lola
Portrait de cgelitti
Bonjour,

J'ai 23 ans et je me rend compte que mon rapport avec l'alcool est très discutable, je pense être alcoolique et aimerais recevoir des conseils ou des témoignages de personnes ayant vécu, ou vivant, la même chose que moi!

Bon, pour commencer, il serait bon de vous dire que j'ai toujours été attiré par l'alcool, vers 12 ans, j'ai commencé à boire de l'alcool et de la bierre occasionellement avec des amis lors de fêtes entre nous, fêtes qui se terminait souvent en orgies d'ailleurs, nous aimions cela et avons continué à faire ce genre d'orgies durant de longues années!!! Puis j'ai eu l'age de sortir en soirée, je buvait également tout autant mais dans un autre contexte, presque à chaque soirée je me rendait saoul (le plus souvent volontèrement)! Ensuite j'ai commencé des études supérieures, je me suis investit dans la vie estudiantinne et dans tout ce qui tourne autour, baptème (ou bisutage), beuverie, et fête en tout genre!! Bref mon rapport avec l'alcool ne m'a jamais créé de gros problème car j'aimais me saouler et c'était le but de ces soirée!

Aujourd'hui, j'ai fini mes études, je traivaille, et fait toujours la fête le w-e, jusque là tout va bien me direz vous! Le problème est que je commence à me rendre compte qu'une certaine dépendance s'est installée chez moi, qu'il m'est impossible de me limiter à quelques verre même lorsque j'en avait la ferme intention au début de soirée! Idem lorsque je vais souper chez des amis, je réussis à être saoul plus vite que tout le monde! Tout ceci n'est pas systématique mais devient très habituel! Je fais aussi des conneries et dit des choses que je ne dervais pas dire lorsque je me retrouve bourré!!! Inutil de vous dire aussi que passer un certain point de non retour, j'ai du mal à prendre le "dernier" verre...

Voilà... vous savez tout!!! Alors si vous vous retrouvez dans ce que je décris plus haut et que vous avez des bons conseils pour m'aider à modérer et controler ma consomation d'alcool, n'hésitez pas à m'en faire part...

Merci!

Corinne
Portrait de cgelitti
Alcoolique dépendante pendant 12 ans ; abstinente depuis 16 mois...
J'ai découvert l'alcool vers 15 ans, à dose modérée. J'ai toujours aimé l'effet qu'il produisait sur moi. Au fil des années, j'ai consommé de plus en plus. Alcoolisme mondain au départ... dépression noyée dans le vin ensuite. Je me forçais à m'arrêter de temps en temps pour avoir l'impression de gérer. Et j'ai cru gérer, mais mal. Je suis devenue dépendante : impossible de contrôler les quantités (j'allais jusqu'à l'ivresse) puis impossible de m'en passer. Au fil des années, je contrôlais de moins en moins, besoin de toujours plus et impossible de m'arrêter si j'avais commencé à boire.
La différence entre un buveur excessif et le malade alcoolique tient en cela ; celui qui boit trop, boit trop souvent; celui qui est dépendant a besoin d'augmenter ses doses, petit à petit, et, dés qu'il boit une goutte d'alcool, il ne peut plus gérer la quantité. La personne dépendante organise sa vie autour de la bouteille : tous les prétextes sont bons pour ne pas être en manque : joie, tristesse.... Petit à petit, il organise ses sorties de façon à toujours avoir de l'alcool sous la main et de manière à se trouver une excuse pour ne pas boire seul. Puis, au bout de plusieurs années, il finit par boire seul.
Il n'existe aucun médicament contre l'alcoolisme. La seule guérison possible est l'abstinence totale et définitive. On ne peut pas y arriver seul. Il faut consulter un alcoologue, pas un généraliste, ou faire une cure, voir un psy....
C'est dur, difficile mais je peux t'assurer que je suis fière maintenant de me lever en me souvenant de ce que j'ai fait la veille sans être la tête dans la cuvette des wc, sans culpabiliser, le visage clair et non plus bouffi.... une seconde jeunesse saine de corps et d'esprit. C'est un autre mode de vie. Je l'apprécie aujourd'hui. Je reviendrai prendre de tes nouvelles.
lola
Portrait de cgelitti
Peut-être que tu devrais essayé pendant un WE de ne pas sortir. Si ton envie est trop grande, alors, tu es très probablement alcolodépendant. Alors ATTENTION: cours tout de suite dans un centre d'alcoologie, prends un rendez-vous avec un alcoologue ou un addictologue. Si déjà tu as des doutes, c'est le premier pas, savoir et se rendre compte qu'on est alcoolique est la première étape d'une longue succession d'embûches. Mais le jeu en vaut la chandelle. Une vie heureuse et sans alcool. J'ai 20 ans, ma mère est alcoolique, c'est pourquoi je ne bois quasiment pas, et ce n'est pas pour cela que je ne sais pas profiter de mes amis. j'en profites d'autant plus que je me souviens des soirées dans leur intégralité ce qui, à mon avis, n'est pas ton cas. Si tu te prends en main maintenant, tu as beaucoup de chances de t'en sortir mais pour cela, il faut vraiment vraiment le vouloir et pas seulement y penser.
Courage, si tu as besoin d'aide: lolalelem@hotmail.com
orlande
Portrait de cgelitti
corinne je voudré savoire ou ta fait ta cure carre moi mon mari il i et partie a somains dens le nord je voudré rété encontate avec vous ci sa vous dérenge pas je vous failisite encore continué je sui souvens sure msn je vous donne la drésse orlande05@hotmail.fr courage avous touse
Corinne
Portrait de cgelitti
Bonsoir Updown... qui ne donne pas de ses nouvelles, c'est dommage.
Bonsoir Orlande, j'ai fait ma cure à côté de La Rochelle (17) dans un centre qui s'appelle le Shale ; il dépend de l'hôpital mais est situé à quelques kms de la ville, dans un village qui s'appelle St Xandre.
La cure avait 3 axes principaux : des informations sur les risques liés à l'alcool et l'alcoolisme, des saumas qui sont des séances de relaxation et une psychothérapie de groupe. Elle a duré 29 jours.
Je vais parfois sur msn, voici mon adresse : corinne79b@hotmail.fr.
A bientôt.
Sujet vérouillé