sophie
Portrait de cgelitti
Bonjour,

Je me rapproche de vous, car j'espère trouver des explications plus précises au problèmes que rencontre ma fille (8 ans) depuis près d'un mois.

Voilà, il y a environ un mois, elle est traitée pour la soigner contre une angine (sans antibiotiques).

A la fin du traitement nous partons dans le sud (à Cannes ou vit sa grand mère, nous vivons dans l'Indre) et là 40° de fièvre, etc... nous consultons un medecin sur place qui lui prescrit des antibiotiques et du repos.

A deux reprises des plaques rouges (comme si elle était tombé sur des orties apparaissent), plus une toux terrible.

Deux semaines plus tard, nous remontant dans l'Indre.

Sa toux ne s'arrêtant pas, nous consultons notre Medecin, qui s'arrête sur le bruit que fait son poumon droit ( des crépitants ), il nous demande de faire une radio de celui-ci d'urgence, chose faite, diagnostique: diminution de transparence et augmentation de la trame broncho intersestielle au niveau des deux champs pulmonaires pouvant correspondre à une bronchopneumopathie, gros hiles pulmonaires droits, scanner à faire dans les 48h.

Scanner effectué (sans injection), bilan: bronchite, on note augmentation de la trame broncho intersestielle au niveau des deux champs pulmonaires correspondant à une bronchopathie, pas de syndrôme pleural, absence d'adénopathie médiastinale.

Antibiotiques, Amoxicilline, pendant 12 jours, Célestène 2 mg pendant 5 jours et Cétirizine 10 mg/ml.

Le résumé vous est fait.

Depuis plus d'un mois elle souffre d'une sorte "d'allergie au froid" en plus du fait que malgré ses traitement le bruit que fait son poumon n'a pas diminué.

Son allergie:

Elle se manifeste plusieurs fois par jours par des démangeaisons trés fortes, des plaques rouges et des boursoufures plus pâles. le simple fait de mettre un pied dehors (si il fait plus frais que dehors) lui déclanche une crise ( aux genoux, bras, presque partout, nous avons fait une seule sortie ensemble au supermarché et là la catastrophe son visage, sa gorge étaient boursouflés avec des boutons !), le Cétirizine agit un peu mais pas longtemps.

Voilà, est-ce quelqu'un peut m'aider à comprendre, est-ce que la "soit disant bronchite" peut en être la cause ?

Merci à tous pour vos réponses que j'attends avec impatience.

Kelly
Portrait de cgelitti
Ses problèmes pulmonaires peuvent être causé par ses allergies. Moi qui suis devenue asthmatiques l'année passée, j'ai eu des problèmes respiratoires, dont des crises de toux la nuit qui était en fait des crises d'asthme nocturne. Un peu avant le début du printemps, il ya la saison de pollenisation des noisetiers puis les bouleaux et ainsi de suite. Qu'il fasse chaud ou froid, le pollen est présent et surtout dehors!
pixel
Portrait de cgelitti
moi aussi on ma dit que je faisais des allergies au pollen que depuis deux ans .je trouve ca tres dur .il ne faut meme pas ouvrir les chassis.meme s y il fait beau.on ne peut pas me donner n importe quoi car je suis cardiaque
Sarah
Portrait de cgelitti
Bonjour, je ne croit pas que son allergie au froid vienne de là, ma s?ur en a depuis qu'elle a à peut près 7 ans, et pour se soigner, elle utilise un produit appelé "Cérat de Galien" qui marche parfaitement bien. Elle le trouve en pharmacie.
Et pour répondre à ta question, non, je ne pense pas que son problème pulmonaire au quelque chose à voir avec son allergie au froid, tout simplement parce que son problème pulmonaire était au niveau des poumons, alors qu'une allergie au froid est un problème dermatologique, au niveau de la peau.
J'espère avoir put t'éclairer.
BEN
Portrait de cgelitti
TRAITER AVEC UN AIROSOLE GENRE FLUZAIR POUR AIDER LES BRANCHES;
sophie
Portrait de cgelitti
Bonjour,

nous aussi, nous avons arrêté les laitages animaux. (Problèmes d'eczéma et de bronchites à répétition)
Cf : www.sophieethugues.eklablog.com
Puisse ce blog vous aider !
Bon courage
Sophie
celine05
Portrait de cgelitti
ou avec l'inhalateur de sel.
Caty
Portrait de cgelitti
Ce que je vais vous dire va peut-être vous faire bondir ou non selon votre pérceptibilité des choses de la vie. Je veux vous parler de "Mon" expérience quant à des pneumonies répétées.
Poumon = organe vital = sensibilité
Des personnes, avec des méthodes autres que celle de la médecine traditionnelle, m'ont fait comprendre que mes soucis de "pneumonie" qui ont commencé à l'âge de 5 ans étaient liés à une sorte "d'allergie" au monde qui nous entoure. Au tout départ, le décès d'une personne que j'aimais beaucoup m'a fait réagir à ma manière de petite fille, avec toute l'incompréhension de ces choses de la vie qui font si mal et que les adultes omettent de nous expliquer. Les médecins eux-mêmes n'ont pas su expliquer l'origine de cette tâche aux poumons qui a fini par disparaitre après hospitalisation et fièvre à +40°.Par la suite, cette maladie s'est de nouveau réveillée (forte T° - antibio des mois à suivre avec obligation de changer d'antibio parce que plus d'effets à force - arrêt de travail)+ radio avec la MÊME TÂCHE ! On m'a expliqué que c'est le harcèlement subi dans mon travail qui était à l'origine de ce réveil ce qui collait tout à fait avec la situation ! (explication entre autre d'un pneumologue qui reste persuadé que les personnes hyper sensible réagissent de cette manière).En tous cas, là encore, ça a été une façon à moi de lutter contre une agression extérieure. Depuis, c'est un énorme travail sur moi que je fais et une utilisation continuelle d'HE appropriée dans mon environnement (à développer)dans parler de l'alimentation (par ex : radiation total du lait qui est mauvais pour les poumons et les allergies et dont on peut se passer contrairement à ce que l'on pense). Je ne dis pas ça pour vous dire que votre fille est dans ce cas de figure. C'est juste une hypothèse à ne pas mettre de côté... Nous savons aussi que les allergies peuvent venir d'un mal être... et il n'y a pas d'âge pour ça...
Sujet vérouillé