Alli : ce qu'il faut savoir sur ce médicament anti-obésité

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Lundi 09 Février 2009 : 01h00
Alli® ? Quel est ce médicament anti-obésité dont on parle dans les médias ? Quelles sont ses promesses et que peut-on en attendre réellement ? Réponses du Dr Dominique Boute*, spécialiste en endocrinologie, diabétologie et nutrition.

Alli®, quel est ce médicament anti-obésité bientôt en vente libre ?

Dr Dominique Boute : Ce n'est pas une nouveauté. L'Orlistat, connu sous le nom Xenical®, est commercialisé depuis 1998. C'est un médicament réservé aux personnes en surpoids et délivré uniquement sur ordonnance. Alli® est la même molécule mais moitié moins dosée. La seule nouveauté est qu'il sera délivré sans ordonnance mais à une dose plus faible. Le mode d'action de l'Orlistat est d'inhiber les lipases intestinales qui sont des enzymes indispensables à la digestion des graisses. On crée en quelque sorte une ' maldigestion des graisses ' qui seront de ce fait moins absorbées. On n'agit pas avec ce médicament sur le tissu graisseux (graisses stockées) mais sur les graisses que l'on mange. Avec 120 mg d'Orlistat la réduction de l'absorption des graisses était de 30%. Cet impact sera moindre avec Alli® car il y a un effet lié à la dose.

A qui s'adresse ce médicament Alli® ?

Dr Dominique Boute : Il est destiné aux personnes ayant un surpoids. Plus exactement, ce médicament est réservé aux personnes ayant un index de masse corporelle (Poids/(Taille)² en Kg/m²) de plus de 28 kg/m². Normalement, ce médicament sera délivré par le pharmacien qui doit s'assurer du respect de cette indication.

Les contre-indications de ce traitement sont la grossesse et l'allaitement ainsi que les personnes ayant des malabsorptions intestinales (maladies du tube digestif). Méfiance également chez les personnes prenant certains médicaments : toujours en parler au médecin ou au pharmacien.

Le problème de ce médicament est sa tolérance digestive qui est liée à son mode d'action. Réduisant l'absorption des graisses, elles sont éliminées dans les selles qui deviennent grasses avec parfois une tendance à la diarrhée. Cet effet secondaire est d'autant plus important que l'on mange gras. C'est pour cela qu'il est fondamental de modifier son alimentation en réduisant les apports en graisses pour que le traitement soit d'autant plus efficace et pour qu'il soit bien supporté.

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Lundi 09 Février 2009 : 01h00
A lire aussi
Comparatif des médicaments " amaigrissants "Publié le 05/03/2003 - 00h00

Depuis le retrait du marché des coupe-faim, il reste peu de médicaments destinés à aider les obèses à perdre du poids. L'orlistat et la sibutramine sont les deux médicaments aujourd'hui disponibles pour la prise en charge médicalisée de certains patients.

Plus d'articles