joce39
Portrait de cgelitti
bonjour,

j'ai 21 ans et je consomme de l'acool depuis l'age de 16 ans j'ai fais deux cure de désintoxication mes médecin m'ont toujours dit que je n'était pas alcolique mais déprésive du coup je n'ai jamais arrété de boire mais maintenant je commence a me posée des question car je remarque que ma consommation augmente et il est de plus en plus difficile de m'arrété quand je commence a boire.

je me demande si ce n'est pas la dépréssion qui recommence ou je suis vraiment devenu alcolique .

je souhaiterais avoir des avis ou meme des conseilles car j'ai peur de détruire ma vie de couple et avenir professionnel

bleuette05
Portrait de cgelitti

Fait bien attention à toi. un jour un medecin m'a dit " 1 verre est un excellent anti anxiolitique les autres font l'effet contraire " et moi je dis plus tu bois, plus tu seras dépressive. Dégradation de ton physique, perte de l'estime de toi, culpabilité, mensonges et j'en passe et des meilleures. Et les anti dépresseurs n'y pourront plus rien. Va voir les AA, ils sont le meilleur moyen pour arrêter et apprendre à vivre une abstinence heureuse. Si, si c'est possible je te le dis...je suis abstinante depuis 6 ans. Et neuf chance sur 10 que tu n'auras plus besoin d'anti dépresseur. Dans le cas contraire la dépression aussi se soigne sur quelqu'un qui ne boit pas, je ne crois pas qu'on puisse soigner une dépression sur quelqu'un qui boit.Parce que je n'ai jamais rencontré non plus un alcoolique qui m'a dit "Qu'est ce que je suis heureux le matin quand je me lève : je bois", des abstinents beaucoup. Dép§eche toi pendant qu'il est encore temps, il arrive un moment ou le cerveau bascule et le retour en arrière est impossible.
Bon courage, bonne chance il y a tant de belles choses qui t'attendent
jojo035
Portrait de cgelitti
Bonjour Anna

