Myrtille
Portrait de cgelitti
Bonjour, je ne bois jamais parce que je suis migraineuse et que, même un seul verre de vin rouge peut me coller la migraine pour la journée. J'aime le très bon vin, mais il m'est vivement déconseillé. J'ai été élevée dans l'art du bon vin, l'appréciation de très bons vins et dans l'idée que l'alcool d'apéro faisait partie du monde des beaufs et des prolo. Je suis amoureuse, nous sommes ensemble depuis un an et vivons ensemble depuis quelques mois. Je suis parisienne et lui du sud ouest. Il aime un bon Ricard quand le soleil cogne. Il aime le rugby, la bonne bouffe à la graisse d'oie, jouer aux boules avec ses potes, les tournois de poker. Il ne buvait que pendant les vacances, autour d'une bonne bouffe entre potes et là, ça devient de plus en plus fréquent. Un petit apéro le soir (un Ricard bien laiteux) seul, puisque je ne bois jamais. Les soirée entre copains se font de plus en plus souvent, à tel point que je me demande si nous ne devrions pas vivre tous ensemble. Les hommes boivent, les femmes font la gueule... Je lui ai fait la remarque plus d'une fois, je l'ai même menacé de le quitter. Il dit que le fait que je ne boive pas une goutte fait de moi une intolérante psychorigide, que mes limites ne sont pas forcément les siennes, ni les bonnes. Il va s'inscrire au rugby et la 3eme mi temps me fait peur. Il n'est jamais vraiment "torché", il tient toujours debout et il conduit (...!!!!), mais quand je vois qu'il peut s'enfiler 3 Ricard laiteux, 4 verres de rouge et un irish coffee sans être bancal, ça me fait peur. Nous projetons d'avoir des enfants... j'ai la trouille. J'ai 30 ans, lui 34. Son ex est morte d'un cancer et sa mère est en train d'en mourir également. Quand je lui dis que sa consommation me gêne et me parait dangereuse, il s'énerve, me dit que je suis intransigeante, que je ne sais pas m'amuser. Il devient odieux, froid et cinglant. Je l'aime, mais je suis en train de m'oublier à force de me concentrer sur son haleine, le niveau de la bouteille de Ricard, les invitations répétées de ses amis...

Merci de m'avoir lue

Myrtille
Portrait de cgelitti
Merci pour vos messages, meme s'il sont durs à lire... merci à vous.
Gia
Portrait de cgelitti
un projet de parenté est inimaginable et serait un projet inconscient
avec un homme alcoolique
p etre parent il faut avoir toute sa tête
et ce n'est pas le corps imbibé d'alcool
qu'on peut avoir une famille
veut tu soumettres des innocents au spectale de ton mec alcoloo
qui subiront de fait la violence de la vue diminué
et qui ne sera pas respectee en tant qu'image forte paternelle et responsable qu'un enfant à besoins
une posssibilité de maltraitance des enfants
et aussi economique
l'argenyt flinguee ds la boisson
c'est de l'argent en moins
p le budget familail
un conseil plaque le
PLAQUE LE
trouve toi un mec SAIN DE CORPS ETD ESPRITS
p avoir une vie de femme et de future mere equilibré
ET NON A L ALCOOLISME CULTUREL
modéré
Portrait de cgelitti
Surtout, ne t'engage pas dans la vie avec un homme qui consomme déjà autant. Personnellement je prends un peu d'alcool mais j'ai tjours été très vigilante à la consommation de mon ami. Malheureusement, maintenant quand il y a une fête, une invitation ou que nous recevons, il boit trop et après est très agressif ce qui occasionne beaucoup de violences verbales (et parfois physiques ) de sa part.
Tu ne peux fonder une famille avec quelqu'un qui boit beaucoup d'alcol. Ils ne sont plus pareils. Ils ne pensent et ne réagissent pas comme nous dans ces moments-là. Alors, sois courageuse et quitte-le si tu veux fonder une famille.
Marie et non Guest..
Portrait de cgelitti
pour le message plus haut...merci
Anonyme
Portrait de cgelitti
soit prudente et surtout ne penses pas que tu changeras la donne...On y a toute cru...et on s'est planté ...après 20 ou 30 années d'enfer...à vivre avec les enfants..Réfléchis avant de te lancer..car la vie avec un malade alcoolique est un engagement de tous les instants..et crois moi on n'en sort jamais indemne...quant aux enfants...ils sont cassés à tout jamais...c'est trop injuste..et ils n'ont pas mérités cela...Profites de la vie et fais le bon choix...et saches que la vie peut etre belle suffit de choisir le bon conjoint , le bon père...car le temps file vite ..et je ne veux pas te revoir dans cette rubrique dans quelques années complètement HS...comme nous les femmes de conjoints alcooliques...soit sage et prudente...et VIS ta vie ...sans handicap au départ...courage
Sujet vérouillé