Alain 13
Portrait de cgelitti
J'ai tout perdu il y 2 ans à cause de l'alcool et j'ai décidé de faire une cure et une post cure, j'ai retrouvé une vie, un mari, j'ai changé de ville, je vis à paris, et, je m'occupe d'une agence d'intérim, personne sauf mon mari connaît ce passé qui est à nouveau présent, entre alcool médicament j'ai replongé, je suis mal très mal, j'ai laissé ma fille en province avec son père que j'ai beaucoup de mal à contacter car j'ai recommencé à boire cette eau du diable, je ne sais pas comment je vais m'en sortir, mon mari subit et m'aime de toutes ses forces mais le pire est que lorsque je suis totalement ivre avec mélange médicament, je suis une autre l'opposé de ce que je suis agen, alors je suis malade alcoolique caractérisé par une dépression qui date depuis des années, si vous souhaitez me venir en aide n'hésitez pas mais je sais qu'il n'y a que moi, ma volonté, mon courage pour m'en sortir. Je ne pourrais pas me relever une seconde fois, et lorsque je repense au passé, à la rue, à ma fille, je suis dégoutée mais je me punis encore davantage ensuite. Voilà je connais bien le sujet mais je m'y perd à nouveau, merci de me soutenir.
Alain 13
Portrait de cgelitti
Tu devrais à mon avis essayer de tirer un trait sur le passé; c'est l'ici et maintenant qui sont importants. Prends le temps qu'il te faut pour te soigner, le plus rapidement possible; au plus tu recules ce moment, au plus tu vas creuser d'espace entre toi et ta fille, et ton mari... et culpabiliser d'autant plus.
Courage.
Alain 13
Portrait de cgelitti
Bonsoir Christèle
Je sais bien que ce n?est pas un combat évident? c?est pour cela qu?il faut utiliser toutes les « armes » disponibles : alcoologue, psychologue, association.
Surtout, un travail sur soi : s?accepter d?abord, bien caler ce que l?on veut faire de sa vie, s?armer de patience, et se construire.
Tu as pour toi cette expérience d?une abstinence prolongée, où tu as réussi à bâtir énormément de choses ; tu as aussi apparemment connu la galère. Tu vois bien qu?il n?y a pas photo entre les deux types de vie. Et tu as le choix? Alors, prends rendez-vous, fais-toi aider par une asso (c?est quand on accepte de l?aide que l?on devient fort !).. c?est ta liberté que tu as entre les mains..
Je t?envoie tout le courage et toute l?énergie que je peux.

scali
Portrait de cgelitti
christele,vient nous rejoindre dans le post l'alcool au feminin tu verras on est pas tres nombreuses mais tu y sera bien acueuillis et j'espere qu'on arrivera a t'aider je t'attend avec impatience....bises scali
Alain 13
Portrait de cgelitti
Tu devrais à mon avis essayer de tirer un trait sur le passé; c'est l'ici et maintenant qui sont importants. Prends le temps qu'il te faut pour te soigner; au plus tu recules ce moment, au plus tu vas creuser d'espace entre toi et ta fille, et ton mari... et culpabiliser d'autant plus.
Courage.
Alain 13
Portrait de cgelitti
Tu devrais à mon avis essayer de tirer un trait sur le passé; c'est l'ici et maintenant qui sont importants. Prends le temps qu'il te faut pour te soigner; au plus tu recules ce moment, au plus tu vas creuser d'espace entre toi et ta fille, et ton mari... et culpabiliser d'autant plus.
Courage.
Alain 13
Portrait de cgelitti
Bonjour Chrystelle
Ton récit est bouleversant, mais malheureusement banal aussi?La rechute fait partie de la guérison. Tu as su sortir de l?alcool une fois, et bâtir une belle vie : tu as cette force en toi qui va te permettre de recommencer. Il faut refaire le parcours de soins, donc consulter un alcoologue et voir avec lui les diverses solutions de sevrage et éventuellement de cure.
A voir aussi pourquoi tu as replongé, et si tu as bien mis un suivi en place à la fin de ta cure. Personnellement, j?ai fait plusieurs rechutes, toutes plus spectaculaires les unes que les autres jusqu?à ce que je me décide à contacter une association d?anciens buveurs? cela fait quatre ans que j?y suis, que je m?y investis, et je pense que cela a grandement contribué au fait que j?ai retrouvé goût à la vie, et confiance en moi?
A tout hasard, tu peux aller voir sur le site www.vielibre.org, mais je ne fais pas de prosélytisme ; il existe d?autres assos : l?important est de ne pas rester seul(e). C?est une maladie qui supporte mal la solitude !
Mais, tu le dis toi-même, la première démarche t?appartient?
Tous mes encouragements.Tu vas t'en sortir !
christèle
Portrait de cgelitti
Merci pour vos encouragements, ce week end c'est la fête de l'école de ma fille en province et je ne me sens pas encore prête puisque je suis encore fragile et consomme toujours, je ne veux pas et je ne peux pas lui mentir, c'est trop tôt. Ca me fait mal car je sais que je vais être tentée et même si j'ai toute la volonté du monde, je n'ai pas encore gagné cette fichue guerre, je consomme différemment, avant j'achetais un flash de vodka en supermarché et allais dans les toilettes en quelques minutes, j'avais ma dose... c'est une pulsion qui est due aux problèmes familiaux rencontrés dans mon adolescence, même durant l'enfance, d'ailleurs, je n'ai plus aucun contact avec ma mère, et, elle vit tranquillement alors que tout vient d'elle, mon mari est l'unique soutien sincère, je retourne travailler sans alcool car jamais je consomme la journée par contre dès qu'il est 19 heures, je commence à sentir le manque... A BIENTOT.
christèle
Portrait de cgelitti
[QUOTE=Alain 13] Tu devrais à mon avis essayer de tirer un trait sur le passé; c'est l'ici et maintenant qui sont importants. Prends le temps qu'il te faut pour te soigner; au plus tu recules ce moment, au plus tu vas creuser d'espace entre toi et ta fille, et ton mari... et culpabiliser d'autant plus.
Courage.[/QUOTE]
Ce que tu écris m'as touché mais ce n'est pas évident, souvent cette maladie car je suis malade alcoolique reconnue par la secu mdr, je me bats vraiment. Ma fille croyait que c'était de sa faute ce qui m'arrivait et j'ai tout fait pour qu'elle ne pense pas ainsi. je me dois de me battre mais l'eau du diable est un adversaire terrible et démoniaque.
jade
Portrait de cgelitti
oui christèle viens nous rejoindre tu n'es pas seule!!! on est deja 2 a t'attendre :) courage on t'attend
Sujet vérouillé