omama
Portrait de cgelitti
Bonsoir a tous,

je viens vour voir sur ce forum pour vous parlez de mon problème, voila depuis quelques mois je vais dans pas mal de fete et comme tout les jeunes de mon age qui vont dans des fetes je bois une petit coup, des bières etc...

Mais maintenant je deviens de plus en plus accro a ca, au debut c'etait des bieres, mais maintenant je bois de la smirnoff, vodka, manzana, et biensur on boit plusieurs bouteilles jusqu'a devenir completement épave,

j'aime tellement ca maintenant que je demande meme a mes parents d'en acheter...

J'ai l'impression de leur faire peur maintenant, que faire ?

Bonne soirée

omana.
Portrait de cgelitti
je te remercie beaucoup de tes conseils ,il y a beaucoup de monde qui est au courant ,ses parents savent qu'il fume mais ne font rien .Pour l' alcool et la drogue ,je ne sais pas .Je peux rien dire à ses parents parce qu'ils m' en veulent parce qu'il passe beaucoup de temps chez moi ert après ils font dire que c' est chez moi que sa se passe mais il n' en n' est rien et il faut que je protège mais enfants et les autre qui viennent ici ... mais ici il est ressonnable ,bricole ,joue ,parle enfin un ado normal .Mais quand il doit rentrer chez lui ,c' est tout un cirque .il dit qu' il aurait voulu mourir de son cancer mais il n' est pas guéri et je lui est expliqué tout ça mais ne veut rien entendre et ne veut pas d' aide .je vais voir une assistante social et lui en parler....
omana
Portrait de cgelitti
je suis une maman et en en plus de mes j' ai des ados qui viennent à la maison .Il y a en un qui m' inquiète et je ne comment l' aider ,en bref, il a un cancer des bronches en voix de guérisson ,il fume ,boit ,et se drogue .Mon soucis ,c' est qu'il est très renfermé et ne veut pas parler .Ce weed end ,un autre ados qui vient me l' a ramené dans un état lamentable ;il faisait un coma ethilytique?et j' ai du lui donné une douche et tout .....Bref ,je voudrais savoir l' aider ,je suis pas sa mère ni meme de le famille .C 'est parent ne sont pas au courant de tout et je ne peux pas allé les voir .Avez vous un conseil ,une idée ou autre ,je suis très inquiete pour lui merci
omama
Portrait de cgelitti
bonjour Alain
je te remercie encore une fois de me lire
j' ai vu l' assistante social hier et me dit de suivre mon réssonnement parce que vu qu' il est fragile et que je suis la seule a qui il se confie ,il ne faut pas que je coupe le fil mais que si je previens ses parents sa sera la catastrophe puisqu' il n' a confiance qu' en moi et que chez lui il serait( a ses dire et ceux de son frère )plus ou moin "battu" quand sa ne va pas et je ne peux prendre la responsabilitée qu' un enfant soit battu par ma faute et vu comment son père ma "enguelé " la dernière fois qu'il m' a vu ,j' aurai tendance à les croire et mon fils ainé dit que c' est vrai ,il a entendu le père le dire .Mais encore une fois ,je ne suis pas sur.l'assistante social pense que pour le moment ,dénoncer le cas n' est pas vraiment le plus urgent mais d' essayer de sauver ce gamin et de trouver une solution avec le peu d' aide qu'il veut bien accepter .Voilà ,aujourd'hui,j'en suis là!!!!!
mes amitiés
ps: désolée pour les fautes ,je suis fatiguée en ce moment
Alain13
Portrait de cgelitti
Tu penses que tout le monde est là, à regarder tes faits et gestes ? Tu n?as aucune honte à avoir. Tu devrais même éprouver une certaine fierté, car tu as pris conscience d?une conso excessive, et tu es donc sorti de ce que l?on appelle le « déni » : tu ne te mens pas à toi-même, et ça c?est énorme.
Le regard des autres n?a aucune importance vis-à-vis de l?enjeu; maintenant je comprends bien que mettre les pieds pour la première fois dans un CCAA est une épreuve ; mais tu as bien su venir sur ce forum, même sous l?anonymat. Il te faut passer du virtuel au réel.
Dis-toi que tu n'es pas le seul alcoolique à quinze ans; d'ailleurs tu ne l'es peut-être pas; c'est l'alcoologue qui te le dira. Et si tu l'es, tu pourras dire à quiconque fera la remarque que tu crains: "Alcoolique ? Oui, mais moi, je me soigne !"
Tu as tout à gagner ; c?est peut-être toute la vie, ou des années de galère en tt cas qui sont en jeu. Tu as su repérer un problème ; donne toi les moyens d?y porter une solution?
Cordialement.
Alain 13
Portrait de cgelitti
Bonjour Omana
difficile de répondre à tes questions... Lors du coma éthylique de cet ado, le plus sage aurait été d'appeler le SAMU.
Je ne sais pourquoi tu ne peux informer ses parents; il faut en tout cas en parler, car cet ado est en danger,et en danger de mort; tu n'es pas à même de faire quelque chose: il faudrait qu'il voit un psychologue, et certainement un addictologue.
N'y a-t-il pas dans le quartier d'autres personnes qui soient au courant de cette situation? Vous pourriez à ce moment-là faire un signalement, car rester sans rien faire équivaut à non-assistance à personne en danger.
Cordialement.
Alain 13
Portrait de cgelitti
Bonjour
tu es bien conscient que ta consommation est anormale, et que tu deviens malade alcoolique, c'est à dire dépendant du produit.
Avant de tomber dans la dépendance totale, réagis en te rendant dans le centre d'alcoologie le plus proche (CCAA): les consultations y sont gratuites.
De ton côté, essaie de rechercher des plaisirs autres et plus sains: si tu es intéressé par un sport, par exemple, c'est la moment de t'y mettre à fond !
Prends soin de toi.
NeoGraph57
Portrait de cgelitti
Justement je fais beaucoup de sport, mais j'adore boire pendant les soirées!
J'ai pas envi d'aller dans un CCAA, peur des regards et de ce qu'on pourrait dire sur moi par la suite, j'ai pas envi qu'on dise que je suis un alcolo a mon age :(

Cordialement
Alain 13
Portrait de cgelitti
Bonjour Omana
d'après ce que tu décris, je vois la situation; tu as une excellente idée, d'aller voir une assistante sociale, et lui exposer tout ce que tu sais.
Encore une fois, cet ado est en danger, et elle saura peut-être mieux ce qu'il convient de faire.
Mes amitiés.
Sujet vérouillé