle heure je dois prendre mes médicaments ?" alors qu'elle s'est très bien à quelle heure, "Est-ce qu'on a bien les clés de l'appartement ?".....

Le problème, c'est qu'on a aucunes réponses, personne n'est capable de poser un diagnostic. Elle voit sa psy une fois par mois pour suivre son traitement, ma mère lui dit que tout va bien, que les médicaments sont efficaces, elle a tellement peur de se faire hospitaliser. Elle ne voit plus son neurologue, ça l'angoissait trop, elle n'a donc plus de traitement pour l'Alzheimer mais ne semble pas avoir de perte de mémoire.

J'aimerais savoir si quelqu'un a dèjà été confronté à ce genre de situation et quoi faire et qui consulter pour l'aider.

Merci de "votre écoute"

AchilleP
Portrait de cgelitti

Il y a évidemment de l'amélioration depuis un an, plus d'hallucination, moins d'angoisse mais maintenant ça stagne.

Aujourd'hui elle était prête à s'acheter n'importe quel pantalon pour pouvoir sortir du magasin et rentrer, tout lui allait même avant de l'essayer !!!

Pourtant l'autre soir un motif d'espoir, pour la première fois depuis un an elle s'est mise à parler normalement sans stress et angoisse dans la voix. Elle a même décidé d'aller se détendre et de prendre un bain (1/2h à patauger, un record comparé aux 5 min habituelles).

Reste à trouver une personne à l'écoute qui pourrait l'aider......

Facilavi
Portrait de cgelitti

Bonjour,

vous pourrez trouver pas mal d'aide et d'écoute sur les forums consacrés à la maladie d'Alzheimer. Le site France Alzheimer propose également des formations pour les aidants familiaux http://www.francealzheimer.org/pages/vivre-avec-alzheimer/aidants.php , car ce n'est pas évident de comprendre ce que ressent une personne atteinte de cette maladie, notamment ses angoisses.

Sur notre blog, vous trouverez une courte description du livre de Christine Orban sur sa mère atteinte de la maladie d'Alzheimer et sur l'évolution de leurs relations. .

Vous trouverez également sur notre blog quelques idées et produits pour aménager les habitations des personnes désorientées et faciliter leur maintien à domicile.

Bon courage à vous.

geispe
Portrait de cgelitti

eh bien, entourez-là bien, ni trop, ni trop peu... et bon courage, car je pense que çà devrait continuer de s'améliorer...

geispe
Portrait de cgelitti

scuses pour la tartine et certaines fautes... j'ai fait "aperçu" et c'est parti... :-)

geispe
Portrait de cgelitti

bonjour... si pas indiscret quel est l'âge de ta mère ? 

geispe
Portrait de cgelitti

merci de la réponse. je posais la question parce que je m'intéresse à un cyccle qui peut induire de sévères dépressions et états correspondant à la description. mais l'âge ne correspond pas puisque cela peut arriver autour des 63 ans notamment sauf décalage par suite d'un événement traumatisant.à tout hasard mon blog avec ma théorie et mes explications : http://rythmescycleshumains.blogspot.com/s'il s'agit d'une dépresion septennale - j'ai tendance à pencher quand même dans ce sens notemment en raison des hallucinations auditives au début - cela devrait s'améliorer rapidement apr-s un laps de temps de une année à une année et demie. remarqué quelque chose dans ce sens ?

AchilleP
Portrait de cgelitti

Elle a 66 ans.

Tout le monde dit qu'elle est jeune pour une "telle maladie".

Elle arrive plus ou moins à se détendre lorsqu'elle se promène, encore faut-il qu'elle emprunte des chemins qu'elle connait. Inutile de l'emmener dans des endroits inconnus, partir en vacances l'a complétement stressée.

Mais lorsqu'elle ne se focalise pas sur ses angoisses, qui varient d'un jour à l'autre, elle a des bons moments !!!

Sujet vérouillé