roux22
Portrait de cgelitti
avec une seule goutte d'alcool ( n'importe quel alcool ! ) j'ai le nez complètement bouché, je n'ai donc ,à ce moment là , plus aucune odeur et aucun goût ! j'aimerais que quelqu'un m'aide sur ce sujet ou rencontrer quelqu'un qui a les mêmes symptomes que moi !

merci de m'écrire

elomelo
Portrait de cgelitti
Bonjour, je viens apporter mon témoignage concernant l'intolérançe à l'alcool (dans l'espoir que quelqu'un puisse m'aider : eveyv@voila.fr) :

à l'age de 16 ans, après avoir bu (jour de l'an, on m'y a invité) 3 verres d'alcool différent (bière, champagne, et un alcool fort), je suis tomber dans le coma pendant 6 heures........les médecins ne pouvaient rien pour moi, ils ne comprenaient pas car je n'avais pas du tout assez d'alcool dans le sang pour un "coma ethylique".....et personne ne m'a fait d'examens suite à cela.

Depuis, doucement mais surement, malgré que depuis je ne bois quasiment plus (jamais d'alcool fort, vin bière et champagne uniquement en de grandes occasions, avec repas et prudençe), mon état de santé se dégrade : maux de tête puissant, vertiges, troubles d'équilibre et de vue, nausées et vomissements, diarrées, et fatigue très forte, qui m'empêche actuellement de travailler normalement, car trop vite épuisé (pas facile donc de gagner ma vie)....

Et dernièrement, en vacances j'ai du boire un alcool pour faire honneur à la famille qui m'accueillait (bien qu'ayant essayer de leur dire qu'il ne fallait pas ke je boive!) et je suis tombé et rester inanimé pendant 1 heures, puis il m'a fallu une semaine pour m'en remettre.

Cette semaine, j'ai eu l'inconsciençe de boire 3 verres de champagne pour fêter un grand événement dans ma vie, et je suis tomber aussi, d'un coup je ne peux plus bouger le corps, je vois à peine et respire à peine, j'ai juste essayer de résister pour pas sombrer dans le coma.....cela fait 3 jours maintenant et je ne m'en suis toujours pas remis, et le médeçin m'a répondu comme les autres : je ne peux rien pour vous, ces symptômes sont inconnus à toute référençe de maladie.

Bien sur, je vais arrêter totalement de boire maintenant car je suis très inquiète de la dégradation que cela prend, mais je trouve ça injuste que personne ne puisse m'aider, et mon etat de santé se dégrade d'année en année, alcool ou pas alcool !!! J'ai fait moultes examens, mon foie va d'ailleurs très bien et est en bonne forme, seul détection une anémie macrocytaire du à une non absorbtion par les polypes de mon estomac de la vitamine B12, qui crée un déreglement sanguin, mais je suis trop jeune pour avoir cette maladie parait donc je dois attendre mes 40 ans pour avoir un traitement approprié !

est ce qu'un médecin peut m'aider ? quelqu'un a t'il une experiençe similaire ? encore merçi de votre lecture, je ne sais plus à qui m'adresser ni que faire pour sortir de cet état de santé, je ne sais meme pas comment je vais pouvoir faire à forçe pour aller travailler tellement je suis de plus en plus fatigué dès que je fais un effort physique (déplacement en général)

encore merçi
kets
Portrait de cgelitti
moi qd je bois ne serait-ce qu'une gorgée ça entraine des douleurs très importantes ds mon épaule et coude gauche plus des maux de tête
Verrine
Portrait de cgelitti
Ca peut être dû non directement à l'alcool mais aux sulfites contenus dans certains alcools. J'ai le nez complètement bouché dès le premier verre de porto, mais je supporte bien les vins bio.
valerie
Portrait de cgelitti
j'ai une sinusite chronique et l'alcool déclenche chez moi des éternuments à répétition .Les médecins ne trouvent pas le lien entre l'alcool et mes sinus toujours encombrés.j'ai fait tous les tests allergologiques possibles ...sans succès.
merci de m'écrire.
de felicie à valerie
Portrait de cgelitti
merci de m'avoir repondu,j'ai pas d'autres choses à dire ,moi aussi j'ai tout le temps les sinus encombrés ,j'ai parfois l'impression d'etre autrement que les autres mais ça me rassure.je suis suivie par une homeopathe ,il y a du mieux mais c'est loin d'etre parfait.je pense que la "qualite" de la vie actuelle y contribue beaucoup.    
Gorbatchev
Portrait de cgelitti
[QUOTE=Anto] B ici mon allergie se traduit par des plaques rouges au niveau du visage suite à l'absorption de quelques verres. Au début je pensais que cela venait uniquement de la vodka [/QUOTE]

