patrick2759
Portrait de cgelitti
TEMOIGNAGE

Chers Ami(e)s,

Je vais, par cette lecture, vous faire part d'un moment de ma vie.

Le témoignage est un moment très fort . C?est pourquoi, après 19 ans d?abstinence, j?ai envie de témoigner.

Je m?appelle Joseph, facteur depuis 1974. A cette date j?avais 19 ans, et c?est là que j?ai connu le produit alcool, faisant partie des habitudes à la convivialité, pour être un homme, faire comme tout le monde, vis-à-vis des collègues de travail et de la société, et je n?étais pas informé des danger que pouvait causer ce produit. Je ne savais pas refuser et accepter tout ce que l?on m?offrait. Il était rare qu?un jus de fruits ou un café était proposé à un facteur.

A 20 ans le service militaire, où l?alcool ne m?est pas épargné. La cavalcade continue.

De retour en 1976, nouvelle affectation postale à Arpajon où mon corps devenait de plus en plus imbibé.

En 1979 je me marie. L?alcool toujours présent j?essaie de contrôler ma consommation.

En 1980, mutation toujours postale pour RENNES où je me retrouve seul pendant 1 an , la vie rêvée si on peut dire.

En 1981 mon épouse vient me retrouver.

EN 1984, naissance de mon fils qui fut bien arrosée. Puis je me rendais compte que je ne pouvais plus me passer d?alcool et qu?il m?en fallait de plus en plus. Des observations par mon épouse, mon employeur, me faisaient réagir quelques jours et je remettais cela !

Le feu rouge s?est allumé lorsque je me suis rendu compte que je m?arrêtais seul au bar, que je n?avais plus besoins de copains alors qu?auparavant c?était l?entraînement avec les collègues.

Plein de bonnes résolutions : j?arrête demain, j?ai essayé plusieurs fois seul, avec un traitement médical qui n?est qu?autre que ESPERAL (beaucoup connaissent). Je tenais 3 mois maxi et la vie infernale redémarrait.

Des propositions de divorce par mon épouse, des contrôles médicaux et des convocations par ma hiérarchie ne donnaient aucun résultat. Je voulais m?arrêter seul, sans cure en milieu hospitalier et sans association.

Cela a duré jusqu?au 13 Septembre 1990 où mon patron, suite à une consommation plus importante ce jour, m?a dirigé vers un collègue d?AMITIE PTT. J?ai assisté à 4 réunions. Puis il me fallait une complémentarité. J?ai choisi une association extérieure à la Poste où j?ai adhéré le 08 janvier 1991. Le fait d?entendre des témoignages, d?assister très assidûment aux permanences, aux réunions d?informations publiques, de participer aux repas, soirées dansantes, loisirs, m?ont encouragé à poursuivre l?abstinence. Militer, ne serait-ce que par son exemple d?abstinent interpeller, et oser en parler permet de s?affirmer.

J?ai tenu des responsabilités au sein de l'association pendant 19 ans.

Depuis 19 ans, j?assiste assidûment aux permanences de ces 2 associations qui est un besoin réel, et au sein desquelles je me sens très bien.

L?avantage est que je reçois et en même temps je donne, ce qui permet de mieux s?affirmer et d?éviter la rechute.

Maintenant je peux très bien me dire que je n?ai plus besoin d?associations et partir librement. Mais nous ne savons pas ce que l?avenir nous réserve et je pense qu?il vaut mieux se garder une certaine protection. Cela fait énormément plaisir pour soi de gagner cette victoire, en restant toujours très vigilant, mais pour son entourage familial et tous les Membres d'associations dont je fais partie, qui prouvent que seul c?est impossible, mais en groupe on y arrive. L'association fut pour moi une excellente école d?apprentissage à l?abstinence, qui permet de se redécouvrir, de se redonner et donner confiance à son entourage, d?aider ceux qui font appel, de retrouver la lucidité et la Grande Liberté, en somme VIVRE HEUREUX SANS ALCOOL .

D?importants problèmes familiaux, en novembre 2000, par la maladie de mon épouse, le décès brutal de mon beau frère en décembre 2001, le décès de mon épouse en octobre 2002, et le décès de mon beau père en décembre 2002 ont perturbé notre vie. Ma santé s?est fragilisée par la récidive d?une hernie discale qui m?a laissé jusqu'à présent en arrêt de travail 2 an et demi en juillet 2005. Si l' alcool avait été présent, aurais-je pu assumer ? Certainement que non et j'allais à la catastrophe ! C?est dans ces moments difficiles et douloureux que nous apprécions encore plus les bienfaits de l?abstinence !

Pour celles et ceux qui me découvre, qui sont sur le chemin de l?abstinence, réfléchissez bien : Une personne qui a une maladie telle que le cancer, elle ne peut rien faire et subit ! Nous, avec cette maladie de l' alcool, nous avons une grande chance : Nous arrêtons l'alcool et nous sommes guéris ! C?est quand même génial !

Alors je dis HAUT et FORT : ESSAYEZ ET VOUS Y ARRIVEREZ !

L?ALCOOLISME EST UNE MALADIE QUI SE SOIGNE ET ON PEUT EN GUERIR !

