• rating
    • rating
    • rating
    • rating
    • rating
    0 avis
  • Commentaires (0)

Alerte à la rage : avis de recherche

Alerte à la rage : avis de rechercheUne alerte à la rage a été déclenchée à l'échelle européenne avec une inquiétude non dissimulée. Neuf personnes sont encore recherchées. La rage est une maladie virale facilement transmissible par la salive et les morsures, qui est toujours mortelle en l'absence de prise en charge rapide.

Le virus de la rage a été détecté sur le cadavre d'un chiot femelle frauduleusement importé à partir d'Agadir au Maroc. Avant de tomber malade, on sait que cet animal s'est promené avec son maître, mais aussi en liberté, dans toute la ville de Bordeaux et dans de nombreux endroits de festivité en Dordogne et en Lot et Garonne, notamment le 2 août à Hostens (Gironde), le 5 au festival Mimos à Périgueux (Dordogne), les 7 et 8 au festival de théâtre de rue à Miramont de Guyenne (Lot et Garonne) et du 12 au 14 août au festival de musique Fest'Art de Libourne (Gironde).Durant toute cette période, l'animal enragé a eu de nombreux contacts avec des personnes et des chiens. Heureusement, un quadragénaire qui a été mordu le 18 ou 19 août alors qu'il faisait du jogging sur les quais de Bordeaux s'est signalé à la fin du week-end. Une autre personne mordue par cet animal a également été prise en charge. Actuellement, neuf personnes sont encore recherchées.

Toute personne ayant été en contact avec cette chienne doit appeler le 15. De même, toute personne dont l'animal a pu être en contact avec cette chienne doit s'adresser d'urgence à la Direction départementale des services vétérinaire. En effet, de nombreux chiens semblent avoir été mordus, laissant craindre une réintroduction du virus dans la population canine.

Selon la Direction départementale des services vétérinaires de la Gironde, la période à risque de contamination s'est étendue du 2 au 21 août.

Seule une vaccination rapide peut enrayer le déclenchement de cette maladie mortelle dans 100% des cas.

Article publié par Isabelle Eustache le 01/09/2004
Cet article n'a pas fait l'objet de révision depuis cette date. Il figure dans le planning de mises à jour de la rédaction.

Sources : Communiqué de presse du ministère de l'Agriculture du 27 août 2004, " Alerte Rage dans le Sud-Ouest ".

Trouvez-vous cet article intéressant ?
 

en savoir plus