Allergie : attention, votre sapin de Noël peut vous rendre malade !

Publié par Manon Anger, journaliste santé le Lundi 11 Décembre 2017 : 16h40

Vous ne cessez d’éternuer en ce moment ? La faute peut-être à votre sapin de Noël. Des moisissures présentes sur l’arbre peuvent entraîner une allergie avec des symptômes proches de la rhinite.

© Istock
PUB

Chaque année, vous ou votre enfant êtes malades au moment des fêtes sans réellement comprendre pourquoi ? Vous êtes peut-être tout simplement allergique à votre sapin ou plutôt aux spores de moisissures présentes sur celui-ci. Une étude publiée en 2011, citée par Le Figaro, a montré qu'il y avait des pics épidémiques de maladies respiratoires aux alentours du 25 décembre sur des sujets d'âges différents. Ce pic est observé entre une semaine avant Noël et une semaine après ce qui serait vraisemblablement lié au conifère, selon l’auteur de la recherche, le docteur Lawrence E. Kurlandsky. D’après ses résultats publiés dans la revue Annals of Allergy, Asthma and Immunology, 53 types de champignons différents ont été recensés sur 28 arbres analysés.

En 2007 déjà, le scientifique montrait que la concentration de spores de moisissures présentes dans un appartement est passée de 800 par mètre cube avant l'introduction d'un conifère vivant (sapin de Noël par exemple) à 5000 après seulement 14 jours.

Passer le sapin au jet d'eau

Un sapin de Noël vivant porte sur lui de nombreuses moisissures du fait qu'il soit fraichement coupé et entreposé à l'extérieur ou dans des endroits frais qui favorisent la prolifération de spores. Or l’inhalation de ces spores microscopiques peut déclencher des réactions allergiques : éternuements à répétition, nez bouché ou nez qui coule, yeux qui piquent etc.

Si vous tenez malgré tout à votre beau sapin de Noël vivant, vous pouvez toujours appliquer ces deux consignes et ainsi limiter les risques d'allergie :

  • Passez votre sapin au jet d’eau et laissez-le sécher complètement à l’extérieur avant de l’installer chez vous. Vous éliminerez ainsi une bonne partie des moisissures présentes sur les épines, les branches et le tronc.
  • Ne le gardez chez vous qu’une dizaine de jours.
PUB

Et le sapin artificiel ?

Si vous pensiez qu'acheter un sapin artificiel vous épargnerait, sachez que la version artificielle est tout aussi porteuse d'allergènes. En effet, rangé pendant un an au grenier, à la cave ou dans le haut d’un placard, les moisissures ont eu tout le loisir de se développer et les poussières de s’y déposer. Là encore, il suffit de laver son sapin et de le faire sécher, ou de l’épousseter, avant de l’installer.

Et pour limiter encore plus la prolifération d'allergènes, nettoyez toutes vos décorations de Noël également à l'extérieur avant de les installer sur votre sapin vivant ou artificiel propre.

Publié par Manon Anger, journaliste santé le Lundi 11 Décembre 2017 : 16h40
PUB
PUB
A lire aussi
Et vous étiez allergique… au sapin de Noël ? Publié le 10/12/2014 - 08h26

Chaque année, à l’approche de Noël, alors que votre beau sapin tout décoré trône au milieu du salon, vous vous mettez à éternuer, vous avez la gorge qui gratte et le nez qui coule ? Et si c’était lié à votre sapin justement ?

10 conseils pour réduire la pollution intérieurePublié le 03/07/2015 - 15h16

Nous passons plus de 80% de notre temps à l’intérieur de nos habitations. Or l’air qui règne dans nos logements est 5 à 10 fois plus pollué que l’extérieur. Comment diminuer la pollution intérieure pour mieux respirer et éviter les allergies ?

Alerte allergie : 1 personne sur 4Publié le 16/04/2007 - 00h00

En France, une personne sur quatre souffre d'allergie. Les personnes concernées doivent reconnaître les symptômes et consulter un médecin. Cette maladie a un impact très négatif sur la qualité de vie et les activités quotidiennes. De plus, le passage de la rhinite allergique à l'asthme, et
...

Asthme : attention aux moisissures !Publié le 18/09/2002 - 00h00

Lequel de ces trois facteurs de sensibilisation favoriserait la sévérité de l'asthme chez les adultes : les pollens, les poils de chat ou les moisissures ?

Plus d'articles