ciju
Portrait de cgelitti
mon père a cette maladie d'ALZHEIMER et pourtant il a toujours eu une basse tension, il n'était pas gros loin de la, ne buvait pas et avait une alimentation équilibrée.Donc beaucoup de chemin reste à faire pour trouver les causes.
EMS.Research
Portrait de cgelitti

Bonjour,

 

Centre de recherche medical, nous recherchons des aidants et patients atteints de la maladie d'Alzheimer (Diagnostiquee leger) pour realiser une etude remuneree a hauteur de 75 euros par patient (du 23 au 25 Novembre).

 

Cette etude, dont l'objectif est de connaitre le quotidien des aidants face a un proche atteint de la maladie d'Alzheimer (diagnostique leger) prendra la forme d'une conversation telephonique assistee d'internet ;

 

(Chaque contact eligible fourni fera l'objet d'une retribution de l'ordre de 20 euros pour l'association).

 

Recherche :

 

2 AIDANTS + 2 PATIENTS atteints de la maladie d'Alzheimer (Stade LEGER obligatoire - MODERE non accepte).

Remuneres 75 euros par patient pour 60 min d'entretien (telephone + internet).

Important : Les patients doivent repondre a un questionnaire de 2 min avant l’entretien d’1H.

 

J’insiste sur le fait que cette étude n’est pas conduite dans un but commercial et sert uniquement à cerner l’avis, les besoins et les attentes des personnes malades afin d’améliorer leur quotidien.

EMS Research est une société d’études de marché basée à Londres, et spécialisée dans les études médicales. Nous respectons le code de déontologie ESOMAR, ce qui garantie la confidentialité des informations que vous nous communiquez.

Les informations ne seront en aucun cas associées à vos nom et informations personnelles, mais traitées uniquement sous forme d’agrégat.

Si vous etes interesse ou si vous avez la moindre question, n’hésitez surtout pas à nous contacter par email ou par téléphone: simon@ems.eu.com ou 01 70 74 30 89.

Nous vous remercions énormément de l’intérêt que vous pourriez porter à notre étude.

Françoise
Portrait de cgelitti
Il en va de mêm pour mon père atteint depuis 5 ans. jusqu'à 80
ans il n'avait pris aucun médicament de sa vie, faisait de
l'exercice, avait un poids santé, ne souffrait d'aucune maladie
et lisait régulièrement, bref, était tout le contraire des facteurs
de risque mentionnés, ça fait peur pour le reste......
ciju
Portrait de cgelitti

Bonjour, nous sommes actuellement en 1ere BAC ST2S à Cholet. Nous devons réaliser un dossier sur la maladie d'Alzheimer. Nous aimerions contacter des familles ayant une personnes atteintes de cette maladie pour récolter un témoignage et d'éventuelles réponses pour la suite de notre recherche.

Cordialement.

alex
Portrait de cgelitti
ma maman 77 ans a aussi cette maladie. j'ai encore du mal à   l'accepter et en parler. Alzheimer... Je lui en veux et à moi encore plus, en fait c'est devenu un cercle vicieux. Depuis 6 mois elle est dans une maison spécialisée. Je vais la voir avec mon fils, je la prends quelque fois à la maison pour un repas mais les choses ont tellement changées. C'est devenu tellement difficile d'avoir une discussion. Nous étions devenues très proche suite au décès de mon époux, c'était ma maman, mon amie, ma confidente et maintenant ... La même chose pour mon fils .
Alors oui je veux qu'on trouve un médicament
Christine
Portrait de cgelitti
J'ai lu avec attention tout vos messages, ils font du bien.
Je passerai sous silence la théorie du médecin anonyme , j'ai l'impression d'entendre une interview de "jean claude Vandamme" , je suis infirmière et cotoit beaucoup de médecins , il y en a beaucoup d'originaux , mais celui la vaut le détour , et n'a aucun interet!!!

