Allergie : testez vos connaissances

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Vendredi 03 Juin 2005 : 02h00
Mis à jour le Lundi 31 Mars 2014 : 12h37
-A +A

1. Peut-on être allergique au soleil ?

  • Non.

Le soleil ne produit pas d'allergène. On ne peut donc pas être allergique au soleil. En revanche, il peut provoquer une réaction photoallergique, c'est-à-dire qu'il transforme des substances présentes dans l'organisme, les rendant allergisantes : médicaments, cosmétiques, crèmes solaires… Cette réaction est appelée lucite estivale bénigne.

2. L'allergie aux fraises est-elle fréquente ?

  • Non.

L'allergie à la fraise est rare. En revanche, la fraise étant riche en histamine et facilement contaminée par le nickel (métal pouvant être allergène), elle est souvent responsable de « fausses allergies alimentaires », se manifestant généralement par des poussées d'urticaire.

Ce phénomène se produit avec d'autres aliments comme le chocolat et la tomate.

3. L'asthme provoque-t-il des difficultés lors de l'expiration ?

  • Oui.

Cette difficulté surtout à expirer s'accompagne souvent d'un sifflement caractéristique.

4. Le principal allergène du chat se situe-t-il dans sa salive ?

  • Oui.

L'allergène principal du chat se trouve dans la salive. Il est ensuite déposé sur ses poils lorsqu'il fait sa toilette par léchage.

5. L'allergie aux protéines de lait de vache ne provoque que des troubles digestifs, jamais d'eczéma ou d'urticaire, est-ce vrai ?

  • Non, c’est faux.

Si les principaux symptômes sont généralement des troubles digestifs, l'allergie au lait de vache peut également provoquer de l'eczéma ou de l'urticaire.

6. En cas d'allergie aux protéines de lait de vache, faut-il éviter tout aliment contenant du lactose ?

  • Non.

La caséine, l'alpha-lactalbumine et la bêta-lactoglobuline sont les protéines du lait de vache qui provoquent la plupart des réactions allergiques. Le lactose n'est pas une protéine mais un glucide présent dans le lait. Certaines personnes sont intolérantes au lactose, conséquence d'une déficience en une enzyme, la lactase intestinale.

7. En cas d'allergie aux pollens, peut-on aussi développer une allergie alimentaire ?

  • Oui.

Un allergique au latex peut le devenir à l'avocat et une allergie au chat peut devenir une allergie à la viande de porc, etc. Ces phénomènes d'allergies croisées sont de plus en plus fréquents. Pas de fatalité, au moindre doute, il faut consulter.

8. Un animal à poils longs est-il plus allergisant qu'un à poils courts ?

  • Non.

La taille des poils ne change rien. Les allergènes seront tout aussi présents.

9. L'allergie est-elle héréditaire ?

  • Oui.

La majorité des enfants allergiques ont un ou plusieurs parents allergiques.

10. Les rhinites allergiques saisonnières ne se manifestent-elles qu'au printemps et en début d'été ?

  • Non.

Si la majorité des plantes se reproduisent au printemps ou en début d'été, certaines plantes sont responsables d'une pollinisation tardive, en début d'automne.

11. En cas d'allergie aux pollens, vaut-il mieux éviter les promenades en fin de journée ?

  • Non.

En période pollinique, la présence de pollens est plus élevée le matin entre 5 et 10 heures. Il est donc préférable d'éviter les promenades à l'extérieur durant ce créneau horaire matinal.

12. La désensibilisation représente-t-elle le seul traitement pour guérir une allergie ?

  • Vrai.

Il existe des médicaments contre l’allergie, mais ils ne s’attaquent qu’aux symptômes. La désensibilisation représente la seule solution pour guérir d’une allergie.

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Vendredi 03 Juin 2005 : 02h00
Mis à jour le Lundi 31 Mars 2014 : 12h37
A lire aussi
L'allergie au pollen Publié le 14/05/2001 - 00h00

On appelle pollinose ou allergie au pollen, une affection allergique provoquée par le pollen contenu dans les étamines et disséminés soit par le vent, soit par les insectes. Prédominante au printemps, l'allergie au pollen est la manifestation allergique la plus caractéristique. L'allergie au...

Allergies : comment prévenir ? Publié le 24/03/2014 - 08h39

Rhume des foins, dermatite atopique, asthme, choc anaphylactique… les allergies respiratoires, cutanées ou alimentaires sont en constante augmentation.Mais les médicaments et la désensibilisation ont bien progressé. Comme dans les autres pays, le nombre d’allergiques, déjà élevé (1...

Vrai / Faux sur les allergies aux pollens Publié le 30/03/2012 - 12h40

Chaque année, les allergiques aux pollens redoutent l’arrivée du printemps. Pas étonnant : entre mars et septembre, on respire jusqu’à 11 millions de pollens par jour ! Il suffit d’être allergique à une espèce de pollen pour souffrir des classiques symptômes de...

Plus d'articles