cgelitti
Portrait de cgelitti
Bonjour à tous,

Comme cette cause majeure d'allergies est bien trop souvent négligée et qu'on entend même parler d'un futur vaccin contre les allergies (un comble, un vaccin contre un effet secondaire des vaccins!!), je voulais vous inviter à vous interroger chacun sur vos antécédents vaccinaux car c'est important et cela peut expliquer bien des allergies même alimentaires.

Les mécanismes immunitaires étant très complexes, ce n'est pas parce qu'un vaccin qui ne contiendrait pas de lactose par exemple ne pourrait pas être lié à l'apparition d'une intolérance alimentaire voire carrément d'une allergie face au lactose , au gluten etc

Prenons un exemple, le vaccin HB déclenche une maladie coeliaque ou des problèmes digestifs au niveau hépatite et intestinal (dyspepsie) d'où qu'on risque d'assister à une intolérance au gluten, au lactose , etc

Autre exemple, le ROR peut éroder la muqueuse intestinale entrainant une irritation et le passage dans le flux sanguin de molécules incomplètement digérées comme le lactose et le gluten d'où phénomènes neurologiques (changements du comportement), manifestations cutanées, plaques éruptions, rougeurs, gonflement, etc

Michel Odent a pu montré que les enfants non vaccinés étaitn beaucoup moins à risque d'allergies, les enfants ne recevant pas le ROR risquent moins d'asthme et d'eczéma, une étude récente a montré que moins on vaccinait avec bcp de vaccins à la fois et moins on vaccinait tôt, moins le risque d'allergies était élevé.

Interrogez-vous et cherchez aussi, en questionnant autour de vous si, à ne serait-ce qu'une seule reprise vous trouvez un problème d'allergie chez quelqu'un qui n'aurait jamais reçu de vaccin du tout dans toute sa vie....

C'est vachement instructif!

Et cela ne sert vraiment pas qu'à l'abstraction car, en effet, il existe une méthode homéopathique de détox vaccinale qui peut dans bien des cas guérir des allergies, des problèmes de peau, d'asthme chronique, etc donc ça vaut vraiment le coup de faire le point et le lien avec les vaccins reçus en sachant que si dans 3/4 des cas les premiers effets apparaissent généralement en-déans les 60 jours après le vaccin, il peut arriver que cela surviennen des mois voire bien des années après.

Cela peut donc résoudre des problèmes chez l'adulte comme chez l'enfant.

La détox doit dans ce type de problèmes souvent "aller à fond de cale" jusqu'au sinistre vaccin BCG puisque c'est une méthode qui se fait en ordre anti-chronologique donc on antidote en premier pour le vaccin le + récent et en dernier pour le + ancien cad le BCG pour une majorité de Français.

Plus d'infos sur la méthode et les praticiens français qui y recourent aux rubriques "thérapie séquentielle" et "médecins" du site suivant: www.jelmiger.com

Cordialement