Allergie : la rhinite s'estompe avec le temps

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Mardi 02 Janvier 2007 : 01h00
-A +A
Les sujets allergiques ont un espoir de voir leurs épisodes de rhinite s'espacer avec le temps. En effet, la fréquence de cette maladie chronique diminue avec l'avancée en âge. Parallèlement, l'asthme est un prédictif de rhinite, tout comme les antécédents familiaux.

La rhinite : une maladie chronique allergique

Cette nouvelle étude le confirme : avec le temps, la rhinite allergique tend à disparaître. Ce travail a été réalisé à partir de questionnaires centrés sur les symptômes et les maladies respiratoires. Ils ont été complétés une première fois en 1992 et une seconde fois en 2000 par plus de 5.000 personnes âgées de 20 à 59 ans.

Les données recueillies ont été traitées afin de déterminer les facteurs présents en 1992 susceptibles de prédire l'apparition, la persistance ou l'atténuation d'une rhinite allergique en 2000.

Rémission de la rhinite allergique chez les plus âgés

En 8 ans, la fréquence de la rhinite a augmenté de 2,6%, passant de 12,4% en 1992 à 15% en 2000. Mais 20% des sujets atteints de rhinite allergique en 1992 ne présentaient plus de symptômes en 2000. Cette disparition concernait principalement les personnes les plus âgées, soit celles qui avaient entre 50 et 59 ans en début d'étude.

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Mardi 02 Janvier 2007 : 01h00
Source : Nihlèn U. et coll., Allergy, 61 : 1299-1304, 2006.
A lire aussi
Après la rhinite : l'asthme ! Publié le 29/09/2008 - 00h00

Vous avez tendance à éternuer à chaque saison pollinique par exemple ? Il s'agit certainement d'une rhinite, mais les symptômes ne vous gênent pas encore suffisamment pour aller consulter votre médecin. C'est un tort, car vous avez 3,5 fois plus de risques de développer ultérieurement un...

Rhinite et allergie : traitement et désensibilisation Publié le 02/04/2007 - 00h00

Les rhinites allergiques sont des affections très fréquentes qui récidivent à chaque saison. Les traitements existent, il convient d'y recourir pour faire disparaître les symptômes, mais dans certains cas, on peut aussi recourir à la désensibilisation.

Rhinite allergique : pourquoi désensibiliser ? Publié le 29/05/2006 - 00h00

Éternuements, nez bouché, démangeaisons, les symptômes de la rhinite allergique ne sont pas graves et ils cessent assez facilement avec les traitements pharmacologiques. Mais attention, la rhinite risque d'évoluer vers une sensibilisation multiple et surtout prédispose à l'asthme. La...

Asthme, rhinite et autres allergies Publié le 07/03/2007 - 00h00

La fréquence et la gravité des allergies ne cessent de progresser. Qu'il s'agisse de rhinite allergique, d'allergie alimentaire ou d'asthme, ces affections entravent au quotidien la vie sociale et professionnelle des sujets concernés. Le point sur vos connaissances.

Plus d'articles