bernard
Portrait de cgelitti
Jusqu'à très récemment j'arrivais à m'abstenir assez facilement, je peux

toujours (assez) facilement à m'abstenir totalement, par compte, dès que je

diminue la dose, celà me rend malade, je sue, j'ai des courbatures partout,

je ne dors plus et j'ai un mal de ventre, pas insupportable mais désagréable.

J'aimerai comprendre ce qu'il se passe dans mon corps ?

Alain 13
Portrait de cgelitti
Salut Bernard
je suis effectivement le responsable de la section Vie Libre d'Aubagne, et fier d'avoir contribué à sa naissance !
Le militantisme m'apporte beaucoup: il a été je pense un moyen de me situer clairement "de l'autre côté de la barrière", il permet de rencontrer beaucoup de personnes, et d'en aider certaines... d'avoir une vie constructive, qui ne fait pas photo avec la vie que je menais en pataugeant dans l'alcool...
PS: j'aime bien "15 ans de bonheur éthylique" !...
Alain 13
Portrait de cgelitti
Bonjour Bernard, et merci pour ton témoignage qui j'espère incitera notre Jacky à entreprendre qq chose, avant que l'alcool ne lui pourisse totalement la vie !
PS. je suis moi aussi "dans le camp des alcooliques", sorti de la merde depuis un peu plus de trois ans, d'où quelques connaissances en alcoologie... La dose-confort est le taux d'alcoolémie sous lequel on ne peut descendre sans être mal..
Cordialement.
Alain 13
Portrait de cgelitti
Bonjour Jacky
la réponse à ta question se trouve dans te titre de ton post. Ton corps réclame ce que l'on nomme "la dose confort"; les symptômes que tu décris sont des signes de mécontentement de sa part quand tu ne l'atteins pas.
C'est bien que tu en prennes conscience et que tu t'en inquiètes.
Tu devrais, à mon avis, aller consulter un alcoologue, qui effectuera un diagnostic plus sûr que ne pourront le faire    toutes les personnes qui te répondront.
Réagis maintenant, car la suite est toute tracée...
Cordialement.
bernard
Portrait de cgelitti
Bonsoir et bonne année
Je ne connaissais pas le terme ! dose confort! mais c est très exactement ce qui me poussais à prendre en douce un accompte en liquide avant chaque repas familial .Je me proposais toujours pour le service des vins (je suis ancien maitre de chai)et descendait(pas innocement) à la cave une ou deux fois au cours du repas...Je passe sur le supplément armagnac(toujours en catimini)avant le service du pousse café.
Bref je sauvais les apparences d une conso raisonnable tout en passant un heureux moment avec ma dose.
Mais j etais a cette epoque déjà dans le camp des alcoolique tout en refusant de l admettre.
SUIS a LA LETTRE les conseils de ALAIN et surtout tres vite et peut etre pourras tu rester un buveur occasionnel
Amities a vous deux
bernard
Portrait de cgelitti
ayé je vais chercher ma carte rose demain au cours une réunion départementale à Dax
Au fait toute ma famille est de LA CIOTAT
J y ai passé toutes mes vacances jusqu à 15ans
Amitiés futur collègue..
bernard
Portrait de cgelitti
Salut Alain
J ai vu que tu es sur la section Vie Libre Aubagne
J en suis a 7 mois d abstinence et vais prendre ma carte a la fin du mois dans les landes aprés 15 ans de bonheur ethylique et 5 ans de bagarre stérile.Dans quelques temps j entrerais dans un militantisme actif des que je serai un peu plus serein (les fetes ont été très pénibles)
vois tu Jacky c est toute une vie qui peut basculer si l on se laisse happer par l alcool et meme si toutes les expériences sont bonnes a vivre cete chere bouteille à quand meme eu la peau de 5 membres tres proches de ma famille (putain de genetique)
soignes toi vite ami jacky et la vie sera belle
amities   bernard
blascoumes@wanadoo.fr
Sujet vérouillé