J'ai EXACTEMENT le même problème : des plaques sur tout le corps ( Visage, dos, bras essentiellement).
didounette
Portrait de cgelitti

je viens de lire toutes vos expériences et je tenais à vous faire part de la mienne ; J'ai déclarée une pancréatite aigue suite à une exposition prolongée et massive à des vapeurs d'éthanol.Depuis 4 mois je suis très fatiguée,ai perdu 10 kilos et présente des troubles digestifs : douleurs et pb de transit .A chaque contact inopiné avec éthanol ( solution hydro alcoolique .. vapeurs de punch ..) je réagis très violemment avec nausées et céphalées qui ne passent pas malgré la prise d'antalgiques.Le médecin traitant et le gastro me parle d'allergie massive à l'éthanol .; est ce que quelqu'un sait si il existe des tests à faire pour en être sur?E t surtout est ce irréversible ?? Je suis en arrët de travail à 45 ans c dur à accepter .. plus de convivialité au repas ?? difficile à gérer ce type d'allergie en étant dépendant des autres comment faire confiance .. ma dernière mise en présence avec l'éthanol est due au fait que ma collègue (qui était au courant)a utilisé de la solution alcoolique juste avant que je n'arrive dans la pièce ....je deviens suspicieuse et j'ai peur
actuellement pour mettre mon pancréas au repos je suis en régime sans graisse strict sinon je reprend des douleurs au pancréas et les signes de pancréatite réapparaissent ( stéatorrhée ) l'année 2010 commence fort pour moi !!
merci pour vos expériences et vos réponses ..
mic
Portrait de cgelitti
bonjour,

Depuis environ 5 ans, je me suis rendu compte que j'étais allergique à l'alcool. Dès que je bois un verre d'alcool (meme pas tres alcoolisé), c'est le debut du calvaire : Eternuments à répétition, sinus qui se remplissent à outrance, des je me mouche c'est pire , je devient un peu rouge, ca me gratte la gorge.....
Bref c'est assez insupportable, Quelqu'un connait-il une solution ou quelqu'un a t il eu une exlication claire sur ce problement ?

Merci pour vos réponses et bon courgae aux personnes qui sont dans le meme cas de figure.
daniel
Portrait de cgelitti
bonjour,

j'ai le même pb depuis l'âge de 3 ans (j'avais bu dans le verre de mes parents)
J'ai 55 ans et ça m'a surtout servi à limiter ma consommation quand les copains faisaient des excès!
Je bois ce que j'ai envie,je deviens rouge,et basta,sauf que ça me donne la migraine,et c'est ça qui me gêne le plus.Retour à la normale en 2 heures environ.
Il semble qu'il y ait plusieurs mécanismes,dont l'allergie au sulfites.Dans ce cas,les manifestations devraient devenir de + en + sévères à chaque nouvelle prise d'alcool avec sulfite
- d'autre part,le plus fréquent,un déficit congénital de certaines personnes,concernant un enzyme du foie,impliqué dans la dégradation de l'éthanol
c'est du moins l'explication j'avais lue sur un forum médical.
Pas de traitement en vue,donc modération de rigueur.
A+
Alexis
Portrait de cgelitti
Bonjour à tous, j'apporte ma petite contribution, très proche de l'expérience vécue par Lilou. J'ai plus de 40 ans, j'ai toujours aimé les bonnes choses, comme bien boire et manger, mais depuis quelques temps grosses sensations vertigineuses, asthénie, douleurs musculaires. J'arrête pour cause de gastro de boire mes deux ou trois petits verres de vin, pendant deux à trois jours, les symptomes commencent à disparaitre. Je regarde un match de foot, je bois une biere : à nouveau symptomes grippal état de déséquilibre vertigineux sans pour autant être saoul... Douleurs musculaires, raideur de la nuque,intolérance récente à l'acool?

Pages

Sujet vérouillé