L'alcool et la dépression sont liés. Mais une fois l'alcool enlevé la dépressiion est souvent atténuée voire disparue.
l'alcool est un sujet très tabou meme dans les hopitaux généraux ou psychiatriques.
Il ne faut pas hésiter a se soigner dans un Centre spécialisé ne alcoologie qui soignera la dépression et l'alcool en meme temps.
Si tu veux des renseignements,contacte moi par e.mail ou msn messenger à : jojo035@wanadoo.fr
Je suis ancien malade de l'alcool et abstinent depusi 14 ans et demi.
bon courage et à tres bientot de te lire.
Amitiés
jojo
Puce
Portrait de cgelitti
Attention, danger ! J'ai aussi commencé à boire pour le plaisir, pour me détendre, pour me calmer. Puis l'alcool est devenu indispensable. Il a passé de l'"ami" à l'ennemi. Il est le détonateur sournois de la dépression. Pendant environ 20 ans, j'ai consommé et, du même coup, pris des anti-dépresseurs. J'en suis arrivée à faire une tentative de suicide. Les médecins ont de la peine (ou n'osent pas) nous dire que nous sommes alcooliques. Beaucoup de médecins connaissent peu ou pas cette maladie. Adresse-toi à un alcoologue. Essaie de fréquenter les Alcooliques Anonymes (AA). Ces réunions te permettront de faire le point sur cette saleté de maladie. Je suis maintenant abstinente et une heureuse jeune grand-mère...
Courage ! Ce n'est pas une maladie honteuse. Réagis avant qu'il ne soit trop tard.
Puce
jessica
Portrait de cgelitti
bonjour moi je mapel jessica et jai 17 ans et demi.je boi de lalcool depui lage de 14 ans.je ces mon probleme na pas lair tré grave mais au contraire.quand je commence a boire je ne peu plus marreter,je sens que jarrive a ma limite mais je continu.quand je boi je prend du plaisir mais au final je men veut toujours.car a chaque fois je fai ou di quelque chose de mal.on ma hospitaliser pendan quelques jour sa aller un peu mieux mais petit a petit lalcool reprend le dessus.je ne boi pas tout le temps mais des que je le peut.je voudrais juste pouvoir en parler ou un peu d'aide.
basse
Portrait de cgelitti
slt il faut vite arreter !!! l alcool sa tu
mélie
Portrait de cgelitti
moi je pense que se n'ai pas le dépression mais que tu est alcoolique. il faudré que taille voir un autre médecin car la dépréssion é une maladi mais l'alcolémi en est une autre. bonne chance.!!!
michèle
Portrait de cgelitti
C'est bien de se soigner mais il faut aussi chercher la cause car l'alcoolisme cache toujours un mal-être,il y a aussi une part d'hérédité mais elle est mineure et ce n'est pas non plus une fatalité sous pretexte que ses parents ou ses grands parents étaient alcooliques qu'on le devient forcément. J'ai touché à l'alcool pendant presque 2 ans et par volonté et pour mes jeunes enfants j'ai tout arrêté.Aujourd'haui je suis totalement sobre et je vous souhaite le même parcours. La route est difficile mais on peut s'en sortir si on le veut. Je suis de tout coeur avec vous et accrochez-vous ! La vie ne vaut rien mais rien ne vaut la vie....
benbenite
Portrait de cgelitti
bonjour,je suis d accord avec bleuette,si tu vis aujourdhui,une periode difficile,qui s'apparente a une depression,tu peux l'attribuer a l'alcool,mais aussi a d'autre facteurs declenchant,qui serait a la cause de ton alcoolisation,toute la difficulté est la ,apres une consultation avec un alcoologue tu peux dterminer ,d'ou viennent tes problemes de mal etre,et ta tristesse,mais sache que moi ,j'ai connu les memes symptomes ,et qu'apres 2 cures ,j'ai reussi a me separer de ce fleau,je suis abstinent depuis 2 ans ,et maintenant je revis j'ai 34 ans et je vais avoir un enfant ,je suis l'homùme le plus heureux du monde,et surtout le plus fier!!!de m'etre debarassé de cette substance ,qui me paralysait la vie.N oublie pas que quelque soit la cause de ta depression ,l'alcool,ne peut sinon l'engendrer,tout du moins l'amplifier enormement,en reajoutant,le stress du manque!!!!!
joce39
Portrait de cgelitti
Bonsoir jessica,
Ce message s'adressera aussi à anna. Chères enfants, vous êtes bien jeunes pour avoir ce problème, la dépendance à l'alcool n'est pas rien.
Pour toi jessica, je crois en effet, que tu deviens petit à petit dépendance et ça c'est dangereux, si tu ne réagis pas maintenant, il te faudra autant de temps pour remonter. Tu commences seulement ta vie, il te reste plein de choses formidables à vivre et notamment fonder une famille.... reprends toi vite, retourne voir ton médecin, et demande lui s'il est suffisamment informé pour t'aider dans ta démarche. Un bilan sanguin viendra confirmer ou infirmer si tu déjà un problème avec l'alcool. Ensuite, tu pourras envisager quelques chose de plus solide.
Ne peux-tu pas en parler à tes parents ? si c'est le cas je veux bien de donner quelques conseil, je connais le problème.
Quand à toi, anna, la dépression et l'alcoolisme sont souvent liés, on boit car on est mal et on est mal alors on boit. Essaye de voir si tu peux rencontrer un psychologue auprès d'un CCA (organisme gratuit) qui pourront analyser avec toi, ce qui ne va pas.
MAIS SURTOUT, ne laisser pas entrer l'ami "alcool" dans votre vie, ......PRUDENCE.
Je suis à votre disposition; Je vous embrasse, car vous pourriez être mes filles ..joce39
jessica
Portrait de cgelitti
[QUOTE=anna] bonjour,

j'ai 21 ans et je consomme de l'acool depuis l'age de 16 ans j'ai fais deux cure de désintoxication mes médecin m'ont toujours dit que je n'était pas alcolique mais déprésive du coup je n'ai jamais arrété de boire mais maintenant je commence a me posée des question car je remarque que ma consommation augmente et il est de plus en plus difficile de m'arrété quand je commence a boire.

je me demande si ce n'est pas la dépréssion qui recommence ou je suis vraiment devenu alcolique .

je souhaiterais avoir des avis ou meme des conseilles car j'ai peur de détruire ma vie de couple et avenir professionnel[/QUOTE]

Pages

Sujet vérouillé