Vous pouvez me joindre par TEL au 06.77.49.90.68 .

Vous pouvez me joindre egalement par msn à : jojo.035@live.fr

A bientôt

Amicalement

Joseph dit jojo

Alain 13
Portrait de cgelitti
Bonjour à tous
ce sont les caprices de l'ordi qui ne m'ont pas permis d'envoyer mon post hier... J'avais tapé mon texte, et tt s'est bloqué ! râlant !
Toutes les pistes sont bonnes à explorer pour trouver le bien-être; personnellement, je n'ai jamais testé de magnétiseurs, mais pourquoi pas...
Actuellement,je suis des séances d'acupunture (que je découvre) pour un problème de névralgie, et cela me fait un bien fou.
Pour l'alcool, c'est la pratique de la relaxation, et le suivi avec une psychologue qui m'a beaucoup aidé dans la démarche...
Le primordial restant bien entendu la motivation personnelle. Le reste n'est qu'"outils" ponctuels.
Bonne journée.
nans
Portrait de cgelitti
chaque région a sa boisson
marseille et son pastis
l'alsace et son vin blanc
la provence et son rosé....
bordeau et son st émilion
et la champagne...
sans compter les traditions familiales
et bien sur, tout cela ne fait pas mal
ca vient de la terre
c'est que du jus de raisin....
je me souviens, qd j'étais enfant, lors de fètes familiales, on finissait les coupes de champage, même pour une lichée, sans qu'on nous dise rien, ca faisait sourire les adultes...
il est difficile de lutter contre ca, car nous avons une bonne et belle culture vinicole...
et que chacun sait " qu'un petit dernier pour la route..."
ou " qu'il en faut toujours deux " pour ne pas repartir boiteux...
mon ami boit
pas tous les jours
un apéro le week end
mais en réunion de famille, il ne connait plus ses limites
on m'a demandé de lui faire la moral
car j'ai les arguments
mais je ne suis pas a sa place
et le pire, c'est que je sais ce qui le ronge, et que c'est douloureux , et que quelque part, ca ne l'aide pas...
mais bon, je lui ai parlé
je lui ai dit ce que ça me faisait, ce que je ressentais
il s'est calmé
un jour, au 14 juillet, j'ai pris une coupe de champage
et j'ai fait mine de la boire
et me sachant sous traitement pour ma maladie, et sobre depuis plus de 20 ans,ca l'a choqué, vraiment
et je lui ai dit " tu vois ce que ça fait de voir quelqu'un qu'on aime boire qd on ne veut pas "
et je ne l'ai plus jamais vu minable...
ca l'a calmé sur le coup.
mais je sais qu'il n'est pas prèt a arréter
je suis là pour l'aider a se rationner
mais je ne peux pas tout faire...
il avance petit a petit
et seul l'avenir me dira s'il y arrive...


Pierre
Portrait de cgelitti
Bonjour aux amis de ce forum
J'espère que nous retrouverons Alain13 et Jolouis sur ce forum, moi même j'ai eu envie de ne plus écrire quand il y avait des messages qui ne me plaisaient pas, mais je me suis dit, n'en tiens pas compte, et basta
Olivier, continues tu de boire mais modérément
J'espère vous retrouver tous
Amicalement
Daisy
Portrait de cgelitti
Bonsoir, je me présente sous mon vrai prénom, c'est pas Jo qui dira le contraire, nous avons beaucoup échangé sur un forum, pas celui ci, sur le mien!
Ce soir je voudrais apporter la paix!
Mais avant, j'ai des félicitations et des encouragements à apporter à Carla, Carla je te lis sur ce forum depuis le début, je vois tes efforts, tes rechutes (pas grave) si tu arrives à devenir abstinente sans cure de désintox, sans médocs (AD, Benzos, régulateur de l'humeur, Révia, Espéral) continue dans cette voie, tu y arriveras si tu es convaincue et si tu as de la volonté, suis de tout coeur avec toi.

Je vous salue, tous et toutes! Bon courage, paix et sérénité.
OLIVIER
Portrait de cgelitti
et merci a mon traitement
oui
Portrait de cgelitti
c' est vrai ça alain, pas très sympa pour tes copains
Jolouis
Portrait de cgelitti
Pour ce qui est de la pièce claire avec la baie vitrée je peux ajouter en plus de la liberté la sérénité
Amicalement
carla
Portrait de cgelitti
Bonjour Jo,
j'espère que tu vas bien.
J'ai relu "vite fait" tes posts, y'a pas de souci en ce qui me concerne mais le problème est qu'il y a un jo et un Jo
Amicalement
carla
Portrait de cgelitti
Coucou,
je suis contente d'avoir des nouvelles de Jolouis.
Je vais vous abandonner une semaine, car je pars demain, donc je vous souhaite à tous une belle semaine pleine de bonnes choses, je viendrai faire un petit coucou plus tard ou demain matin.
carla
Portrait de cgelitti
que pensez vous des magnétiseurs pour les problème d'alcool ?
J'ai lu des bons témoignages.

Pages

Sujet vérouillé