je voulais juste dire que ma maman agée de 75 ans ( elle est sous Aricept et Ebixa , mais les effets ne sont plus comme avant ), est elle aussi atteinte depuis 3ans de cette maladie, mon père s'occupe d'elle, mais est; et a toujours été amoureux de sa liberté , avec tout ce que cela sous entend .
Il dit qu'il en a marre , et qu'elle veut faire ce qu'elle veut.
en fait il se dispute , et ma mère lui répond ;qu'il rale tout le temps , mon père me dit qu'il prend tout en charge,( il a quelqu'un qui vient tous les jours 3 heures par jour et s'occupe de la maison.)
Mais ce qu'il veut c'est faire ce qu'il a envie ; partir faire du golf , avec ses copains...et au bord de la mer, et certainement rejoindre "une copine".
Moi , je suis OK pour qu'il aille prendre l'air , mais je ne cautionne pas ce genre de liaison ,meme si à 74 ans , il est en pleine forme.
ma mère s'en rend compte , et moi j'en souffre, meme si j'adore mon père, ça me rend malade.
Quand à mon frère , ayant peur de toute maladie et ayant adopter le meme style de vie , ça n'a pas l'air de lui poser apparemment de problème.
Et malgré cet embrogio sentimental,il tient à elle , mais avant c'était elle qui gérait tout , et le retour de manivelle est dure.
J'ai peur du jour ou , il me dira , il faut la mettre en maison.
ma maman me dit toujours , ne te fais pas de soucis pour moi, elle me dit aussi, j'en ai marre je ne suis plus bonne à rien , et elle me dit aussi vit ta vie , et là je m'éffondre.
Merci de m'avoir lue , ça m'a fait du bien de parler.
Christine
lilou
Portrait de cgelitti
Moi aussi j'espère qu'ils vont vite trouver des médicaments pour guérir cette maladie! Mais quand je lis des articles pareil je me demande ce que fait la recherche...Le jour où les gouvernements mettront plus d'argent dans la recherche que dans la guerre peut-être que...Enfin...Tout ça pour dire que ma mère est décédée de cette maladie et elle a toujours eu une bonne hygiène de vie. Et d'après les qq messages que j'ai lu ce n'est pas la seule! Donc cet article ne me paraît pas vraiment adapté à un sujet tel que la maladie d'Alzheimer.
Michael
Portrait de cgelitti
Je voulais savoir si l'alcool à tres faible quantité est bon pour la santé ?

Merci .
Yannick-N
Portrait de cgelitti

Bonjour.

Ma grand-mère est atteinte d'alzheimerdepuis maintenant quelques années.La maladie s'est développé très rapidement après un accident. En moins de trois ans, elle a perdu la quasi-totalitéde sa mémoire, mais aussi la parole, et l'usage de ses jambes. Elle ne peut plus quitter son logement, malheuresementmais elle reste quand même très entourée. Je crois bien qu'entourer la personne malade est l'une des meilleures solutions pour éviter l'évolution trop rapide de la maladie.

J'ai entendu dire qu'il existait un test permettant de savoir si l'on était porteur du gêne de la maladie. Est-ce que l'un d'entre vous en a déjà entendu parler ou l'a effectuer?

Je sais à quel point cela peut-être dur pour l'entourage et je soutiens tout le monde qui doit faire face à cela...

Merci.

Yannick

NEVERS
Portrait de cgelitti
Certes l'hygiène de vie (alimentation, respect des taux de cholestérol, une absorption très modérée d'alcool, etc..) a certainement son importance, mais est-ce réellement la seule chose qui peut nous préserver de cette maladie éprouvante et dramatique.
L'identification de cette maladie chez ma mère date d'environs 5 ans et je peux affirmer qu'elle avait sur le plan alimentaire et ses activités toutes les conditions pour ne pas l'avoir si je lis votre article...
Je trouve surprenant qu'au cours de cette conférence, il n'est pas été mis en avant le surmenage, la vie trépidante de notre société et l'environnement qui avec son lot de pollution est certainement à l'origine de la dégénérescence de certaines cellules de notre cerveau.

Je penses que ma mère d?un tempérament nerveux, qui d?une certaine manière cachait une angoisse quasi permanente de ne pouvoir assurer le bien être de sa famille, et n?ayant pas un sommeil réparateur suffisant, est une victime de ces conditions de vie de nos sociétés dites modernes.

Sans oublier, l'absorption de certains composants chimiques contenus dans certains aliments et médicaments que notre médecine n'hésites pas à nous faire ingurgiter!...

En tout cas souhaitons que l'origine et les moyens de combattre cette maladie seront vites identifier pour nous en prémunir surtout quand on sait que les prévisions du nombre de personnes susceptibles d'en être atteintes dans les décennies à venir frôlera 25% des personnes âgées....ça fait vraiment peur !?.
Josiane Savin
Portrait de cgelitti
Après le décès de mon père, ma mère a eu des ennuis de santé, puis des oublis de plus en plus fréquents. Elle a subit divers examens, et le verdict est tombé, elle le sait, et prend des médicaments pour retarder l'évolution de la maladie (aricept, puis exelon. Il faut être très présent, car elle a tendance à se replier sur elle-même et à refuser le contact avec les autres. Il faut leur donner beaucoup d'amour et de patience. Ce n'est pas tous les jours facile, mais nous avons la chance de pouvoir dialoguer et rire ensemble. Demain sera un autre jour. J'ai participé à des ateliers d'aide aux aidants, vous apprenez à apprivoiser la maladie, et à comprendre la réaction des malades. On a dit une jolie phrase : ils sont ds un coffre-fort, et eux seuls ont la clef
J'ai bcp appris, mais je sais surtout qu'il y a encore un long chemin à parcourir, qu'il faut le faire avec elle, et ne jamais oublier qu'elle est plus à plaindre que moi, car en fin de vie, lorsque le maintient à domicile n'est plus possible, il y a de grosses difficultés à trouver une maison qui les recoive

Pages

Sujet vérouillé